Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Calendrier des semis et des plantations au potager

Pour vous permettre de donner vie à votre potager et d’organiser vos cultures, cette fiche conseil rappelle les périodes de plantations des différentes variétés de fruits et légumes, en détaillant toutes les tâches du jardinier mois par mois.

Nos conseils pratiques 

  • Couvrez toujours vos plantations s’il y a un risque de gel.
  • Étalez les semis sur une à trois semaines pour ne pas tout récolter au même moment.
  • Achetez vos graines dans des magasins spécialisés et respectez les consignes de plantation inscrites sur les étiquettes (période et type de semis : pleine terre, sous abri, à l’intérieur en caissette…).
  • Ameublissez la terre sur au moins 30 cm avant la plantation pour favoriser l’enracinement en profondeur.
  • Mélangez un peu de compost noir bien décomposé ou un engrais de fond à la terre lorsque vous semez vos graines ou que vous mettez en terre les jeunes plants en godets.
  • Ne laissez pas les mauvaises herbes envahir vos cultures car elles puisent les ressources du sol et diminuent les récoltes. Optez pour un paillage naturel à base d’herbe de tonte ou posez une toile au sol pour vous éviter la corvée du désherbage.
  • Pratiquez la rotation des cultures pour ne pas épuiser la terre et tenez compte des associations de cultures bénéfiques.

Janvier - Février

Établissez un plan de culture 
Pour cela, calculez les quantités de graines et de pieds nécessaires pour chaque variété de légumes et de fruits que vous souhaitez cultiver. Définissez la position de vos plantations en tenant compte de l’exposition, des associations favorables ou défavorables et de la distance entre les plants.

Préparer le sol du potager 

Achetez et faites germer les plants de pommes de terre en les plaçant dans des clayettes à l’intérieur, dans un endroit lumineux.

Au verger, s’il ne gèle pas vous pouvez planter vos arbres fruitiers et les arbustes à petits fruits à racines nues (groseilles, cassis, framboises). C’est aussi le moment d’effectuer la taille hivernale des fruitiers déjà en place pour favoriser la fructification.

En traitement préventif, appliquez une pulvérisation de bouillie bordelaise sur les arbres fruitiers du verger (pêchers, pruniers, poiriers, pommiers, cerisiers), de préférence en dehors du gel, de préférence avant l'apparition des boutons floraux.


Mars - Avril

De fin février jusqu’à la mi mars, réalisez les premières plantations et semis précoces.
Semez à l’intérieur ou sous abri (sous toile, châssis ou tunnel) dans les régions où le risque de gel est important et en pleine terre dans les zones à climat plus doux.
Vous pouvez déjà mettre en terre les graines de carotte, épinard, fève, poireau, radis, navet, salsifis, céleri, chou cabus.

Dès le mois de mars, certaines plantes aromatiques comme le cerfeuil, le basilic, la ciboulette, le persil, l’estragon ou l’oseille peuvent d’ores et déjà être plantées en bac ou dans le potager

Plantez en pleine terre, les tubercules d’ail, échalote et d’oignon pour une récolte en été. Vous pouvez également prévoir quelques plants de salades (laitue, scarole, mâche, chicorée).

Semez à l’intérieur dans des godets, les “légumes fruits” tels que les aubergines, tomates, concombres, cornichons, courgettes, melons, pastèques.
Surveillez régulièrement la levée des semis en maintenant le taux d'humidité de terre. Éclaircissez si besoin.

En avril, continuez de semer les graines de carotte, épinard, salade, fève, poireau, radis, navet, salsifis, céleri, chou, panais...

De mi-mars à mi-avril, plantez les tubercules germés de pommes de terre, les asperges, les betteraves et le chou (chou rave, chou-fleur, chou de Milan).

Au verger, étalez des badigeons à base de lait chaux sur les troncs d’arbres fruitiers pour prévenir les maladies (tavelure, cloque, moniliose, chancre) dues aux champignons et aux parasites qui se cachent dans l’écorce. Vous pouvez également appliquer sur les branches et le feuillage des arbres et ses plants, du purin d’ortie ou du purin de consoude. Selon le dosage, ils agissent comme engrais bio pour stimuler la croissance et la floraison, ou comme insecticide naturel pour éviter certaines maladies dues aux insectes et aux larves.


Mai - juin

Fin avril début mai, aménagez des petits parterres de fleurs potagères entre les rangs et en bordure du potager, afin de protéger vos cultures des maladies et nuisibles. Parmi les plus bénéfiques, on trouve les oeillets d’Inde, les soucis, les capucines, les pétunias, la bourrache, le tournesol, la lavande.

Après les dernières gelées, repiquez en pleine terre les semis réalisés à l’intérieur dès que les plants ont atteint une dizaine de centimètres (tomate, aubergine, melon, courgette, cornichon, piment, poivron). Si vous n’avez pas réalisé de semis de légumes-fruits, vous pouvez planter ces variétés en achetant des jeunes pousses en godets.

Continuez les semis débutés en mars pour étaler les périodes de récoltes (laitues, épinards, choux, radis, carottes, betteraves, navets…). Commencez à récolter les radis, salades, épinards. Arrachez progressivement les oignons mûrs, laissez le feuillage se dessécher avant de former des bottes puis conservez-les dans un endroit sec et aéré.

Semez au printemps les petits-pois, les haricots verts, le céleri-rave, la chicorée frisée d'automne, le fenouil et le mesclun.
C’est le moment de planter les herbes aromatiques qui nécessitent de la chaleur et de l’ensoleillement : lavande, marjolaine, menthe, romarin, sarriette, sauge, thym, aneth.
Plantez les pommes de terre, les oignons blancs d’hiver, les artichauts.
Plantez les fraisiers en assurant un bon apport d’eau dans les premières semaines.

Régulièrement, binez la terre et retirez les mauvaises herbes. Butez les poireaux.
Disposez des voiles anti-insectes au-dessus des cultures de poireaux, choux, carottes, navets pour éviter notamment la colonisation par les larves et les chenilles comme la mineuse du poireau ou la piéride du chou.

Au verger, plantez la vigne et les plants de kiwis. Placez des colliers anti-insectes sur le tronc des arbres fruitiers.


Juillet - Aout

Réalisez les derniers semis (radis, betteraves, choux, courgettes, potirons, aubergines) pour une récolte à l’automne et récoltez au fur et à mesure les fruits et les légumes.

Si vous n’avez pas incorporé d’engrais à la terre lors de la plantation (deux poignées de fumier de cheval ou de compost, ou quelques feuilles d’ortie fraîches hachées), il est important d’apporter de l'engrais aux plantations au cours de la période de végétation. Qu’il soit prêt à l’emploi (en bâtonnets, granulés ou liquide) ou sous forme de purin d’ortie ou de consoude, il sert à stimuler et fortifier les légumes.

Pensez à tailler les gourmands et pincer les tiges des légumes-fruits (tomates, concombres, courgettes, aubergines) pour augmenter la productivité. Tuteurez les plants de tomates, palissez la vigne et ramez les haricots.
Éclaircissez les légumes racines (carottes, betteraves, navet, radis, céleri-rave).
Butez les poireaux, les haricots verts et les pommes de terre.
Coupez les stolons des fraisiers et récoltez les fruits au fur et à mesure.

De juin à septembre, entretenez vos plantations et traitez-les préventivement tous les mois. Pour cela, pulvérisez de la bouillie bordelaise, une décoction de prêle ou du purin d’ortie afin de prévenir l’apparition du mildiou, en particulier en cas de fortes pluies et sur les plantations de tomates, pommes de terre, courgettes et vigne. Arrosez régulièrement le sol sans asperger le feuillage pour éviter les maladies.

Paillez le sol pour retenir l’humidité du sol en cas de sécheresse et limiter l’apparition des mauvaises herbes. Installez un récupérateur d’eau de pluie et/ou un système de gouttes à gouttes pour économiser l'eau.

A partir de juillet et jusqu’en septembre, vous pouvez semer les variétés de légumes à récolte hivernale : poireaux, radis, salades, céleris, épinards, carottes, oignons, pommes de terre…

Récoltez les fruits d’été (abricots, cerises, fraises, groseilles, framboises, pêches).

En été, profitez de votre temps libre pour multiplier vos plantations en utilisant la technique du bouturage et du marcottage, c’est la période idéale pour le faire.


Septembre - octobre

Dès la fin du mois d'août, récoltez les pommes, poires, raisins et prunes.
Arrachez les pommes de terre lorsque le feuillage est desséché et récoltez les derniers légumes (betterave, chou, courgette, poireau, laitue…).

Retirez de terre les navets, carottes et radis en cas de gel et placez les légumes non consommés dans du sable pour mieux les conserver. Recueillez également les feuillages des plantes aromatiques avant l’arrivée des premières gelées.

Continuez de semer les légumes d'hiver jusqu’à la fin de l’année, comme les panais, la mâche, le cresson, les carottes, les poireaux, les pois, les radis, la roquette, les fèves, les choux, les brocolis. Maintenez les légumes-racines à l’abri sous une protection hivernale.

Plantez les variétés rustiques d’ail, d’oignon et d'échalote (ail rose, ail blanc, échalote grise, oignon rouge) qui se récoltent à la saison froide.
Divisez à l’aide d’une bêche les plants de rhubarbe, de ciboulette, d’estragon et autres plantes aromatiques devenues trop touffues, puis replanter les sections en pot ou au potager.

Plantez les arbres fruitiers à l'automne ou au début de l'hiver, en dehors des périodes de gel en évitant les périodes de fortes pluies. Déposez une fumure de fond dans le trou de plantation environ deux semaines avant la mise en terre.


Novembre - décembre

Nettoyez les parcelles vides du potager après les dernières récoltes. Labourez le sol en retournant la terre à l’aide d’un motoculteur ou d’une bêche.

Épandez de l’engrais organique de fond à la surface du potager pour réenrichir la terre. Il peut s’agir de fumier de cheval, de cendres de bois, d’algues et de goémon, ou encore du compost bien décomposé (noir).

Désinfectez et rangez les accessoires et outils de jardin à la javel afin d'éviter la propagation de maladies. Triez les graines et entreposez-les dans des sachets identifiés, au frais et à l’abri de la lumière.

Récoltez les légumes d’hiver et vérifiez que les voiles et châssis de protection sont bien maintenus en place en cas d’intempéries.


Tableau des semis, plantations et récoltes des légumes

Cet article a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

La culture des légumes au potager