Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

La rotation des cultures de légumes au potager

Pour savoir organiser son potager d’une année sur l’autre, ce guide explique les principes de base de la rotation des cultures et présente des exemples d’agencement qui favorisent la production et la bonne santé des plantes.

Appliquer la rotation des plantations dans son potager est indispensable si l’on souhaite maintenir la terre fertile et éviter l’apparition de maladies.
Ainsi, en faisant se succéder sur une même parcelle de potager, des cultures de plantes de familles différentes, ayant des besoins nutritifs spécifiques, on entretient ainsi naturellement le sol. Cette pratique limite par ailleurs la survenue des insectes parasites, des maladies et champignons nuisibles car elle enraye le cycle biologique de ces organismes qui ne parviennent pas à coloniser la terre durablement. Elle a également l’avantage de freiner la propagation des mauvaises herbes.


Ce qu’il faut retenir 

  • Les légumineuses comme les haricots, les fèves, les lentilles et les pois ont la propriété de fertiliser la terre en fixant l’azote, tandis que les légume-fruits et les légumes feuilles sont gourmands en nutriments. Ainsi, après leur culture, il est important de planter des légumineuses l’année suivante afin de ré-enrichir la terre.
    Toutefois, pour améliorer la production des légumes fruits et feuilles qui seront semés au printemps, il est conseillé de déposer un peu de fumure de fond à la surface du potager avant l’hiver.
     
  • Avant de réaliser un plan de potager, il faut déterminer à quelle famille de légumes appartiennent les variétés choisies, afin d'alterner les cultures peu gourmandes avec les cultures nécessitant des quantités plus importantes de matières organiques.
     
  • Pour optimiser la croissance des plantes et les récoltes, il est conseillé de tenir compte des bonnes et mauvaises associations de légumes au potager.
     
  • Lorsque le mildiou apparaît sur les plants de tomate ou de pomme de terre, il est impératif de changer l’emplacement des cultures l’année suivante.
     
  • Pour fertiliser naturellement une terre appauvrie, une autre technique consiste à faire pousser des plantes dites “engrais verts”. Parmi les plus efficaces, on peut citer la phacélie, la moutarde, le seigle ou le colza. Ces végétaux éphémères à croissance rapide retiennent les éléments nutritifs du sol et produisent de la matière organique azotée lorsqu’ils se décomposent.

Les familles de légumes 

Ci-dessous, les principaux groupes de légumes classés du plus exigeant au moins exigeant

Légume-fruits : courge, courgette, melon, potiron, aubergine, tomate, poivron, cornichon.
Ils nécessitent un sol riche car ils sont particulièrement gourmands.

Légume-feuilles : chou, épinard, blette, salade, brocolis, poireau.
Ils nécessitent un bon apport en azote.

Légume-racines : carotte, betterave, navet, radis, céleri, fenouil, persil.
Ils puisent les nutriments davantage en profondeur et nécessitent des apports de fumure modérés.

Légume-bulbes : échalote, ail, oignon.
Ils ont de faibles besoins nutritifs.

Légume-grains (légumineuses) : haricot, lentille, pois, fève.
Ils permettent d’améliorer la teneur en azote d’une parcelle.


Exemples de rotation de cultures 

 

  Parcelle N°1 Parcelle N°2 Parcelle N°3 Parcelle N°4
1ère année Légume-feuilles Légume-fruits Légume-racines et bulbes Légumineuses et engrais verts
2ème année Légume-fruits Légume-racines et bulbes Légumineuses et engrais verts Légume-feuilles
3ème année Légume-racines et bulbes Légumineuses et engrais verts Légume-feuilles Légume-fruits
4ème année Légumineuses et engrais verts Légume-feuilles Légume-fruits Légume-racines et bulbes

 


Les principes de la rotation des légumes au potager

Dans cette vidéo proposée par le magazine Rustica, Hubert le jardinier explique comment appliquer la rotation des cultures sur les différentes parcelles d’un potager.

Cet article a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?