Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment faire des boutures ?

Le bouturage permet de multiplier simplement vos végétaux et recréer vos plantes préférées à l’identique. Pour réussir vos propres boutures, quelques informations pratiques et règles de base vous sont expliqués dans ces démonstrations vidéo .

Les périodes de bouturage diffèrent selon les variétés. Les prélèvements sont généralement réalisés pendant la période de croissance des plants, au printemps sur les nouvelles pousses encore souples et vertes pour les herbacés (non ligneuses), ou à la fin de l’été sur du bois aoûté (pousse de l’année devenue dure).

Nos conseils et recommandations

  • Choisissez toujours une jeune tige, longue d'environ 10 à 20 cm.
  • Retirez les boutons floraux des tiges à bouturer. Éliminez les épines pour le bouturage des rosiers.
  • Coupez la tige à prélever en biseau au-dessous d’un noeud. Désinfectez l'outil à l'alcool pour éviter les maladies.
  • Faites volontairement quelques entailles sur la partie de la tige qui sera enterrée, puis trempez-la dans de la poudre d'hormone de croissance pour stimuler la formation des racines.
  • Placez les boutures dans un emplacement lumineux sans soleil direct à l’ombre et à l’abri du vent, jusqu’à la reprise des racines avant de les mettre en pleine terre.
  • Utilisez du terreau de bouturage (ou de semis) mélangé avec de la terre de jardin.
  • Ajoutez un peu de sable à la terre pour qu’elle retienne davantage l’humidité et placez un lit de gravier au fond du pot pour favoriser le drainage.
  • Maintenez la terre des boutures humide, sans eau stagnante pour ne pas que les racines pourrissent.
  • Pour limiter l'évapotranspiration et maintenir une atmosphère chaude et humide propice à sa croissance, mettez la bouture sous cloche ou en serre.

Quelques espèces faciles à bouturer

  • Les arbres : saule, olivier, poirier, pommier, figuier, aulne, érable, marronnier et peuplier.
  • Les arbustes : vigne, groseillier, camélia, rhododendron, buddleia, cognassier du japon, forsythia, lavatère, fuchsia, chèvrefeuille, lilas, ceanothe, spirée, weigelia, hibiscus et buis.
  • Les fleurs : aster, dahlias, lantana, capucine, clématite, glycine, troène, cyprès, laurier-rose, hortensia, romarin, plantes grasses et cactus.

Sur les plantes grasses telles que la succulente, schlumbergera, aloès véra ou crassula, le bouturage peut se pratiquer à la fin du printemps à partir d'une feuille entière, d'un fragment de feuille ou d'une section de tige. Dans ce cas, il faut laisser sécher la bouture 2 à 3 jours avant de la planter dans un substrat composé de 3/4 de sable, d'1/4 de terreau et d'un peu de poudre de charbon de bois.

Le bouturage dans l'eau

Pour certains végétaux comme le coléus, la misère, le papyrus, le fuchsia, le laurier-rose, le lierre, la menthe, la bignone, le bégonia ou la sauge, il est possible de réaliser des boutures d'eau. La tige prélevée est directement mise dans un verre d'eau, à laquelle on peut ajouter une cuillère de poudre de charbon pour éviter le pourrissement.

Jusqu'à l’apparition des premières racines, il est important de renouveler l'eau toutes les semaines. Lorsque plusieurs racines de 3 ou 4 cm se sont développées, vous pouvez alors repiquer le plant en terre (terreau léger).
Cette technique est d'autant plus efficace que le milieu est chaud et lumineux.


Comment bouturer une plante ligneuse ?

Le matériel

  • Cisaille
  • Terre argileuse
  • Compost ou fumier
  • Godet

Les étapes

  1. Prélever une tige
  2. Retirer entièrement les feuilles de la base
  3. Couper une partie des feuilles restantes
  4. Couper la tête de la tige
  5. Tremper la tige dans le pralinage
  6. Planter la tige et tasser
  7. Arroser

Comment bouturer une fleur (géranium) ?

Prélevez les boutures en été et jusqu'à la fin du mois de septembre.

Le matériel

  • Plante fleurie
  • Verre d’eau
  • Godet de terre
  • cisaille
  • hormones de bouturage

Les étapes

  1. Découper une jeune tige
  2. Retirer la fleur et quelques feuilles
  3. Tremper la tige dans l’eau
  4. Imbiber la tige avec la poudre d’hormones
  5. Installer la tige dans le godet
  6. Arroser

Comment bouturer un rosier ?

Le bouturage est réalisé en fin de floraison. Cette méthode peut être utilisée pour tous les arbustes fleuris.

Les étapes

  1. Couper sous une feuille du rosier une bouture de 15 cm
  2. Retirer presque toutes les feuilles
  3. Retirer les boutons floraux
  4. Planter la bouture dans le pot tête en bas (étape de cicatrisation)
  5. Transplanter la bouture tête en haut dans un autre pot après quelques semaines
  6. Repiquer la bouture dans un pot plus grand après quelques mois

Cet article pour apprendre à faire des boutures a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

Un commentaire

rogers commentaire ajouté le 23/08/2015 à 16h24

comment bouturer un cedres pour en faire plusieurs