Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment planter un arbre fruitier ?

Appréciés pour leur floraison abondante et leurs fruits juteux, les pommiers, cerisiers, poiriers, pruniers, pêchers, se cultivent de différentes façons, en pleine terre ou en pot, selon la variété et la forme de l’arbre choisi.


L’automne est la période idéale pour réaliser la plantation d’un arbre fruitier, afin que la saison froide favorise le développement des racines et stoppe la croissance des tiges. Il est également possible de mettre en terre un jeune arbre fruitier au printemps ou en été, à condition d'arroser fréquemment pendant les premières semaines.
Lors de l’achat, il est conseillé de privilégier les variétés anciennes locales à celles plus récentes que l’on retrouve dans le commerce et qui sont plus sensibles aux maladies (tavelure, odium, chanvre).

Ci-dessous, des informations utiles et des tutoriels vidéo pour réussir son verger. Vous trouverez d'autres vidéos intéressantes dans notre guide consacré aux pommiers.

Nos conseils pratiques 

  • Choisissez un emplacement ensoleillé et plantez plusieurs arbres fruitiers à proximité les uns des autres pour favoriser la pollinisation.
  • Formez un trou de plantation carré pour éviter que les racines tournent en rond.
  • Gardez la terre superficielle pour l’accumuler autour des radicelles et ne pas mettre les racines en contact direct avec du compost ou du terreau (risque de brulure).
  • À la plantation, retaillez les racines s’il s’agit d’un jeune arbre à racines nues (en scion, en gobelet, en palmette U simple…). 
  • Orientez le tuteur de sorte qu’il maintienne au maximum le tronc de l’arbre à l’ombre (évite le gel et dégel en hiver). Maintenez-le en dessous de la couronne de l’arbre.
  • Placez le point de greffe à environ 15 cm au-dessus du niveau du sol.
  • Ajustez le serrage du lien du tuteur pendant la croissance.
  • Effectuez une taille de formation pour créer la charpente de l'arbre dans les premières années. 
  • Réaliser un apport d’engrais annuel à la fin de l’hiver ou au début de printemps.?

Comment planter un arbre fruitier à racines nues ?

Le matériel 

  • Sécateur
  • Bêche
  • Pelle
  • Tuteur
  • Masse
  • Cordage
  • Compost 
  • Terreau

Les étapes 

  1. Creuser un trou en ameublissant la terre
  2. Tailler l’extrémité des racines
  3. Enfoncer le tuteur dans le sol à l’aide de la masse
  4. Positionner l’arbre dans le trou
  5. Combler le vide avec la terre ameublie
  6. Disperser un peu de compost ou de terreau dans la terre
  7. Secouer le tronc pour faire glisser la terre entre les racines et éliminer les bulles d’air
  8. Tasser la terre et former une cuvette
  9. Nouer le tronc au tuteur par un noeud "en huit"
  10. Dégager l’intérieur de la couronne et supprimer les branches qui se croisent
  11. Raccourcir les rameaux d’un tiers au dessus d’un oeil extérieur (coupe en biseau)

Comment planter et palisser les arbres fruitiers ?

Le matériel 

  • Arbres fruitiers formés pour le palissage
  • Gants 
  • Bêche et pelle
  • Arrosoir 
  • Seau
  • Engrais (corne broyée, fumier de cheval, compost)
  • Terreau horticole
  • Paillis de chanvre
  • Bâche plastique
  • Tuteurs
  • Pitons, crampillon ou crochets 
  • Fil de fer galvanisé
  • Lien doux 

Les étapes

  1. Installer les tuteurs en bois en respectant les distances préconisées pour la variété d’arbres choisie (distance entre les arbres, distance entre les arbres et le mur).
  2. Fixer les crochets et tendre les lignes tutrices en fil de fer entre les tuteurs en bois.
  3. Tremper la motte dans un seau d’eau pour humidifier les racines.
  4. Réaliser un trou de 50 cm de largeur et de 50 cm de profondeur. Accumuler la terre sur la bâche.
  5. Verser un peu d’engrais au fond du trou et réaliser un mélange de terre de jardin, de terreau horticole et de fumier.
  6. Verser une partie du mélange au fond du trou puis déposer la motte au-dessus au centre du trou.
  7. Ajuster la quantité de terre pour que la surface de la motte se place au niveau du sol puis combler le trou.
  8. Tasser la terre au pied pour éliminer les bulles d’air et mettre les racines en contact avec la terre.
  9. Former une cuvette, arroser abondamment et déposer le paillis pour limiter l’évaporation.
  10. Fixer les branches de l’arbre avec du lien doux sur les lignes tutrices en fil de fer (desserrer et déplacer les liens au cours de la croissance).

Comment cultiver un arbre fruitier en pot ?

Pour profiter d’une récolte sur un balcon ou dans un petit coin de jardin, de plus en plus de particuliers choisissent de faire pousser des espèces naines (pommier Ballerina Boléro) en pot. Ces variétés décoratives de taille réduite ont l’avantage de donner des fruits dès la première année qui suit la plantation.

Le matériel 

  • Bac carré (40cm x 40cm) à fond percé
  • Seau d’eau
  • Sac de billes d’argile
  • Compost ou engrais organique “spécial fruitier”
  • Terreau pour plantation

Les étapes 

  1. Tremper le pot dans le seau d’eau
  2. Dépoter la motte lorsque l’air est complètement évacué
  3. Disperser un lit de billes d’argile (5 à 10 cm de hauteur) dans le bac
  4. Ajouter une couche de compost ou d’engrais organique
  5. Verser un peu de terreau sur le compost
  6. Positionner la motte et compléter avec du terreau pour combler le bac

Comment choisir son arbre fruitier ?

La plupart des arbres fruitiers disponibles dans les jardineries ou chez les pépiniéristes, sont des espèces greffées qui présentent des formes de ramure différentes en fonction de leur âge et du type de greffe pratiqué.
Lors de l’achat, le choix devra tenir compte des goûts en matière de fruits (pomme à croquer, à cuire, à cidre), mais également de la silhouette de l’arbre, de la taille du tronc, selon qu’il soit destiné à un emplacement isolé, une culture en pot ou encore un agencement en palissade.

Cet article pour apprendre à planter un arbre fruitier a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

La culture des légumes au potager