Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Calendrier de l'entetien du jardin

A travers ce petit guide annuel du jardinier, retrouvez des conseils et des astuces mois par mois, pour aménager vos espaces extérieurs, entretenir vos plantations et faire de votre jardin un petit coin de paradis fleuri et verdoyant.

Cette fiche-conseil résume les tâches du jardinier concernant l’aménagement et l’entretien du jardin d’ornement. Les travaux relatifs au verger et au potager sont abordés dans la rubrique “Calendrier des semis et des plantations au potager”.

Nos conseils 

  • Réalisez toujours vos plantations en dehors des périodes de gel et évitez tant que possible les périodes de fortes pluies.
  • Respectez les périodes de semis et les consignes de plantation inscrites sur les étiquettes des plants.
  • Arrosez aux pieds des plantes en évitant de mouiller le feuillage afin d’éviter l’apparition de certaines maladies (mildiou, odium).
  • Désinfectez régulièrement vos outils de jardin à la javel, en particulier ceux qui servent à la taille (sécateur, cisaille, taille-haie) qui et sont en contact direct avec la sève des végétaux.
  • Récupérez vos déchets de taille et de tonte pour les utiliser comme paillage naturel ou en faire du compost.

Janvier - Février

De novembre à février, c’est la période de repos hivernal pour tous les végétaux à feuillage caduc. Si le sol est suffisamment meuble et n’est pas trop gorgé d’eau, c’est le moment de planter ou déplacer les arbres, arbustes et plantes caducs (forsythia, lilas, bouleau, rosiers arbustifs et grimpants...). Leur végétation étant au repos, leur enracinement reprendra naturellement au printemps.

Si le temps est sec et que la température reste positive, pensez à arroser les plants à feuillage persistant (camélias, rhododendrons, photinias, fusain, azalée, oranger du Mexique, bambous…).
Aménagez des nichoirs et suspendez quelques boules de graisse dans vos arbres pour aider les oiseaux du jardin à passer l’hiver. N’oubliez pas qu’ils sont vos meilleurs alliés pour combattre les insectes nuisibles qui feront leur apparition au printemps.
L’hiver est la bonne période pour planter les grimpantes (en dehors des périodes de gel) et bouturer dahlias et chrysanthèmes.

En fonction de la météo, consacrez un peu de votre temps libre pour désherber vos allées, nettoyer votre terrasse ou vos dallages et y pulvériser un produit anti-mousse.


Mars - Avril

Avant l’arrivée des beaux jours, c’est le moment de tailler sans modération pour favoriser la reprise de la végétation et la floraison. Cette taille peut également se réaliser au début de l’automne mais dans les régions douces et pluvieuses, elle expose davantage les plants au risque de maladies.

Taillez les arbustes et conifères pour redonner une forme harmonieuse à vos haies et vos plantations isolées.
Taillez les rosiers en réduisant leur hauteur d’environ deux tiers. Coupez les tiges au-dessus des yeux et éliminez les branches anciennes et les bois morts.
Taillez les plantes grimpantes et les vivaces pour stimuler la formation des ramifications. Taillez à raz les vivaces sont le feuillage est abîmé ou trop éparse. Divisez les plantes vivaces devenues trop touffues et imposantes.
Élaguez les grands arbres s’ils en ont besoin, en prenant soin d'appliquer du mastic de cicatrisation au niveau des coupes importantes.

Avant l’arrivée du printemps, scarifiez la pelouse pour limiter la prolifération de mousses et fortifier le gazon. Éliminez le feutrage pour ne pas étouffer le gazon.
Une semaine ou deux après la scarification de la pelouse, épandez de l’engrais et semez des graines de gazon “spécial regarnissage” pour reverdir et étoffer le sol s'il en a besoin.


Mai - juin

À l’arrivée du printemps, appliquez sur les arbres et arbustes, un traitement préventif contre les parasites, les champignons et les maladies, par pulvérisations de purin d’ortie ou de bouillie bordelaise sur les branches et le feuillage.

Passées les dernières gelées, semez ou plantez pour créer vos massifs de fleurs :

  • Les vivaces en parterres ou en bordure (asters, oeillets, campanules, sauges, coréopsis, érigerons). Les vivaces à floraison automnale seront plantées de préférence au printemps tandis que les vivaces à floraison printanière ou estivale seront plantées de préférence à l’automne.
  • Les bulbes à floraison estivale (dahlias, arums, bégonias, glaïeuls, agapanthes).
  • Les fleurs annuelles (pétunias, géraniums, fuchsias, impatiens, cosmos, myosotis).

Sélectionnez et répartissez les fleurs dans vos parterres et vos jardinières en fonction de leur hauteur, de leur couleur, de leur période de floraison, ainsi que de leurs besoins en nutriments et en ensoleillement. Plantez-les en quinconce pour un meilleur rendu visuel. Mélangez à la terre des trous de plantation, un peu de compost maison ou de terreau enrichi en engrais.
Palissez ou tuteurez les plantes grimpantes et les plantations hautes qui risques de se s'affaisser en cas de vent (roses trémières, pieds d'alouette, sauges, delphiniums).
Commencez à éliminer les mauvaises herbes qui pointent le bout de leur nez et font de la concurrence à vos plantations.

Effectuez la première tonte de la pelouse lorsque sa hauteur atteint 10 à 15 cm et que l’herbe est bien sèche. Gardez un minimum de 7 cm d’épaisseur pour ne pas fragiliser le gazon. Si l’herbe n’est pas très haute, n’hésitez pas à utiliser le programme mulching de la tondeuse pour fertiliser la pelouse. Désherbez la pelouse à l'aide d'un engrais désherbant sélectif “spécial gazon” si trop d’adventis ont envahi le sol.

Au printemps, les taupes sont actives et se reproduisent davantage. Vérifiez qu’aucune taupinière ne vienne gâcher l’architecture du jardin et mettez en place des moyens de lutte contre les taupes efficaces dès les premiers signes de colonisation.


Juillet - Août

À la fin du mois de juin, réalisez le semis des fleurs annuelles tardives et des variétés bisannuelles.

Pour faire face à la sécheresse de l’été et économiser l’eau du robinet, installez un récupérateur d’eau en le branchant sur une gouttière puis reliez-y un système d'arrosage goutte à goutte. Ce dispositif permettra d’hydrater en permanence vos plantes même lorsque vous partez en vacances. Déposez un paillage dans les massifs et aux pieds des arbustes pour retenir l'humidité du sol.

Diluez de temps en temps un peu d’engrais dans l'eau d'arrosage pour fortifier vos plantes fleuries et améliorer leur floraison. Binez régulièrement les massifs pour faciliter le drainage de l’eau en profondeur vers les racines des plantes.

Pendant les fortes chaleurs du mois d'août, multipliez vos plants en cultivant quelques boutures. Certaines variétés de fleurs et d’arbustes tels que les fuchsias, géraniums, hibiscus, impatiens, crassula, kalanchoe, l’abélia, l'hortensia, le millepertuis ou le rosier, donnent de bons résultats.
C’est aussi le moment de diviser iris et pivoines pour leur donner un coup de jeune. (à faire environ tous les tous 4 ans).

Coupez le feuillage des bulbes de printemps (tulipes, jonquilles, narcisses) lorsqu’il est jauni et desséché. Cette action permet d’améliorer la prochaine floraison.


Septembre - Octobre

Continuez à prendre soin de vos boutures et mettez les en terre lorsqu’elles ont développé des racines et ont atteint une hauteur suffisante.
À la fin de l’été, récoltez les graines sur les fleurs fanées et entreposez-les dans des sachets opaques identifiés pour les mettre en terre au printemps suivant.

Si vous devez semer du gazon, le début de l’automne est la période idéale. La terre chaude et les températures encore douces permettent une levée rapide et un bon enracinement avant l’hiver. C’est aussi à cette période qu’on effectue l’entretien annuel ou la rénovation de la pelouse en suivant les étapes du désherbage, de la scarification, du regarnissage et de la fertilisation.

L’automne est également la meilleure des saisons pour planter de nouveaux arbres, arbustes, vivaces à floraison printanière et plantes de bruyère (rhododendrons, camélias, azalées, hotrtensia). Plantez également les bulbes de printemps.

Dès que les températures commencent à baisser, rentrez à l’intérieur les plantes qui ne supportent pas le froid (agrumes, bougainvilliers, lantanas, hibiscus). Prévoyez un endroit ensoleillé mais pas trop chauffé (buanderie, veranda).

Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les arbres fruitiers, les rosiers et les asters pour prévenir l’apparition d'oïdium.


Novembre - Décembre

Nettoyez les parterres en retirant du sol les fleurs fanées, les branches sèches et les feuilles mortes.
Profitez-en pour aérer la terre autour des plantations et y déposer une couche de fumure de fond ou de compost afin que le sol refasse le plein de matières organiques pendant l’hiver.

Avant l’arrivée des premières gelées, paillez le pied des plantes avec des copeaux de bois ou des écorces de pin. Vous pouvez aussi utiliser des feuilles mortes, de la paille ou des déchets de tonte. Si vous optez pour un paillage végétal, laissez un espace sur le pourtour des troncs pour éviter leur pourrissement en cas de temps humide.
Posez un voile d'hivernage sur les plantes et les arbustes les moins rustiques, pour les protéger des températures négatives.
Rentrez les pots et les jardinières à l’intérieur en faisant attention de ne pas leur infliger un trop grand choc thermique (différence de températures brutale).

Cet article a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?