Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment planter des plantes grimpantes ?

Les végétaux grimpants, capables de pousser à la verticale, en s'appuyant sur une palissage ou un mur, sont particulièrement appréciés pour leur feuillage décoratif et leurs fleurs odorantes venant orner une façade, un grillage ou encore un balcon.

Plantes grimpantes d’ombre 

  • Jasmin d’hiver
  • Chèvrefeuille
  • Schizophragma
  • Lierre commun
  • Vigne vierge de Chine
  • Akébia

Plantes grimpantes de soleil 

  • Clématite
  • Glycine
  • Rosier grimpant
  • Bignone
  • Capucine
  • Plumbago
  • Passiflore
  • Houblon

Nos conseils pratiques 

  • Évitez d’exposer une plante grimpante au vent (surtout venant du nord).
  • Limitez les apports d'engrais pour ne pas favoriser la croissance du feuillage au détriment des fleurs. Ajoutez de la tourbe si le sol est sableux.
  • Prévoyez un lit de billes d’argile ou de graviers au fond du trou si la terre est lourde et compacte.
  • Inclinez légèrement la motte plantée en terre en direction du treillis ou de la palissade.
  • Prévoyez un système de treillage adapté à la plante choisie. Attention aux glycines qui développent des troncs larges et lourds.   
  • Ne serrez pas trop les liens reliant la plante au tuteur lorsque les tiges sont encore jeunes et souples.
  • Protégez le pied des plantes avec des morceaux de tuile ou un paillis de copeaux de bois, de feuilles, afin d’isoler les racines des rayons directs du soleil.
  • En fin d’hiver, retirez le bois mort et taillez assez sévèrement les rameaux pour favoriser la prochaine floraison.
  • Lors de la plantation d’un plant greffé, positionnez la motte en terre en laissant le point de greffe au-dessus du niveau du sol.

La culture des plantes grimpantes

Vendues en conteneurs, les plantes grimpantes peuvent être plantées tout au long de l’année. Néanmoins, il est préférable de les mettre en terre entre le mois de septembre et le mois de mai, en dehors des périodes de gel.
En deuxième partie de vidéo, vous découvrez des exemples de variétés à floraison colorée et abondante ou à feuillage décoratif.

La plantation 

  1. Creuser un trou dans la terre en avant du support
  2. Positionner la motte (légèrement inclinée) en dégageant les racines
  3. Reboucher le trou et former une cuvette avant d‘arroser
  4. Disperser une couche de paillette de lin en surface (5 à 10 cm d’épaisseur)

L’entretien 

  1. Nettoyer les rameaux en automne
  2. Rabattre les tiges ayant fleuries l’année précédente (à 30 à 50 cm)
  3. Tailler les plantes printanières à la fin de la floraison
  4. Tailler les plantes estivales en hiver

Planter et entretenir une glycine

Magnifique plante à floraison luxuriante et parfumée, la glycine a besoin de beaucoup de soleil pour développer ses nombreuses fleurs mauves.
Elle nécessite également la présence d’un support résistant (grille métallique, mur en béton, larges poteaux en bois…) car les tiges d’une jeune plante formeront après quelques années de gros troncs torsadés qui pèseront lourds (attention à la déformation des gouttières pour une plantation en façade).

  • Exposition : soleil, à l’abri des vents de nord.
  • Sol : bien drainé et non calcaire.

Les étapes de la plantation 

  1. Tremper la motte de la glycine dans un sceau d’eau
  2. Creuser un trou de 40 cm dans la terre
  3. Déposer un lit de gravillon (non-calcaire) pour favoriser le drainage du sol
  4. Préparer le mélange de compost bien décomposé et de sable
  5. Placer la motte dans le trou et recouvrir du mélange de terre
  6. Former une cuvette autour du pied et arroser
  7. Attacher la tige principale sur le tuteur

Planter une clématite


Appartenant à la famille des renonculacées, la clématite offre un large choix de formes et de couleurs selon les variétés (grimpantes, semi-ligneuses), son feuillage pouvant être caduc ou persistant.
Bien qu’on puisse tout à fait la cultiver en pot, la clématite se développera davantage à un endroit ensoleillé du jardin, dans un sol profond, frais, bien drainé et riche en humus (mélanger la terre à du fumier déshydraté et de la tourbe).
Pour plus d’esthétisme, un arbuste à branches vigoureuses pourra remplacer le traditionnel treillis de support pour maintenir la plante verticalement.

Les étapes de la plantation 

  1. Dépoter la motte et dégager doucement les racines
  2. Laisser tremper la motte dans un bac d’eau pendant plusieurs heures
  3. Creuser un trou de 3 fois la largeur et 2 fois la hauteur du pot à 25 cm du treillage
  4. Mélanger du terreau à la terre de jardin à quantité égale
  5. Ajouter une poignée d’engrais organique
  6. Remplir la moitié du trou avec le mélange et tasser
  7. Arroser puis placer la motte inclinée dans le trou
  8. Combler le trou avec le reste du mélange de terre
  9. Tasser et arroser à nouveau

Jasmin étoilé : plantation et entretien

Le Jasmin est une plante facile d'entretien, qui résiste bien aux maladies et fleurit sur une longue période. Comme elle craint le froid, choisissez un endroit ensoleillé et à l'abri du vent. Vous pouvez aussi la cultiver en pot pour la rentrer en hiver. 

Les étapes de la plantation 

  1. Tremper la motte dans un seau d'eau.
  2. Creuser le trou de plantation. Ameublir la terre et ajouter du sable si elle est lourde et compacte.
  3. Verser une poignée de compost au fond du trou et mélanger avec un peu de terre meuble.
  4. Défaire les racines et mettre la motte en terre 
  5. Combler le trou de terre en tassant autour du pied
  6. Arroser tout les 15 jours en période de végétation?

Cet article pour apprendre à planter des plantes grimpantes a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?