Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment élaguer un arbre ?

L’élagage permet de réduire la taille d’un arbre devenu trop encombrant et d'alléger ses ramures. Cette opération nécessite de disposer d'un équipement adapté, de respecter des règles de sécurité et d’appliquer une méthode qui préserve le végétal.

Conseils et recommandations 

  • Effectuez l’élagage en automne avant les périodes de gel.
  • Choisissez les outils en fonction de l’épaisseur et du positionnement des branches (sécateur télescopique, scie à élaguer, ébrancheur, tronçonneuse…).
  • Désinfectez les lames pour limiter le risque de propagation de maladies et de champignons.
  • Faites des coupes en pente douce pour éviter que les eaux de pluie stagnent au niveau des plaies.
  • Couvrez les zones de coupe avec un produit cicatrisant (mastic ou badigeon à base de goudron) pour éviter l’apparition de maladies.
  • Pour les travaux réalisés en hauteur dans un arbre, équipez-vous d’un harnais de protection.
  • Mettez un casque anti-bruit, de lunettes de protection et une combinaison anti-coupures lors de l'utilisation d'une tronçonneuse.
  • Si vous montez sur une échelle ou un escabeau pour réaliser les coupes, demandez à une tierce personne de la maintenir au sol. 
  • Coupez les ramifications au plus près du tronc mais sans entailler l’écorce.
  • Attachez les plus grosses branches pour guider leur chute
  • Taillez les branches au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur.
  • Retirez les drageons et les gourmands (petites pousses parasites issues du tronc ou des racines).
  • Dégagez le centre de l’arbre pour faire pénétrer la lumière et diminuer la prise au vent.
  • Ne taillez jamais sévèrement les arbres de moins de trois ans.
  • Si un professionnel intervient, vérifiez que l’entreprise est agréée et assurée (certificat d’exercice et attestation d’assurance).

Comment tailler un arbre de jardin ?


Pour favoriser la croissance de l’arbre et donner un aspect harmonieux à sa ramure, la taille dite d'entretien s’effectue de préférence à l’automne. Après la chute des feuilles, la visibilité sera meilleure et la cicatrisation plus rapide (repos végétatif en hiver).

Le matériel 

  • Escabeau ou échelle
  • Sécateur adapté au calibre du branchage

Les étapes 

  1. Supprimer les branches abîmées ou mortes et éclaircir le centre de l’arbre
  2. Tailler les branches qui poussent à la verticale pour permettre à l’arbre de s’étoffer en largeur
  3. Tailler les branches qui se croisent ou sont trop serrées (supprimer les plus faibles)
  4. Supprimer les branches qui descendent vers le sol

Comment faire une entaille d’abattage pour faire tomber un arbre ?

Lorsqu’un arbre imposant menace de céder sous le poids de ses branches ou par la force du vent, il est parfois nécessaire de l’abattre. Pour cela il faut pratiquer une double coupe au niveau de la base du tronc pour faire chuter l’arbre au sol dans la direction souhaitée.

Le matériel 

  • Levier ou treuil d’abattage
  • Tronçonneuse thermique
  • Cordage épais ou câble métallique

Les étapes 

  1. Déterminer la direction de chute en tenant compte des obstacles de l’environnement, de l’inclinaison naturelle et du sens du vent.
  2. Scier les branches basses et dégager l’espace au sol autour de l’arbre.
  3. Réaliser l’entaille directionnelle avec une ouverture de 45° et une profondeur d’un quart de l’épaisseur du tronc.
  4. Réaliser un trait de coupe opposé à environ 2 cm au-dessus du point d’ancrage de l’entaille directionnelle.

Cet article pour apprendre à élaguer un arbre a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

3 commentaires

louisdub commentaire ajouté le 24/10/2016 à 18h06

Chère Emilie V.
dans tout ce que vous dites il y a beaucoup de conseils soit flous soit carrément mauvais. Par exemple : IL NE FAUT JAMAIS MASTIQUER LES PLAIES DE TAILLE (amoureux de l'arbre à mille fois raisons). Vous pourriez rajouter qu'on ne doit jamais tailler pour tailler (soit disant parce qu'on devrait le faire), qu'on ne doit jamais (sauf nécessité impérieuse) tailler des branches de plus de 5 cm de diamètre, qu'on ne doit jamais supprimer le bourgeon terminal d'une branche ni tenter de raccourcir des branches (formation de gourmands souvent incontrôlables), qu'on ne taille pas les arbres d'ornements comme des fruitiers (vos conseils d'éclairci du centre de la couronne sont valables pour les fruitiers par ex, pas pour les autres). Vous dites aussi, pas de taille sévère sur les jeunes sujets, ce qui sous entend qu'on peut le faire sur les vieux : c'est débile, car un arbre adulte peut en crever ou rester gravement mutilé. Un jeune, s'il est foutu on le replante !! par contre vous ne parlez pas de la taille de formation et c'est dommage. c'est ce qui permet par exemple de "régler" la hauteur du tronc sans branche sous le houppier. Ca ne se fait pas touts seul et il faut le faire correctement. Au lieu de donner des approximations et des conseils douteux, suivez une formation sérieuse. Et recommandez comme moi l'ouvrage de Christophe Drénou : LA TAILLE DES ARBRES D'ORNEMENT. On évitera ainsi bien des erreurs et les jardiniers éviteront de reproduire indéfiniment les conneries des soi disant professionnels qui ne connaissent que les idées reçues les plus fausses sur la taille et l'élagage des arbres d'ornement. Petit florilège :
CA LEUR FAIT DU BIEN, ILS FONT DE PLUS GROSSES FEUILLES : faux, c'est la réaction au stress de la taille, l'arbre essaie de récupérer le plus vite possible la surface de feuilles qu'on lui a enlevée. mais il est stressé pour logtemps, sans compter que toute coupe est la porte d'entrée des champignons et bactérie.
ON REDUIT LA PRISE AU VENT EN REDUISANT LE HOUPPIER : faux, la repousse de nombreux gourmands et l'accroissement du feuillage suite au stress de la taille sévère augmente la prise au vent
LA TAILLE PERMET DE REDUIRE L'OMBRAGE : faux, pour les mêmes raisons
ON ACCROIT LA SECURITE EN REDUISANT LA COURONNE OU AVEC UN ELEGAGE SEVERE : faux, si on coupe l'extrémité de branches on va induire la formation de nombreux gourmands qui vont se développer autour des coupes mais sans ancrage dans le bois . La couronne est moins solide qu'avant et les branches vont progressivement pourrir et/ou devenir creuses, donc moins solides qu'avant. il y a donc moins de sécurité. Il faut juste enlever les branches fragiles ou le bois mort au plus près du tronc. Certains arbres par ex ne s'étêtent jamais sans être irrémédiablement abîmés et rendus dangereux : le peuplier d'Italie ou le bouleau par ex. C'est d'ailleurs un test pour éliminer un élagueur : si il accepte d'étêter un peuplier d'Italie ou un bouleau, virez le, c'est un mauvais....
LES ARBRES ANCIENS VIEILLISSANTS SONT REGENERES PAR UN ELAGAGE VIGOUREUX : complètement faux et même criminel. Les arbres anciens demandent des actions spécifiques, toutes liée à cet individu là et pas transposables à d'autres. Faire appel uniquement à des spécialistes en vieux arbres avec un sérieux book de références. Si on vous propose des coupes dites de régénération, virez le soit disant élagueur, il n'y connait rien et votre arbre sera sérieusement mutilé.

Il y a plein d'autres choses . Lisez également L'ARBRE, AU DELA DES IDEES RECUES, également de Christophe Drénou, Vous en sortirez moins bêtes et vous éviterez de dire et de faire des bêtises irrémédiables . Sachez bien que tout coup de sécateur ou de tronçonneuse est toujours définitif et irrémédiable, donc allez y molo. Et ne reproduisez jamais ce que vous voyez au bord des routes ou sur les parkings de super marché : des tailles ou élagages qui se voient bien sont la plupart du temps à la fois inutiles et mal faites. une taille "douce" bien faite n'est visible que par les spécialiste. Vos arbres vous en remercieront, ce sont des êtres vivants et nous avons besoin d'eux en bon état.

vive les beaux arbres naturels. non au charcutage

LD

daelincrane commentaire ajouté le 04/03/2015 à 15h53

Si l'arbre est près d'un poteau téléphonique, est-ce qu'il faut recevoir de la permission municipale pour le faire élaguer ? J'imagine qu'il pourrait y avoir des risques d'endommager un fil si une branche ne tombe pas comme prévu. Autrement, ces conseils sont bien utiles pour d'autres arbres dans le jardin. N'importe la taille, des arbres ont besoin d'un peu de travail régulier pour qu'ils restent en bonne santé.
Daelin | Arboricureuil Inc

amoureuxdesarbres commentaire ajouté le 20/02/2015 à 10h41

Depuis 1983 on sait que l'utilisation de mastic ou de goudron pour couvrir les plaies d'un arbres est nocifs... cette pratique est abandonner par la plupart des professionels... c'est un peu comme si apres vous etre coupé vous mettiez un pansement étanche par dessus la plaie...