Comment se débarrasser des termites ?

Article publié le 31/08/2016 | mis à jour le 16/07/2021 nuisibles


Cet article vous explique comment prévenir les risques de colonisation, reconnaître les premiers et agir efficacement pour lutter contre les attaques de termites dans le bois d’une maison (plancher, combles, meubles).

De couleur jaune translucide, les termites sont à peine plus grandes qu’un grain de riz lorsqu'elles sont à l’état de larve, avant de se transformer en insecte volant. Xylophages, elles se nourrissent de bois et plus particulièrement de cellulose, et prolifèrent dans les milieux chauds, sombres, humides et mal ventilés. 

Les signes de présence des termites

  • Présence de trous et galerie-tunnels dans le bois. Aspect creusé et feuilleté du bois qui s’effrite facilement.
  • Taches sombres de quelques millimètres, à l’entrée des galeries sur la surface du bois. Elles peuvent être visibles sur les boiseries et sur les murs en plâtre dans lesquels les termites se déplacent également.
  • Tubes de boue sur le sol à la base des murs extérieurs du bâtiment (termite souterrain).
  • Apparition d’un essaimage dans l’habitation ou à ses abords.
  • Petites vésicules visibles à la surface des bois peints, qui signent que le bois est troué en dessous.
  • Petits résidus ronds marron foncé sur les bois atteints (excréments).
  • Présence de petites ailes sur le sol à proximité des zones d’infestation.
  • Dépôts de sciure parfois visibles mais pas systématiques. 

Il est parfois difficile de déceler les termites en début de colonisation. Les dégâts peuvent être importants à l’intérieur du bois sans aucun signe visible à l’extérieur. Dans ce cas, il faut vérifier que le bois n’est pas creusé et rempli de galerie sous sa surface.  

En tapotant avec un petit maillet, vérifier si le bois sonne creux à différents endroits.
Tester la solidité du bois en profondeur en tentant de le percer avec un tournevis. S’il est mou et friable, il y a des risques qu’ils soit attaqué.

Publicité

Pour vérifier la présence de termites sur un plancher ou dans des combles, une technique consiste à déposer des pièges en carton (plusieurs morceaux de carton légèrement humides empilés). En quelques jours, les termites vont venir s’y agglutiner pour dévorer la cellulose contenue dans le carton.

Que faire pour éliminer les termites ?

La présence de termites dans une habitation n’est pas à prendre à la légère. Elle doit être immédiatement traitée car elle compromet la solidité de l’ouvrage et pourrait causer des dégâts irrémédiables nécessitant d’importants travaux de réhabilitation par la suite. 

Le recours aux pièges artisanaux, traitements insecticides grand public et à l’acide borique, sont indiqués seulement en cas d’attaques minimes et isolées, lorsqu’il s’agit d’un meuble par exemple (table, chaise, sommier…).
Une autre solution consiste à pulvériser la surface de produits insecticide et mettre le mobilier en plein soleil. Les termites qui détestent la lumière vont mourir après 2 ou 3 jours d’exposition. A l’inverse, on peut entreposer le meuble démonté dans un congélateur durant 2-3 jours pour tuer les termites qui s’y trouvent.

Publicité

En cas d’infestation

Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. Il faut se méfier des démarcheurs et autres entreprises douteuses qui n’ont pas de solides références en la matière. Il est toujours conseillé de réaliser plusieurs devis, sans pour autant choisir le moins cher.

Réglementation de produits chimiques anti-termites

Bien qu’il existe dans le commerce des produits en vente libre, les traitements anti-termites réellement efficaces sont soumis à des normes et leur usage est strictement réglementé en raison de leur dangerosité pour l’homme et l'environnement. Seuls les professionnels certifiés sont autorisés à les utiliser. Selon le type de traitement, la réglementation peut varier d’un département à l’autre. 
Attestation du professionnel. Quelles que soient les techniques de traitement utilisées (pulvérisation, de pièges, appâts, microondes...), il est important d’exiger de la part du professionnel, des garanties de résultats écrites (extermination totale et efficacité dans la durée). 

Obligation du locataire ou du propriétaire 

Toute personne qui constate la présence de termites dans son logement, qu’elle soit locataire ou propriétaire a l’obligation de le déclarer en mairie.
Lors d’une vente immobilière d’un bien situé dans une zone à risque de contamination établie par le préfet, le vendeur doit effectuer un état parasitaire par un expert certifié.

Lutte préventive contre les termites 

La pose d’une barrière physico-chimique est particulièrement efficace lors de la construction d’un bâtiment ou d’une maison (ex : Termifilm). Il s’agit de bâche anti-termites intégrant un termicide. Il est important de choisir un film de protection dont le termicide est greffé au polymère, pour qu’il n’y ait pas de fuite de produit polluant dans les sols et les nappes phréatiques. 

Des produits répulsifs existent dans le commerce. Ils peuvent notamment être appliqués sur le sol et les murs avant la pose de revêtement.

6 conseils pour éviter la colonisation des termites

  1. Stocker le bois de chauffage à l’extérieur de la maison. Le maintenir au sec dans un endroit bien ventilé. Le bois ne doit pas être en contact direct avec le sol. Ne pas déposer, de bois, de carton, de papier ou de journaux, dans le grenier, les combles, la cave ou le jardin. 
  2. Calfeutrer toutes les fissures extérieures et vérifier la bonne étanchéité du logement.
  3. Vérifier l’absence de fuite d’eau dans les canalisations encastrées dans les murs et les sols.
  4. Éviter toute zone d’eau stagnante sur le bâtiment, en particulier au niveau des gouttières. Déboucher et nettoyer régulièrement les gouttières.
  5. Installer le composteur et déposer les déchets végétaux (branches, copeaux) à distance de l’habitation.
  6. Faire faire un traitement préventif anti-termite par un professionnel sur les murs et la charpente avant que la garantie décennale arrive à échéance. Ces travaux permettront de prolonger la garantie jusqu’à 10 années supplémentaires.

Cette fiche pour apprendre à se débarrasser des termites a été rédigée par Émilie V.

nuisibles

Comment se débarrasser des campagnols au jardin ?

Les campagnols peuvent faire des ravages au potager en mangeant les racines et les feuilles de plantations. Ce guide explique comment éviter qu’ils colonisent le jardin et présente les moyens de lutte pour préserver les cultures.

Comment traiter un rosier malade ?

Cet article présente les principales maladies du rosier, vous apprend à en repérer les premiers signes et propose des remèdes naturels et des traitements bio pour les prévenir et les traiter efficacement.

Comment faire un piège à insectes ?

Pour capturer les insectes nuisibles du jardin, se débarrasser des mouches ou se protéger contre les piqûres de moustiques, cet article vous propose de fabriquer votre propre piège à insectes, à poser ou à surprendre, à partir de bouteilles en plastique.

Comment fabriquer un insecticide naturel ?

Pour éloigner les mouches et les moustiques ou protéger vos plantes des invasions d’insectes parasites comme les pucerons et les acariens, vous trouvez dans ce guide quelques recettes d’insecticides maison, faciles à réaliser et entièrement naturels.

Comment se débarrasser des taupes ?

Pour lutter contre les taupes au jardin ou au potager, une multitude de possibilités s'offre à vous. Méthodes naturelles pour les chasser ou solutions radicales pour les tuer, à vous de faire votre choix en lisant nos astuces et nos conseils pratiques.

Comment lutter contre les chenilles ?

La chenille est une larve de papillon qui, en se nourrissant des feuilles, peut causer d’importants dégâts au jardin (rosier, fusain, buis), au potager (chou, navet, salade) et au verger. Il faut donc agir vite et privilégier les traitements préventifs.

Comment lutter contre les limaces ?

Pour éviter que des limaces fassent des ravages au jardin ou au potager, de nombreuses techniques et astuces naturelles existent pour les éliminer ou simplement les écarter des légumes et des fleurs, sans utiliser de produits chimiques ni de pesticides.

Comment fabriquer un anti-moustique ?

Les tutoriels présentés dans cet article proposent des solutions alternatives pour fabriquer soi-même un anti-moustique et s'affranchir des bombes insecticides. Ils utilisent entre autres de la citronnelle, de la levure et du sucre ou encore des oignons.

Comment protéger les plantes des maladies ?

Comment détecter et traiter les principales maladies du jardin avec des produits biologiques naturels? Ces vidéos vous apportent des solutions efficaces pour lutter contre le mildiou, l’oïdium, la rouille, la moniliose, les taches noires ou la chlorose.

Comment lutter contre les pucerons ?

Nul besoin d’utiliser des pesticides polluants pour empêcher les pucerons de coloniser les plantes du jardin et du potager. De nombreuses solutions naturelles et peu coûteuses existent. Découvrez ces astuces maison au travers de ces vidéos.
Montre-Moi Comment

Montre-Moi Comment évolue et devient une véritable plateforme collaborative du DIY : publiez du contenu (vidéo, texte, lien), partagez, commentez, notez, transmettez votre savoir et apprenez sur MMC !

Montre-Moi Comment découle d'un constat assez simple. Il existe des milliers de vidéos sur Internet pour apprendre et se former. Malheureusement il est difficile de trouver les meilleures vidéos et formation.

Montre-Moi Comment tente de répondre à ce problème en proposant des compilations de tutoriels et vidéos dans de multiples domaines.

MontreMoiComment.com, le site pour apprendre par Médiawix © 2013 - 2021