Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment vendre une maison ?

Entre particuliers, par agence ou notaire, vendre un bien immobilier s’avère parfois compliqué et risqué. Cet article vous indique quelles sont les démarches à entamer pour conclure la vente de votre appartement ou maison, rapidement et à bon prix.

6 conseils pratiques pour réussir une vente immobilière 

  • S’informer des prix du marché en consultant les annonces des particuliers qui décrivent des biens similaires dans le même quartier.
  • Faire estimer son bien auprès d’un notaire ou d’une agence. De nombreux professionnels proposent une estimation gratuite.
  • Soigner l’aspect extérieur. maintenir les lieux propres et le jardin entretenu pour donner une bonne première impression.
  • Réagencer et désencombrer l’espace pour mettre en valeur au maximum les volumes.
  • Dépersonnaliser les lieux et privilégier un décoration neutre et sobre afin de plaire au plus grand nombre.
  • Effectuer tous les petits travaux de réparation et remédier aux défauts visibles. (peinture écaillées, poignée de porte cassée, volets défectueux…).

4 règles d’or pour séduire les acheteurs pendant une visite 

  • Connaître les caractéristiques techniques du bien afin de pouvoir transmettre spontanément aux visiteurs des informations telles que les surfaces des pièces, les travaux et améliorations réalisés, les possibilités d’agrandissement ou de modification, l’état des réseaux d’eau et d’électricité.
  • Avoir à portée de main les documents écrits susceptibles d’être demandés par les visiteurs : permis de construire, plans, taxes (foncières et habitation) factures de travaux, certificats de conformité...
  • Mettre en valeur les points positifs de la maison ou de l’appartement : fonctionnalité, nombre de chambres, luminosité, présence de commodités à proximité, terrain clos, présence d’un potager, aménagement d’une piscine, travaux récents.
  • Savoir communiquer. Se préparer à bien répondre aux plaintes et arguments des potentiels acquéreurs. (travaux à faire, prix trop élevé, contraintes de la situation…).

6 informations clés d’une petite annonce immobilière

  • Les coordonnées du vendeur (avec téléphone ou mail)
  • La description générale  
  • La situation : lieu, exposition, commerces, accès routiers.
  • Le détail des superficies et du nombre de pièces.
  • Le diagnostic de performance énergétique (obligatoire).
  • Les photos d’illustration (nettes, de bonne qualité, donnant une vision d’ensemble).

Vendre une maison par agence immobilière

Pour s’éviter certaines contraintes, les vendeurs choisissent parfois de confier leur projet immobilier à une ou plusieurs agences immobilières.
Ainsi, ces professionnels s’engagent à passer les annonces, répondre aux potentiels acquéreurs, organiser les visites et gérer les aspects administratifs. En contrepartie, une commission est versée à l’agence. Par ailleurs, contrairement à ceux du notaire, les montants des honoraires des agents immobiliers ne sont pas fixés par la loi.

Dans cette vidéo, les différentes étapes de la vente d’une maison ou d’un appartement par une agence spécialisée

  1. Examen du projet immobilier
  2. Conseils sur la fiscalité
  3. Expertise du bien
  4. Réalisation des diagnostics
  5. Mise en place de la stratégie commerciale
  6. Diffusion de l’annonce
  7. Visites et renseignements
  8. Formalisation de la vente

Acheter ou vendre un bien immobilier par un notaire

Gérard Bornot, consultant expert en immobilier, explique au travers de cette vidéo, de quels avantages bénéficie un vendeur qui fait appel à un notaire pour vendre un bien immobilier.
Toutefois, tous les notaires ne font pas de négociation immobilière.

Les avantages 

  • Connaissance du marché (expertise juste)
  • Conseil impartial et désintéressé
  • Vérification des aspects juridiques
  • Rédaction des actes
  • Vente sécurisée
  • Frais limités (en comparaison avec une agence)
  • Attractivité d’un mandat exclusif

Estimer ses frais de notaire


Vendre une maison ou un appartement en viager

En visionnant cette vidéo explicative, vous comprendrez les enjeux d’un viager, les différentes formes de vente et les questions qu’il est important de se poser avant de concrétiser ce type de projet.
Le prix de vente est déterminé en fonction du bouquet (prix versé à la signature de l’acte), de la rente viagère, de la valeur du bien et de l’âge du vendeur.

Les ventes en viager sont particulièrement intéressantes pour les vendeurs qui ne souhaitent pas léguer de biens immobiliers à leurs héritiers ou désirent améliorer leur niveau de vie en bénéficiant d’une somme d’argent versée mensuellement (indexée sur le coût de la vie).

  • Le viager occupé. Pour ce type de vente, conclue pour plus de 90% des viagers, le bien reste occupé par le vendeur jusqu’à son décès. Il peut également le louer s’il décide de conserver l’usufruit.
  • Le viager libre. Lors cette transaction plus rare, le vendeur perd la jouissance de son bien mais profite d'un prix de vente largement supérieur à celui d’un viager occupé. Le vendeur reçoit une partie du prix au comptant puis sous forme de rente.
  • Le viager sans rente. L’acheteur verse l’intégralité du prix le jour de la vente mais l’acheteur continue d’occuper le logement jusqu’ à la fin de sa vie. Dans ce cas le prix de vente est largement inférieur à la véritable valeur du bien.

Comment vendre aux enchères un bien immobilier ?

Dans cette vidéo, une experte indique en quoi consiste la vente aux enchères d’une propriété immobilière.
Parfois appelée « adjudication volontaire » ou « vente à la bougie », ce type de transaction offre certains avantages aux vendeurs, en particulier ceux qui sont pressés de vendre ou qui disposent de biens rares et atypiques.

Les avantages 

  • Publicité du bien
  • Audience diversifiée (professionnels et particuliers)
  • Simplification de la transaction
  • Paiement comptant rapide
  • Possibilité de surcôte si les enchères grimpent

Les étapes

  1. Choisir un notaire
  2. Évaluer le bien et fixer un prix de réserve
  3. Établir les modalités de vente (cahier des charges)
  4. S’inscrire à la séance de vente
  5. Assister aux enchères
  6. Encaisser le montant
  7. Effectuer le transfert de propriété

Liens utiles 

Cet article pour apprendre à vendre une maison a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

Vie pratique : les démarches administratives