Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment éduquer son chat à la propreté ?

Si la plupart des chatons sont instinctivement propres dès le plus jeune âge, il arrive que certains chats urinent dans des endroits inappropriés de la maison. Pour y remédier, voici quelques astuces et solutions pratiques.

Contrairement aux chiens qui nécessitent un apprentissage sur plusieurs semaines voir plusieurs mois, la propreté chez les chats est quasi innée. Ainsi, lorsqu’un chaton arrive dans sa nouvelle maison, il va naturellement faire ses besoins dans sa litière en les recouvrant consciencieusement.
Si votre chaton ou chat adulte fait ses besoins sur la moquette, dans le lit, sur vos vêtements ou dans les pots de vos plantes… Bref, partout sauf dans son bac à litière, il est temps de prendre les choses en main. Pour cela, vous devez aménager convenablement son environnement et mettre en place certaines stratégies pour lui réapprendre la propreté et établir des interdits.

Pourquoi mon chat fait-il ses besoins ailleurs que dans sa litière ?

Les raisons de la malpropreté sont multiples. Ce trouble du comportement peuvent être du à un mauvais sevrage, un stress ou une anxiété, apparus ou non à la suite d’un traumatisme émotionnel tels qu’un accident, un déménagement, une bagarre. Votre chat souffre peut-être simplement d’ennui et tente de retrouver une activité ou d’attirer votre attention par ces comportements.
Certaines pathologies comme l’insuffisance rénale, le diabète ou la cystite, sont également à l’origine de la malpropreté de votre animal, c’est pourquoi il est important de consulter votre vétérinaire si les problèmes persistent, en particulier s’ils surviennent brusquement et que votre chat était totalement propre auparavant.
Uriner à différents endroits du jardin et de la maison est une manière pour le chat de marquer son territoire. Ces marquages sont plus fréquents chez les mâles et accentués par la présence d’autres chats. Le marquage, à différencier de la malpropreté, se manifeste par des petits jets d’urine réalisés en position debout contre un support vertical. Une opération de stérilisation peut réduire significativement ce type de comportements.

Nos conseils pratiques

  • Nettoyez régulièrement la litière et multipliez le nombre de bacs. Aménagez un espace qui soit accessible et sécurisant.
  • Lavez systématiquement et rapidement toutes zones souillées par votre chat avec un produit adapté qui élimine efficacement les odeurs d’urine qui ont tendance à le faire revenir. Il peut s’agir d’un mélange d’eau gazeuse et de vinaigre blanc, d’une lessive contenant des enzymes ou d’un nettoyant spécifique en vente chez un vétérinaire.
  • Déposez quelques gouttes d’eau de javel dans le fond du bac pour attirer votre chat. À l’inverse, ne nettoyez jamais les zones souillées de la maison avec un produit javellisé ou ammoniaqué.
  • Repérez lorsque votre chat s’apprête à uriner (il renifle et gratte le sol) et déposez-le aussitôt dans sa litière.
  • Ne punissez jamais votre chat en lui mettant le nez dans son urine par exemple, si vous ne le prenez pas sur le fait. Cela risque d’augmenter son angoisse et d’accentuer ses comportements pathologiques.
  • Si vous le surprenez, ne le frappez jamais. Jetez-lui un journal, une balle ou autre en restant à distance, car s’il pense que la punition vient de vous, il risque de commettre de nouvelles bêtises mais en votre absence cette fois.
  • Pour éviter la malpropreté liée à un changement d’environnement (réaménagement intérieur, déménagement, nouvel animal), vous pouvez avoir ponctuellement recours à des phéromones d'apaisement ou des compléments alimentaires apaisants. Certains traitements médicaux contre l'anxiété peuvent également donner de bons résultats lorsqu'il s'agit d'une malpropreté réactionnelle.
  • Pour casser ses mauvaises habitudes, essayez d’enfermer votre chat pendant une courte période dans un pièce restreinte et la plus vide possible (sans tapis, sans vêtement, sans pot de fleurs....) en disposant une litière dans un coin à distance de son panier et de sa gamelle.
  • Placez des sacs plastique, une couverture de survie ou encore du papier aluminium sur les tapis, la moquette, les lits et autres endroits dans lesquels le chat vient faire pipi, afin de les rendre le plus inconfortables possible.

Comment apprendre à votre chat à devenir propre ?

  • Déposez le bac à litière dans un endroit facile d’accès, tranquille, éloigné des zones de passage, du lieu de couchage et des gamelles de nourriture. L’emplacement doit être suffisamment spacieux pour que le chat puisse se mobiliser sans contraintes et les dimensions du bac doivent être adaptées à la taille de l’animal.
  • Prévoyez au moins un bac par animal si vous possédez plusieurs chats et disposez-les à distance les un des autres.
  • Maintenez le bac propre. Retirez les selles quotidiennement et changez régulièrement la litière. S’il s’agit d’un chaton encore en apprentissage, laissez toutefois quelques excréments dans la caisse pour que les odeurs l’incitent à revenir y fait ses besoins.

Solutions aux problèmes de pipis et selles hors de la litière

  • Consultez votre vétérinaire pour éliminer toutes causes médicales.
  • Aménagez plusieurs espaces sécurisés et confortables.
  • Évitez les litières couvertes et exiguës. Privilégiez les grands bacs en plastique transparent.
  • Nettoyez les endroits souillés avec un produit nettoyant enzymatique pour ne pas que le chat y retourne.
  • Placez une litière à l’endroit où votre chat a l'habitude d’aller faire ses besoins.

Cet article pour apprendre à éduquer son chat à la propreté a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

S'occuper de ses animaux de compagnie