Comment faire un don de sang ?

Article publié le 11/12/2013 | mis à jour le 10/12/2021 santé


Faire un don de sang, de plaquettes ou de plasma, permet de sauver des vies et soigner plus d’un million de personnes chaque année. Ces prélèvements anonymes et sans danger sont cependant soumis à des conditions relatives à la santé et à l'âge du donneur.

Les conditions pour donner son sang 

  • Être majeur et avoir entre 18 et 70 ans.
  • Peser au minimum 50 kg
  • Être en bonne santé et avoir un taux d’hémoglobine suffisant

Une femme peut donner quatre fois son sang par an tandis qu'un homme peut faire jusqu’à six dons dans une année. 
Il faut respecter un délai de 8 semaines entre deux prélèvements.

Plusieurs contre-indications au don existent, vous trouvez les différentes situations enumérées sur la plaquette d’information fournie par l'Etablissement Français du Sang (EFS). Le document PDF   complet se trouve en bas de la page du site.
Vous pouvez également consulter le site de l'EFS pour trouver rapidement un centre de collecte à proximité de votre domicile.

A quoi servent les dons de sang 

  • Secourir les grands brûlés.
  • Aider les personnes souffrant d’une déficience immunitaire, d'une maladie auto-immune.
  • Traiter les hémorragies (accidents, opération…).
  • Soigner les personnes atteintes d’hémophilie ou de troubles sanguins.
  • Transfuser les malades ayant des traitements de chimiothérapie et radiothérapie.

La compatibilité des groupes sanguins 

Pour profiter d’un don de sang, le receveur doit disposer d’un groupe sanguin compatible à celui du donneur. Ainsi les personnes de groupe O- , apellées "donneurs universels" sont très recherchés car ils peuvent donner leur sang à n'importe quel receveur tandis que les personnes de groupe AB+ appelées "receveurs universels" ont la chance de pouvoir recevoir le sang de n’importe quel donneur.

Publicité

Pour ce qui est du plasma sanguin, les dons de personnes de groupe AB  appelées « donneurs universels de plasma » (5% de la population), sont d’autant plus importants que le plasma prélevé pourra être transfusé à tous les patients.

Le don de plasma ou de plaquettes 

  • Partie liquide du sang ( représentant environ 55 % de son volume), le plasma permet le transport de substances comme les protéines, le glucose, les lipides, les nutriments et les sels minéraux. Il est principalement utilisé pour soigner les personnes aux défenses immunitaires affaiblies ou déficientes, les malades ayant des troubles de la coagulation sanguine ou les individus victimes d'une hémorragie massive. Le don de plasma peut être réalisé jusqu’à 24 fois sur une année, avec un délai de 15 jours entre deux prélèvements.
  • Les plaquettes quant à elles, jouent un rôle crucial dans la coagulation du sang. Elles sont utiles pour venir en aide aux patients disposant de traitements de chimiothérapie et de radiothérapie, ou souffrant de leucémies, d’aplasie médullaire (diminution de la production de sang, et également les victimes d’une hemorragie sévère. Le don de plaquettes peut être réalisé jusqu’à 12 fois sur une année, avec un délai de 4 semaines entre deux prélèvements.

La temps de prélèvement selon le type de don 

La durée et le volume de sang varient selon le sexe, la taille et le poids du donneur.
Le temps d’un don de plasma ou de plaquettes est plus long du fait que les constituants du sang non prélevés sont isolés à l’aide d’un séparateur de cellules, pour être restitués au donneur.

  • 5 à 10 minutes pour un don de sang. Volume de 0.4 à 0.6 Litre.
  • 45 minutes pour un don de plasma. Volume de 0.6 à 0.8 Litre.
  • 1h30 pour un don de plaquettes. Volume de 0.5 à 0.6 Litre.

Comment se passe un don du sang ?



Lorsque vous vous présentez (il est préférable de ne pas être à jeun) dans un centre de don, voici les cinq étapes que vous serez amené à suivre :

Publicité
  1. L’enregistrement administratif : Vous serez accueilli à l’entrée par une secrétaire qui établira votre dossier d’inscription (un justificatif d'identité vous sera demandé). Vous lirez la fiche des consignes pour vous assurer que les conditions fixées par EFS sont remplies.
  2. Le questionnaire médical : vous remplirez un formulaire concernant vos habitudes de vie, vos traitements en cours, vos problèmes de santé anciens et actuels…
  3. L’entretien médical confidentiel : Vous discuterez avec un médecin du questionnaire rempli au préalable afin qu’il valide votre aptitude au don.
  4. Le prélèvement : une infirmière réalisera la ponction veineuse pendant laquelle vous serez allongé et pomperez une poire avec la main pour faciliter l’afflux de sang.
  5. Le temps de surveillance : Pendant une dizaine de minutes, vous pourrez vous détendre et profiter d’une collation offerte avant de repartir. Il est également conseillé de boire beaucoup durant le reste de la journée.

Les risques du don de sang

Ce film réalisé par le centre hospitalier de Genève, explique les risques encourus par les donneurs et les receveurs, et fournit quelques conseils pratiques afin de les limiter.
Vous comprenez à travers ce reportage pourquoi il est essentiel pour la sécurité de tous de remplir le questionnaire médical (totalement anonyme) en toute honnêteté.
Pour prendre connaissance des questions qui sont posées, consultez le document en ligne sur le site de EFS.

Analyse et test de dépistage 

Pour éviter tout risque pour le futur receveur, des échantillons de sang sont recueillis dans des tubes pendant le prélèvement, pour être ensuite analysés. Le donneur est prévenu en cas d’anomalie dépistée.

  • Détermination du groupe sanguin (ABO et Rhésus)
  • Recherche d'anticorps irréguliers dirigés contre les globules rouges
  • Dépistage de maladies transmissibles par le sang (syphilis, hépatites virales B et C, VIH, HTLV)
  • Détection de bactéries (hémoculture)

Globules rouges, plasma, plaquettes : à quoi servent-ils ?

Pour mieux comprendre l’importance des différents dons de sang, cette animation expose les rôles respectifs des éléments constitutifs du sang, ainsi que leurs différents usages médicaux.


Cette fiche pour apprendre à faire un don de sang a été rédigée par Émilie V.

santé

5 astuces pour bien digérer

Il arrive que l'on ressente une sensation d'inconfort, de lourdeur ou de ballonnements après un repas, sans que ce dernier soit nécessairement très copieux. On peut avoir recours à des médicaments pour les soulager, mais il existe aussi quelques conseils et astuces pour bien digérer.

5 astuces pour renforcer le système immunitaire

Avec un bon système immunitaire, notre corps a la capacité de se défendre contre des menaces extérieures (virus, bactéries, infections, cancers…). Nos habitudes de vie influent fortement sur notre système immunitaire et des astuces existent pour le renforcer. Nous vous en proposons quelques unes.

Comment faire un masque de protection en couture ?

Face aux nombreux conseils et vidéos disponibles pour fabriquer soi-même son masque de protection, pas toujours facile de faire le tri et trouver LE tutoriel assurant une qualité de protection optimale. Montre-moi comment vous présente alors une sélection.

Comment manger sans gluten ?

Indicatif et non exhaustif, cet article a vocation à donner des conseils pratiques et présenter des alternatives alimentaires pour limiter les apports en gluten au quotidien. Vos commentaires et expériences sont les bienvenus pour étayer ces informations.

Quels aliments manger sans risque après péremption ?

Sauf exception (fruits et légumes frais, alcools, sel, sucre), les produits alimentaires affichent tous une date de péremption, mais bon nombre peuvent en réalité être consommés plusieurs mois voire années après dépassement de la date indiquée.

Comment augmenter ses chances d'être enceinte ?

Si sur le plan gynécologique, tout va bien et qu’avec votre partenaire, vous avez des rapports réguliers pendant la période d’ovulation, il suffit de laisser faire dame nature en suivant quelques règles de vie pour mettre toutes les chances votre côté.

Comment mettre un suppositoire ?

Beaucoup de personnes pensent qu’un suppositoire s’introduit dans l’anus par la pointe mais en pratique, les professionnels de santé préconisent davantage de positionner le bout plat vers l'avant, afin de garantir une bonne propulsion dans le rectum.

Comment avoir un sommeil réparateur ?

Pour éviter les problèmes d’endormissement ou les insomnies nocturnes et se réveiller en pleine forme au petit matin, il n’y a pas de secret. Seulement quelques règles de vie simples qui améliorent efficacement la qualité du sommeil.

Comment éviter le mal des transports ?

Mal de tête, vomissement, nausée, ces symptômes se font quelques fois ressentir durant les voyages en bateau, en avion ou même en voiture. Aussi, quelques méthodes existent pour diminuer et éviter le mal des transports.

Comment apaiser les démangeaisons de la varicelle ?

S'il est rare d'attraper deux fois la varicelle, la première est souvent douloureuse et contraignante. Mais il existe différents moyens de soulager un enfant souffrant de la varicelle, d'éviter les surinfections et de diminuer les démangeaisons.
Montre-Moi Comment

Montre-Moi Comment évolue et devient une véritable plateforme collaborative du DIY : publiez du contenu (vidéo, texte, lien), partagez, commentez, notez, transmettez votre savoir et apprenez sur MMC !

Montre-Moi Comment découle d'un constat assez simple. Il existe des milliers de vidéos sur Internet pour apprendre et se former. Malheureusement il est difficile de trouver les meilleures vidéos et formation.

Montre-Moi Comment tente de répondre à ce problème en proposant des compilations de tutoriels et vidéos dans de multiples domaines.

MontreMoiComment.com, le site pour apprendre par Médiawix © 2013 - 2022