Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment faire un salto ?

Mouvement bien connu des gymnastes et des acrobates, le salto, avant ou arrière, demande un peu d’entraînement et de persévérance pour être bien réalisé. Ces tutoriels aideront les débutants à mieux appréhender cette figure qui n’est pas sans risque.

S’échauffer correctement

Beaucoup de blessures (entorse, foulure, élongation…) sont dues à un mauvais échauffement. Pour cette figure qui sollicite toutes les parties du corps, il est essentiel de s'échauffer pendant 10 minutes au minimum, les muscles et les articulations, en particulier des poignets, des chevilles et de la colonne vertébrale. Pour éviter les contractures et les courbatures après un entraînement, prévoir également une séance d’étirements.

Travailler son équilibre et sa détente

Commencer en s’aidant d’un tremplin dur ou d’un trampoline est un moyen efficace de se familiariser avec les mouvements de son corps, d’apprendre à contrôler son élan et bien maîtriser la rotation transversale en dosant la hauteur de saut.

S'entraîner à plusieurs

Lorsque l’on débute, il est préférable de faire appel à une tierce personne. En plaçant une main dans le creux du dos et l’autre en regard des jambes, celle-ci guide les mouvements du corps et amortit les chocs au sol en cas de perte d’équilibre. Tout comme la mise en place d’un matelas au sol, cette présence humaine rassurante aide un débutant à surmonter la crainte de la chute.


Tutoriel : faire un salto avant au sol (frontflip)

Dans cette vidéo, vous trouvez des conseils pour apprendre à faire un salto avant, la clé de la réussite résidant dans la rapidité de mouvement, notamment lorsque l’on replie les genoux sur soi-même pendant la figure.  

Les étapes 

  1. Réaliser une course d’élan sur quelques mètres
  2. Effectuer un saut à pieds joints
  3. Sauter le plus haut possible en jetant les bras en avant
  4. Enrouler le corps en fléchissant les jambes autour des bras
  5. Dérouler le corps en fin de saut pour se réceptionner sur les jambes

Ce qu’il ne faut pas faire 

  • Positionner les mains en arrière à la réception
  • Mettre les bras en arrière pour prendre son élan
  • Déplier son corps trop tôt (risque atterrissage sur le dos)
  • Sauter vers l’avant sans prendre de hauteur

Faire un salto arrière sur place (backflip)

En visionnant cette démonstration, vous comprenez comment se coordonnent les parties du corps lors d’un salto en arrière. Vous visualisez les différents mouvements qui composent cette figure de gymnastique tout en apprenant à éviter les mauvais réflexes de positionnement.

Les étapes 

  1. La prise d’élan : fléchir les jambes en baissant les bras en jusqu’en arrière pour prendre l’élan.
  2. La poussée : sauter en cambrant légèrement le corps et en balançant très rapidement les bras vers l’arrière.
  3. Le saut : effectuer le mouvement de rotation du corps en l’air en joignant les bras et les genoux.
  4. La réception : retomber au sol en fléchissant les jambes, en relâchant les bras et en replaçant le tronc droit.

Faire un salto sur le côté (slideflip, cascade ou costal)

Variante du salto avant, le salto costal se réalise par une virevolte latérale. Contrairement au salto de face, l’impulsion et la réception d’un slideflip se réalisent en désolidarisant chaque pied l’un de l’autre, le pied d’appel joue alors un rôle majeur dans la transmission du mouvement.

Astuce : en effectuant une série de roulades au sol, vers la gauche et vers la droite, vous déterminerez votre sens de rotation et donc votre pied d’appui au sol (pied d’appel), pour lequel vous vous sentirez le plus à l’aise pour le salto.

Cet article pour apprendre à faire un salto a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?