VLADULOL® : matin, midi et soir tous les jours pendant 3 mois

Comment devenir influenceur ?

Ça a l'air assez cool d'être influenceur. Assez simple, aussi. Il suffit de publier quelques photos sur Instagram en échange de services ou produits et c'est le jackpot. C'est donc décidé : nous allons devenir influenceur.

Article ajouté le 12/05/2020 - mis à jour le 13/05/2020


Qu'est-ce qu'un influenceur ?

C'est l'un de ces nouveaux métiers apparus au fur et à mesure de l'essor des réseaux sociaux, les fonctions de Content manager ou de Community manager étant les plus connues. Oui c'est en anglais, ça fait plus "tech", mais disons que le premier gère les contenus publiés sur les réseaux et le second fait en sorte de générer, fidéliser et développer l'audience qui va aller consulter lesdits contenus. Nous avons donc là l'un des vecteurs de la communication dite "digitale".

Acteurs incontournables de cette communication digitale : les influenceurs, une mutation aboutie des bloggers. C'est de là que tout est parti : au début des années 2000, Internet se démocratise et les blogs en ligne apparaissent, soit pour raconter sa vie, soit pour parler d'un thème particulier : mode, beauté, jardinage, cuisine, automobile, macramé, musique etc. YouTube est lancé en 2005. Les bloggers vont soit compléter leur contenu avec des vidéos, soit partir de cette base et tenir un blog vidéo (qu'on appelle vlog). C'est ainsi qu'on a vu fleurir les tutoriels ("tuto" pour les intimes). Le jeune Facebook devient lui aussi relais ou source de ces contenus et quand Instagram est lancé en 2010, alors là, c'est l'extase des égo-trippers.



Ensuite c'est tout simple... Machine tient un blog beauté (oui, on va faire dans le cliché) et a constitué au fil du temps sa petite communauté. Elle raconte comment elle se maquille et précise que son mascara SuperCilsDeOuf, il est vraiment "trop trop bien, vraiment les filles, c'est exceptionnel, même si j'épluche des oignons il coule pas". Les commentaires affluent sous la publication de Machine : "Il a l'air génial, je vais l'essayer !", "Han ça tombe trop bien, je comptais justement éplucher des oignons ce soir, je vais l'acheter !". Les ventes de SuperCilsDeOuf (et d'oignons) augmentent. Vous avez vu ? Machine a influé sur la vente !! Donc SuperCilsDeOuf va contacter Machine et lui dire "Chère Machine, on fait aussi du gloss, on t'en envoie 3, c'est cadeau si tu fais un tuto avec, bisous". La semaine suivante, Machine fait doubler les ventes du SuperGlossDeOuf. Depuis, elle reçoit toute la gamme des produits gratos et comme elle fédère de plus en plus d'influencés, elle se fait payer une fortune pour chaque post.

Donc aujourd'hui, Machine gagne sa vie en faisant des selfies avec son mascara (et son téléphone). Trop forte, Machine.

Devenir influenceur pour avoir gagne-pain est un objectif, mais cela peut aussi être par envie d'avoir 850 000 personnes qui vous regardent vous curer le nez parce qu'en effet, comment va faire le monde pour tourner s'il ne sait pas si vous vous êtes bien curé le nez ce matin ?? Bien, il est temps de voir comment accéder à ce statut divin.


Comment devenir influenceur ?

Pour influencer, il faut des influençables qui deviendront des influencés. En gros, il faut avoir des fans. C'est déjà le cas quand on est une célébrité qui lance son compte Insta : Matthew Perry (Friends) a créé son compte le 6 février 2020. Le 7 il avait 1,6 millions de followers. Aujourd'hui il en a 6,8 millions. Fastoche. C'est rien à côté des 218 millions de Cristiano Ronaldo (le n°1 sur Instagram) mais quand même c'est pas mal. Participer à un programme de télé-réalité a également fait ses preuves. Nabilla cumule presque 6 millions d'abonnés juste parce que c'est une fille et qu'elle a du shampoing, nan mais allo quoi. Heureusement, on peut devenir influenceur même si on n'a pas déjà une audience acquise.

Les premières étapes

  1. Créer un compte Instagram.
  2. Poster une photo de vous à poil.
  3. Attendre.

C'est tout, merci, bonsoir.

Haha.

Bon ok.

Les premières étapes

> C'était pas que pour rigoler : vous devez créer un compte Instagram, Facebook et YouTube, au minimum.

> Choisissez un nom. Vous avez plusieurs options :

  • Cela peut être le vôtre. Si vous le trouvez moche, rien ne vous empêche de le modifier (Ginette Rafion -> Gina tout court parce que Rafion c'est hard quand même, ou alors faut coller des "a" partout, c'est très tendance les "a" = Rafiona).
  • Cela peut-être un nom choisi en fonction de votre domaine de prédilection, ou de vos domaines d'ailleurs, rien n'empêche de mélanger (Ratatouille et Vis de 12 si vous aimez cuisiner et bricoler, Nature et Maçonnerie qui fera le bonheur d'un fabricant de placoplâtre bio, etc).
  • Autre option : le nom putaclic ou exotique ou pas commun, qui n'attirera pas forcément l'audience que vous voulez mais si vous voulez juste de l'audience, c'est parfait (J'aiPasD'Culotte, Sarafina Tralalala (encore les "a"...) etc).

> Ajoutez une photo de profil. Son choix est aussi déterminant que celui de votre nom, elle doit attirer l'oeil de ceux qui ne lisent rien (et ils sont nombreux). Même principe qu'à l'étape précédente :

  • Une suuuuper belle photo de vous (quitte à passer 3 plombes sur Photoshop).
  • Une image évoquant votre domaine (des fleurs, un gros plan de jante alu, une botte de poireaux).
  • L'option putaclic consistera à afficher une pose aguicheuse, un bout de fesse ou un torse musclé (tatoué c'est encore mieux).


Construire et fidéliser son audience

Une fois le compte créé, on entre dans le dur : il faut alimenter ce compte et surtout générer cette communauté qui n'aura d'yeux que pour vous afin d'attirer les marques qui souhaiteront collaborer avec vous. Plusieurs outils et méthodes existent pour cela.

- Définissez votre ligne éditoriale et la fréquence de vos publications. Essayez de vous y tenir, les gens aiment bien la régularité.

- Commencez par avertir les copains, la famille, les collègues, les copains de la famille, la famille des collègues, les copains de la famille des copains des collègues etc etc. C'est le principe même de l'effet démultiplicateur "viral". Ce seront les premiers abonnés de votre compte et plus vous en aurez, mieux ce sera : les suiveurs suivent les suivis qui ont des suiveurs.

- Vous entrez dans un univers consacré à l'apparence. S'il faut refaire 127 fois la photo pour obtenir le résultat parfait, vous la referez 127 fois :)

- Faites attention aux détails. Les mains sales quand on change une roue, ok, mais pas quand on zoome sur une découpe de julienne de navets. Attention aussi au cadrage : c'est pas très classe d'avoir le string qui sèche ou une porte ouverte avec vue sur la cuvette des toilettes en arrière-plan.

- Même si tout cela représente une communication très visuelle, le texte est important. Pas besoin d'en mettre des caisses, quelques mots bien choisis peuvent suffire. Ce qui peut tout ruiner, c'est l'orthographe. La plus jolie des photos, si elle est légendée "j'ai laver ma robe dans la rivière, les tâches ont disparues", c'est mort. Oui, certains ne verront rien, mais y'en a qui voyent.

- Les hashtags. Vous connaissez les hashtags ? C'est ce truc-là : #. Un dièse si vous préférez. Le hashtag, c'est la clé magique de l'influenceur, celle qui lui ouvre un monde infini... de hashtags. Utilisé dès 2007 sur Twitter pour identifier un thème précis dans les fils de discussion, ce petit symbole détermine aujourd'hui la pertinence d'un résultat de recherche. Il est donc recommandé de panacher des hashtags "larges" et d'autres plus pointus afin d'augmenter ses chances et d'élargir son audience. Exemples pour votre page "gastronomie" lorsque vous postez une photo de soupe : #gastronomie #cuisine #soupe #velouté #light #vegan #superhealthy #unesoupeunepipeaulit #jacquieetmichel #lescarottessontcuitesjerépète. Votre publication sera vue par les fans de gastronomie, de soupe, de veganisme, de tabac, de prénoms ringards et de messages codés de la Seconde Guerre mondiale.

- On peut acheter des followers. Si si, ça existe encore. Si vous n'avez pas le budget, il faut faire votre pub auprès des autres. Partagez vos publications sur l'ensemble de vos réseaux (Facebook etc), abonnez-vous à des comptes similaires au vôtre, likez leurs publications, commentez-les (et piquez-leur des followers).

- Trouvez le moyen de vous distinguer des autres. Ça va pas être facile vu la quantité de comptes existants (500 millions d'utilisateurs actifs...), mais l'originalité se remarque et a vite fait de déclencher le buzz tant recherché.

- Les followers aiment bien être appelés "mes chats" ou "guys" (à prononcer "gaïze"), qu'on leur fasse "Des bisous.", qu'on inonde leurs publications de "Belle !" et qu'on leur souhaite une "Belle journée !" (avec plein d'émojis).

Bienvenue dans le monde du marketing d'influence.


Cette fiche pour apprendre à devenir influenceur a été rédigée par
Cécile B.

Autres articles populaires dans cette catégorie

Comment faire chier ses voisins ?

Que vous habitiez en appartement ou en maison, avoir des voisins équivaut parfois à subir des nuisances au quotidien. Grâce à nos conseils, vous saurez comment les importuner, par vengeance ou simplement parce que vous êtes taquin.

Comment rendre fou quelqu'un ?

Que cela soit un proche ou pas, rendre fou quelqu'un de son entourage est un passe-temps très divertissant. Vous trouverez ici des conseils et des idées pour révéler la parano des plus rationnels et déclencher l'énervement chez les plus zen.

Comment ne plus être con ?

Vaste problème que la connerie. Elle touche beaucoup de monde et seule la volonté individuelle peut l'éradiquer. Vous en avez marre d'être con ? Vous êtes sur la bonne voie : aller sur Montre Moi Comment fait déjà de vous un con un peu moins con.

Comment faire chier son ex ?

Quand une histoire d'amour se termine mal, il peut arriver qu'une envie de revanche vous démange. Nous vous donnons ici quelques trucs et astuces pour finement pourrir la vie de cet être qui vous a brisé le cœur.

Comment se débarrasser de sa belle-mère ?

Une belle-mère, aussi bien élevée soit-elle, peut-être une véritable plaie à vivre au quotidien, surtout si elle habite près de chez vous. Voici quelques conseils qui vous aideront efficacement à vous en débarrasser.

Nouveau sur le site

Montre-Moi Comment

Montre-Moi Comment évolue et devient une véritable plateforme collaborative du DIY : publiez du contenu (vidéo, texte, lien), partagez, commentez, notez, transmettez votre savoir et apprenez sur MMC !

Montre-Moi Comment découle d'un constat assez simple. Il existe des milliers de vidéos sur Internet pour apprendre et se former. Malheureusement il est difficile de trouver les meilleures vidéos et formation.

Montre-Moi Comment tente de répondre à ce problème en proposant des compilations de tutoriels et vidéos dans de multiples domaines.

MontreMoiComment.com

MontreMoiComment.com, le site pour apprendre par Médiawix © 2013 - 2020