Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question
VLADULOL® : matin, midi et soir tous les jours pendant 3 mois

Comment ne plus être raciste ?

Vous n'aimez pas les gens qui ne sont pas de la même couleur que vous et vous avez des préjugés sur Cheng, Karim ou Macario ? Vous êtes raciste. Mais si vous sentez qu'au fond il n'y a aucune raison de l'être, tout n'est pas perdu.

"Un raciste est un homme qui se trompe de colère" disait Léopold Sédar Senghor, Président du Sénégal. Eh oui, être dérangé parce qu'il existe des personnes de couleur différente, les mépriser systématiquement à cause de préjugés débiles et considérer que vous valez mieux qu'eux parce que vous êtes blanc, c'est franchement très con et complètement injustifié. Cette idéologie d'ignorants parasite malheureusement encore beaucoup d'esprits de nos jours, et elle continue de causer des dégâts. Mais si vous, raciste, souhaitez vous désintoxiquer de cette haine stérile qui va finir par vous coller un ulcère (et ce sera bien fait), nous pouvons tenter de trouver un début de solution ensemble.

NB : Même principe pour la xénophobie, l'antisémitisme, l'islamophobie ou toute forme de discrimination arbitraire en général.


Quelques conseils avant de commencer

  • Jetez le Banania à la poubelle.
  • Arrêtez de dire “ces gens-là”.
  • Banissez : bicot, raton, bougnoule, melon, bamboula, négro, youpin, niakoué, métèque (etc) de votre vocabulaire. Pour toujours.

Êtes-vous vraiment raciste ?

Déterminez votre degré de racisme grâce à ce petit test.

  • On vous dit : Alors, t'as vu le médecin pour ton problème de dos ?
  • Vous répondez : Ouais mais c'était un Arabe alors j'ai repris un rendez-vous avec Duclerc à Neuilly.
  • → Vous êtes : raciste.
  • On vous dit : Ah on mange Chinois?... Ça tombe mal, chuis dég', j'ai que des collègues asiates dans mon nouveau boulot, je peux pas les blairer ces faces de citron.
  • Vous répondez : Ta gueule, prends des nems et casse-toi de chez moi.
  • → Vous n'êtes pas raciste.
  • On vous dit : Oh tiens, j'ai croisé tes voisins du 5ème dans l'ascenseur, leurs enfants sont vraiment adorables.
  • Vous répondez : Les autres chimpanzés d'en dessous, là ? Ouais, tout juste bons à ramasser les poubelles.
  • → Vous êtes : un sale con de raciste.
  • On vous dit : On a un nouveau gars dans l'équipe de vente, Thiago, il arrive de São Paulo, il parle quatre langues couramment !
  • Vous répondez : Un Brésilien ? T'es mal barré, c'est tous des tapettes.
  • → Vous êtes : raciste et homophobe.
  • On vous dit : Il va y avoir un problème de surpopulation mondiale.
  • Vous répondez : Monseigneur Ebola peut régler ça en trois mois.
  • → Vous êtes : l'immonde Jean-Marie Le Pen.
  • On vous dit : Mais t'es raciste, toi, ou quoi ?
  • Vous répondez : Non, j'ai même un ami noir.
  • → Vous êtes : comme tous les racistes qui n'assument pas.
  • On vous dit : Chancelier, nous avons 83 nouveaux prisonniers Polonais.
  • Vous répondez : On déporte. Les Juifs ça sert aryen.
  • → Vous êtes : Hitler. Et heureusement vous êtes mort.
  • On vous dit : Papy, t'as encore faim ? Tu veux du rabe ?
  • Vous répondez : Oui, j'aime bien les Arabes !
  • → Vous êtes sourd.

Corrigez le tir

Modifier votre façon de parler finira par avoir une influence positive sur votre façon de penser.

  • Ne dites pas : Hou, la petite chinetoque, là, j'en ferais bien mon 4 heures.
  • Dites : Hou, la petite brune avec le pull rouge, là, je tenterais bien ma chance.
  • Ne dites pas : Je suis pas raciste, mais...
  • Dites : Je ne suis pas raciste.
  • Ne dites pas : Quoi ? On a cambriolé l'appartement de Tata Ginette ? C'est encore un Arabe, ça, c'est sûr !
  • Dites : Quoi ? On a cambriolé l'appartement de Tata Ginette ? Elle va bien ?
  • Ne dites pas : C'est de la faute de l'immigration si j'ai pas de boulot.
  • Dites : Ok, j'arrête de tout coller sur le dos des autres et je cherche du taf.
  • Ne dites pas : Il a épousé une Canaque mais elle est très gentille.
  • Dites : Sa femme est très gentille.
  • Ne dites pas : J'ai pris une femme de ménage portugaise, au moins je suis sûre qu'elle sera compétente.
  • Dites : J'ai pris une femme de ménage, je suis nulle pour entretenir une maison.
  • Ne dites pas : Eudes-Charles, il manque de l'argent dans mon portefeuille, allez-donc dire deux mots à Nouria avant qu'elle n'aille chercher Gonzague au collège.
  • Dites : Eudes-Charles, il manque de l'argent dans mon portefeuille, je crois bien que Gonzague commence à se droguer.
  • Ne dites pas : J'aime pas les noirs.
  • Dites : Je peux avoir les Dragibus verts, plutôt ?

 

Cet article pour apprendre à ne plus être raciste a été rédigé par
Cécile L.

Vous avez aimé ?