Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment faire de la pâte à tartiner ?

Alternatives gourmandes et savoureuses au célèbre Nutella, ces pâtes à tartiner imitent son goût ou s'en écartent avec des alliances de saveurs surprenantes. De plus, bon nombre d'entre elles sont végétaliennes, sans gluten et sans lactose.

En évitant les étiquettes obscures et l'huile de palme contenue dans la célèbre pâte à tartiner de Ferrero, un nouveau monde de saveurs vous ouvre ses portes. Aux noisettes, aux amandes, aux pistaches ou encore aux spéculoos, les pâtes à tartiner de cette sélection allient facilité de confection et mariages gustatifs surprenants.

Quelques conseils avant de commencer

  • Réaliser un praliné maison.
  • Utiliser des huiles neutres ou des huiles d'oléagineux (noix, noisettes, noix de cajou, noix du Brésil...)
  • Lors du mélange du chocolat durant la fonte ou lors d'ajout d'ingrédients, veiller à ne pas incorporer d'air. 
  • Conserver la pâte à tartiner dans un pot hermétique au réfrigérateur pour une texture consistante ou à température ambiante. Toutefois, dans ce dernier cas, elle pourra avoir un aspect liquide. 

Pâte à tartiner au gianduja, aux noisettes caramélisées & à la fleur de sel par La Quotidienne

Christophe Adam, ancien chef de la maison Fauchon, livre sa recette de pâte à tartiner à base de praliné noisette maison et de gianduja, spécialité italienne dont la marque Ferrero (Nutella) s'est largement inspirée pour ses produits.

Les ingrédients pour 10 pots de 125 g

  • 1,2 kg de praliné noisette (720 g de noisettes + 480 g de caramel)
  • 900 g de gianduja
  • 60 g de cacao en poudre
  • 120 g de poudre de lait
  • 80 g de beurre
  • 120 g de chocolat p125
  • 7 g de fleur de sel

La réalisation

  1. Torréfier les noisettes au four à 180°, durant 10-12 min, puis les monder. 
  2. Réaliser un caramel brun avec 400g de sucre, 130 g d'eau et 80 g de glucose.
  3. Y tremper les noisettes.
  4. Laisser le tout refroidir avant de le mixer jusqu'à obtenir une poudre grossière.
  5. Hacher grossièrement le gianduja.
  6. Faire fondre le chocolat à environ 30°.
  7. Clarifier le beurre et l'incorporer dans le chocolat.
  8. Verser tous les ingrédients dans le bol du mixeur avec une lame coupante. Mixer jusqu'à obtenir une pâte lisse, en faisant attention à ce qu'elle ne dépasse pas les 28-30°.
  9. Remplir des pots hermétiques avec cette pâte à tartiner.

Nutella vegan et protéiné par Sissy MUA

Riche en protéines avec l'intégration de pâte de noix de cajou, cette pâte à tartiner ne contient aucun produit d'origine animale. Contenant une grande proportion de corps gras, elle peut être conservée jusqu'à 3 mois avant ouverture, à température ambiante ou au réfrigérateur afin qu'elle ait une texture plus épaisse. Par ailleurs, quelques modifications peuvent être apportées, notamment l'ajout de sucre si la pâte de noisettes est non sucrée. De même, le sucre vanillé est remplaçable par un mélange de sirop d'agave et d'extrait de vanille. 

Les ingrédients

  • 4 cs de pâte de noisettes légèrement sucrée
  • 4 cs de purée de noix de cajou
  • 2 cs d'huile de coco non désodorisée
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 cc de cacao maigre non sucré
  • 1 cs de sirop d'agave (facultatif)

La réalisation

  1. Mélanger la purée de noisettes afin qu'elle soit bien lisse.
  2. Ajouter la pâte de noix de cajou et bien mélanger.
  3. Incorporer le sucre vanillé dans l'huile de coco puis transvaser le tout dans la pâte à tartiner. Bien mélanger.
  4. Ajouter le sirop d'agave et mélanger (facultatif).

Pâte à tartiner croustillante amandes et noisettes par 750 Grammes

La texture croustillante de cette pâte à tartiner au praliné amandes-noisettes est apportée par des crêpes dentelle écrasées ou de la feuilletine. Elle se conserve jusqu'à 3 mois à température ambiante, sans être ouverte.

Les ingrédients

  • 200 g de praliné amandes-noisettes
  • 100 g de chocolat au lait
  • 70 g d'huile végétale de son choix (noix, noisettes...)
  • 135 g de pâte à glacer ou de chocolat noir
  • 100 g de feuilletine ou de crêpes dentelle

La réalisation

  1. Faire fondre la pâte à glacer au bain-marie et le praliné. Mélanger afin d'obtenir une texture lisse et homogène.
  2. Ajouter les morceaux de chocolat au lait et les laisser fondre en mélangeant.
  3. Incorporer l'huile végétale et mélangeant sans fouetter afin de ne pas incorporer d'air.
  4. Écraser les crêpes dentelle et les verser en une fois dans la préparation. Mélanger.
  5. Laisser la pâte à tartiner refroidir puis la verser dans des pots hermétiques. 

Pâte à tartiner aux spéculoos par Lyly Line

Onctueuse, cette pâte à tartiner aux spéculoos réduits en poudre est la seule de cette sélection à ne pas contenir de chocolat. Facile à tartiner, elle pourra également être intégrée dans des préparations ou pour réaliser le glaçage de certains biscuits ou cupcakes. 

Les ingrédients

  • 1 verre de lait entier
  • 1/2 verre de sucre roux
  • 50 g de beurre
  • environ 25 spéculoos
  • 1 cc d'extrait de vanille

La réalisation

  1. Réduire les biscuits en poudre à l'aide d'un hachoir.
  2. Faire chauffer le lait avec le sucre.
  3. Incorporer la poudre de spéculoos.
  4. Laisser la préparation cuire 5 min sur feu doux sans cesser de la remuer.
  5. Lorsque la pâte s'est épaissie, ajouter les morceaux de beurre. Mélanger.
  6. Verser la préparation dans un pot et la laisser figer au réfrigérateur durant 4h.

Pâte à tartiner à la confiture de lait par Marmiton

Au-delà d'expliquer la confection de cette pâte à tartiner aux noisettes, à la crème et au chocolat noir intense, ce tutoriel explique comment réaliser très facilement la confiture de lait intégrée dans la préparation. Selon le testeur, le résultat serait très similaire au fameux Nutella en étant, toutefois, moins sucré.  

Les ingrédients

  • 30 cl de crème liquide
  • 50 g de sucre semoule
  • 200 g de chocolat noir 70 %
  • 100 g de noisettes concassées
  • 150 g de lait concentré sucré ou de confiture de lait

La réalisation

  1. Sans l'ouvrir, plonger la conserve de lait concentré dans de l'eau frémissante et la laisser cuire ainsi pendant 3 h. Veiller à ce qu'il y ait toujours de l'eau dans la casserole durant la cuisson.
  2. Laisser la conserve refroidir totalement avant de l'ouvrir. La confiture de lait est prête.
  3. Faire fondre le chocolat au bain-marie.
  4. Enfourner les noisettes 3 min à 180° pour les torréfier. 
  5. Les verser dans le blender.
  6. Faire chauffer la crème en y incorporant le sucre. 
  7. Ajouter ce liquide dans le blender. Mixer jusqu'à obtenir une crème lisse.
  8. Verser celle-ci dans le chocolat fondu en mélangeant sans incorporer d'air.
  9. Incorporer la confiture de lait.

Pâte à tartiner chocolat & caramel au beurre salé par 750 Grammes

Quand le chocolat au lait rencontre un caramel au beurre salé et au lait concentré, cela donne une recette gourmande dont les saveurs sont rehaussées par une pointe de sel. Par ailleurs, cette pâte à tartiner peut être conservée quelques semaines au réfrigérateur ou 3 mois à température ambiante, à condition de ne pas être ouverte. 

Les ingrédients

  • 150 g de sucre
  • 250 g de lait concentré non sucré
  • 130 g de chocolat au lait
  • 60 g de beurre salé
  • 1 pincée de fleurs de sel

La réalisation

  1. Réaliser un caramel à sec en saupoudrant le fond d'une casserole avec le sucre. Attendre que le sucre fonde, sans le mélanger, pour en rajouter.
  2. Faire chauffer le lait concentré et le verser progressivement dans le caramel. Mélanger.
  3. Hors du feu, incorporer les morceaux de chocolat puis le beurre. Bien mélanger.
  4. Incorporer la fleur de sel puis passer la préparation au chinois.

Plus de recettes

  • Pâtes à tartiner à l'orange confite ou aux pistaches par Le Meilleur pâtissier : la première recette présentée dans cette vidéo allie le chocolat au lait, aux noisettes et à l'orange confite. La seconde mêle, quant à elle, les saveurs des pistaches à la gourmandise du chocolat blanc. 
  • Pâte à tartiner - Oreo vs spéculoos par FastGoodCuisine : ce tutoriel regroupe deux recettes de pâte à tartiner simples et très rapides à réaliser. La première est uniquement composée de biscuits Oreo et d'huile de coco quand la seconde marie les spéculoos à de la crème fraîche et du sucre. 
  • Pâte à tartiner amandes-noisettes sans lactose par Amasauce : sucrée avec du sirop d'agave, cette pâte à tartiner intègre également des noisettes entières, de la poudre d'amandes et du cacao maigre. 
  • Pâte à tartiner à l'huile noisettes et au lait concentré par Petits Plats en Équilibre : pour remplacer l'huile de palme et éviter de brûler le chocolat, quelques gouttes d'huile de noisettes sont ajoutées dans la préparation à base de poudre de noisettes, de chocolat à 70 % et de lait concentré non sucré. 
  • Pâte aux œufs de Pâques par Parole de Mamans : cette recette permet de transformer les restes d'oeufs de Pâques en chocolat en pâte à tartiner au miel et à la crème liquide. 
  • Pâte à tartiner vegan aux noisettes par Chez Lily : la réalisation de cette pâte à tartiner nécessite de l'huile de coco, du lait végétal, de la poudre de noisettes, du chocolat noir et du sucre de canne. 
  • Pâte à tartiner choco/Bounty par Helysun Cosmétic : des Bounty à la noix de coco sont laissés à fondre avec du chocolat, du lait concentré et du chocolat en poudre. 

Cet article pour apprendre à faire de la pâte à tartiner  a été rédigé par
Nawel P.

Glossaire de l'article

  • mixer : Broyer une préparation au mixeur ou au blender afin d'obtenir un résultat homogène.
  • clarifier : 1. Séparer le blanc du jaune dans les oeufs 2. Séparer la caséine et le petit lait du beurre. (Voir les étapes en détails pour clarifier du beurre) 3. Supprimer les résidus d'un consommé.
  • enfourner : Mettre un plat au four ou faire cuire un plat au four.
  • bain-marie : Le bain-marie est un récipient partiellement rempli d'eau frémissante sur lequel est déposé un autre récipient contenant la préparation à cuire, à faire fondre ou à réchauffer. Il permet d'obtenir une cuisson douce et homogène sans risque de brûler sa préparation. Par ailleurs, la cuisson au bain-marie est également possible dans un four et est recommandé pour la réalisation de certains plats ou desserts comme les crèmes brûlées, les terrines de foie gras ou les œufs cocotte. À l'inverse, eau froide et glaçons remplacent l'eau frémissante dans ce qu'on appelle un bain-marie froid. Très utilisé entre autres dans l'élaboration de chocolats, cela permet alors de faire redescendre rapidement la préparation en température. en savoir plus sur bain-marie
  • monder : Plonger des fruits (tomates, pistaches, amandes, pêches…) dans de l'eau bouillante pour retirer leur peau. Cela permet ainsi d'obtenir des fruits pelés. Par ailleurs, certains fruits secs peuvent être mondés au four, tout comme les poivrons. en savoir plus sur monder
  • torréfier : Torréfier des graines, des fruits secs, du café ou de la farine permet d'en faire ressortir tous les arômes. Dans le cas des graines (sésame, pignons de pin…) et des fruits secs (noix, noisettes, amandes, pistaches...), cette action les rend plus croustillantes en faisant s'évaporer l'eau qu'elles contiennent. en savoir plus sur torréfier
Vous avez aimé ?