Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment installer un treillage mural ?

Qu’il soit en bois, métal, ou plastique, un treillis se fixe sur un mur de jardin ou une façade de maison et sert de support à de nombreux végétaux grimpants décoratifs. Retrouvez nos conseils et apprenez en images à poser facilement un treillage mural.

Le matériel de base 

  • une perceuse (à percussion de préférence si le support est en béton ou en pierre)
  • un mèche adaptée au support et aux chevilles
  • des vis longues et chevilles de fixation
  • des bouchons cylindriques en caoutchouc
  • un marteau
  • un tournevis
  • un crayon
  • un mètre
  • un niveau à bulle

Bon à savoir : certains dispositifs de treillage sont vendus avec un kit de fixation

Les étapes de la pose 

  1. Déterminer le nombre d’éléments de fixation nécessaires selon la taille du treillis.
  2. Tracer les repères des points de fixation sur le treillis et sur le mur.
  3. Réaliser le perçage du mur et du treillis.
  4. Fixer les chevilles au mur à l’aide du marteau.
  5. Fixer les vis longues dans les trous du treillis.
  6. Insérer un bouchon en plastique sur chaque vis pour maintenir un écart entre le treillis et le mur.
  7. Visser les vis sur les chevilles du mur.

Nos conseils pratiques 

  • Pour que les plantes disposent d’un espace suffisant pour grimper derrière le support, laissez un écart de 2 à 6 cm entre le treillis et le mur.
  • Si le panneau de treillage est en bois, assurez-vous qu’il soit traité contre l’humidité. Lasurez-le si ce n'est pas le cas.
  • Demandez à une tierce personne de porter le treillis pour réaliser un marquage précis et de niveau des trous de fixation.

Quelques plantes grimpantes à fleurs et feuillages décoratifs 

Clématite : à petites ou grandes fleurs, la clématite est appréciée des jardiniers car elle offre un large choix de formes et de couleurs (violet, rose, blanc, jaune…). Atteignant de 1 à 10 mètres de hauteur selon l’espèce choisie, la clématite garde ses feuilles en hiver et fleurit de mars à novembre.

Glycine : magnifique plante grimpante, dont les fleurs mauves particulièrement odorantes abondent au printemps et en été, la glycine demande un tuteurage résistant car ses branches s'épaississent et deviennent parfois très lourdes au fil du temps. Elle s'épanouira sans risque sur une pergola dont les poutres sont épaisses et bien ancrées au sol.

Jasmin : plante grimpante à feuillage caduc et aux fleurs jaunes ou blanches très odorantes, le jasmin peut atteindre jusqu’à trois mètres de hauteur. Le jasmin officinal produit une floraison abondante de fleurs blanches en été tandis que le jasmin d’hiver, plus rustique et également très répandu dans les jardins, développe de belles fleurs jaunes durant la saison froide.

Chèvrefeuille : arbustes d’ornement à fleurs parfumées jaunes, blanches ou rouges selon les variétés, les chèvrefeuilles sont résistants et fréquemment utilisés pour créer un mur végétal ou une haie décorative. Les espèces les plus hautes peuvent grimper jusqu’à 7 m.

Rosier grimpant : il existe un grand nombre de variétés de rosiers grimpants (lianes), tous plus colorés les uns des autres, donnant une multitude de petites fleurs en grappe ou des boutons floraux larges et majestueux. Sur une pergola, contre une façade ou le long d’une clôture, les rosiers doivent toutefois être taillés dans les règles de l’art.

Bignone : plante à grand développement dont la végétation est spectaculaire, la Bignone est une liane qui s’accroche à son support par ses racines-crampons (comme le lierre). Ses fleurs teintées d’orange, de jaune et de rouge sont nombreuses en été et en automne selon la variété plantée.


Fabriquer un treillage et le poser

Le matériel 

  • Mètre ruban
  • Craie
  • Crayon
  • Règle plate (2 m de long)
  • Marteau
  • Scie égoïne à fine denture
  • Perceuse
  • Foret (diamètre 7 mm)
  • Chevilles (diamètre 7 mm)
  • Paire de tréteaux
  • Pitons en L à visser (6 × 80 mm)
  • Clous à tête d’homme (2 × 20 mm)
  • Latte en sapin (27 × 9 mm)
  • Carré en bois (10 cm de côté) gabarit
  • Bouchons de liège

Les étapes 

  1. Préparer la pose du treillage 
  2. Disposer et clouer les lattes entre elles
  3. Découper le cadre
  4. Repérer les points de fixation
  5. Fixer le cadre 

A lire : treillages pour plantes ou légumes à fabriquer 


Comment poser un palissage pour plante grimpante sur un mur ?

Cette vidéo vous présente une méthode simple et rapide pour poser un treillis en bois sur une façade. Elle consiste à fixer au mur, au moyen de chevilles adaptées, plusieurs pitons sur lesquels vient reposer le treillage. Cette technique évite de percer directement le bois du treillis qui garde une certaine mobilité sur les pitons. L’opération terminée, il ne reste qu’à planter un arbuste ligneux ou une plante grimpante au pied du support.

Le matériel 

  • Treillis triangulaire
  • Perceuse
  • Marteau
  • Chevilles
  • Pitons
  • Pince universelle

Les étapes 

  1. Présenter le treillis au mur afin de marquer les repères de perçage
  2. Percer et cheviller les points de fixation des pitons
  3. Visser les pitons sur les chevilles
  4. Déposer le treillage sur les pitons

Cet article pour apprendre à installer un treillage mural a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?