Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment entretenir un bonzai ?

Pour tout savoir sur la culture du bonsaï, consultez notre guide de jardinage. Il regroupe des tutoriels vidéo et des conseils pratiques sur la taille, l’arrosage, la fertilisation et le rempotage des arbres miniature d’intérieur ou d’extérieur.

Quelques conseils pratiques avant de se lancer :

  • Si vous débutez, il est préférable de vous orienter vers une espèce résistante telle que le Ficus, l’Orme de Chine ou encore l’Arbre de Jade. Sélectionner un plant qui n’est pas trop âgé ni trop petit car plus un bonsaï est vieux et sa taille réduite, plus il est fragile et demande une attention accrue.
  • Un bonsaï d’intérieur doit toujours profiter d’un maximum de luminosité. Prévoyez de le placer à proximité d’une fenêtre ou d’un puits de lumière en le maintenant à distance des sources de chaleur directes comme un insert d’une cheminée ou un radiateur, afin que son feuillage ne se dessèche pas.
  • Pour garder bonsaï vert et suffisamment fourni, fertilisez la terre tous les ans, de préférence au printemps en tenant compte de ses besoins spécifiques. Genévrier, Bougainvillée, Érable, Buis, Cèdre du Japon, Fusain, Épicéa, les conditions de culture diffèrent selon la variété cultivée et un excès d’engrais peut rapidement faire dépérir un plant.

Pour un bonsaï d’extérieur :

Les bonsaïs de jardin se cultivent en pot d’une manière comparable aux espèces d’intérieur.

  • Évitez de les placer en plein soleil et dans une zone exposée aux vents dominants.
  • Paillez le sol pendant la saison chaude.
  • Augmentez l’arrosage si les feuilles se dessèchent et tombent.
  • En hiver, protégez-les du froid. Disposez systématiquement un voile d'hivernage en cas de températures négatives, en englobant le pot pour protéger les racines des gelées.
  • Ne rentrez pas le bonsaï à l’intérieur, car il supporte mal les écarts brutaux de températures.

Comment arroser un bonsaï ?

Concernant l’arrosage, prévoyez un apport d’eau fréquent mais modéré, en évitant l’eau stagnante, qui risque de faire pourrir les racines.

Les bonsaïs apprécient aussi la vaporisation directe sur le feuillage.

6 règles de base :

  1. Cultivez le bonsaï dans un pot à fond percé et une terre légère pour favoriser le drainage
  2. Choisissez une terre légère et bien drainée.
  3. Surveillez quasi quotidiennement l’état de sécheresse de la terre.
  4. Arrosez en pluie fine sur toute la surface de la terre pour l’humidifier sans inonder le pot.
  5. Adaptez l’arrosage en fonction de la période l’année et de la température intérieure.
  6. Si vous partez en vacances plus d’une semaine, demandez à une tierce personne de s’occuper de l’arrosage.

Astuce : pour maintenir le bonsaï dans un environnement humide si l’air de la pièce est sec, placez le pot sur une large soucoupe remplis de billes d’argile imbibées d’eau.


Comment tailler un bonsaï d’intérieur ?

Cette vidéo explique les principes élémentaires de la taille. Elle décrit les gestes à réaliser pour garantir la bonne santé d’un bonsaï et lui donner une forme harmonieuse.

Une petite taille d’entretien peut être pratiquée tout au long de l’année pour modeler ses contours, mais lorsque la taille est plus sévère, elle est réalisée :

  • Après la floraison pour les arbustes à fleurs
  • En février-mars, après la période de repos hivernale, à la reprise de la végétation pour les bonsaïs à feuillage
  1. Munissez-vous d’une paire de ciseaux ou d’un petit sécateur désinfecté et bien aiguisé
  2. Repérez les branchages qui contiennent des bourgeons suffisamment épais et plus de 6 à 8 feuilles
  3. Coupez ces branchages au-dessus de la 2ème feuille
  4. Éliminez les tiges présentes à la base du tronc pour lui donner une forme d’arbre
  5. Taillez les tiges qui poussent vers l’intérieur
  6. Dégagez le centre du plant pour lui apporter plus de lumière

Comment remporter un bonsaï ?

En moyenne, le rempotage se réalise tous les 3 à 4 ans, au printemps.

Il est conseillé de placer le bonsaï dans un pot plus grand pour qu’il développe davantage son système racinaire. Trempez le nouveau pot en terre cuite dans une bassine d’eau pendant plusieurs heures avant le rempotage.

Pour pouvoir doser vous-même l'apport d’engrais selon la variété choisie, l’utilisation d’un terreau neutre de type universel est idéale. Évitez les apports d'engrais dans le mois qui suit le rempotage.

Le matériel :

  • Fourchette de jardinage
  • Fil de fer
  • Grilles de drainage
  • Pince coupante

Les étapes :

  1. Retirez la motte de l’ancien pot
  2. Grattez les racines pour retirer toute la terre sans abîmer les radicelles
  3. Coupez les extrémités des racines en taillant davantage les plus longues
  4. Supprimez les racines les plus anciennes
  5. Placez les grilles de drainage et les fils de fer dans le nouveau pot
  6. Versez un monticule de terreau au centre du pot
  7. Déposez le bonsaï en le tournant pour incorporer la terre entre les racines
  8. Tassez la terre autour de la motte pour éviter les poches d’air
  9. Remplissez le pot et couvrez toutes les racines en maintenant le bonsaï bien droit
  10. Arrosez jusqu’à ce que le sol soit entièrement humide

Astuce : pour les sujets plus imposants, des fils d'aluminium sont fixés autour de la motte pour assurer la stabilité de l’arbre.

Cet article pour apprendre à entretenir un bonzai a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

La pose des revêtements de sol