Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment fonctionne une oreille ?

Permettant de distinguer les sons et de les reconnaître, l'oreille humaine joue également un rôle dans la notion d'équilibre et de mouvement de la tête. Aussi, elle est composée de trois parties : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne.

Chez l'homme, les sons sont perçus par les oreilles qui jouent le rôle de transmetteurs vers le cerveau, afin qu'ils soient réinterprétés. Toutefois, l'oreille humaine n'est capable de percevoir qu'une partie des fréquences sonores existant sur la planète, contrairement à d'autres mammifères. Ainsi, elle est sensible aux sons aigus ayant une fréquence inférieure à 20 000 hertz, et aux sons graves ayant une fréquence de plus de 20 hertz (vibrations par seconde).

Composition et fonctionnement

L'oreille est divisée en trois partie distinctes : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. Chaque partie a un rôle particulier dans l'équilibre et la perception des sons. L'oreille externe comprend le pavillon et le conduit auditif. L'oreille moyenne se compose du tympan et de la chaîne d'osselets. La cochlée fait quant à elle partie de l'oreille interne. Cette partie intègre l'organe de l'ouïe mais est également responsable de l'équilibre.

  • Le pavillon est le conduit extérieur de l'oreille. Il capte les vibrations extérieures.
  • Le conduit auditif est le canal liant le pavillon au tympan. Il transporte les vibrations, produites par le son, du pavillon au tympan.
  • Le tympan se compose de la membrane tympanique vibrant au son entrant dans le pavillon puis le conduit auditif. Très fine, elle ne mesure pas plus d'un dixième de millimètre. La membrane tympanique vibre lentement lorsqu'elle reçoit un son grave et rapidement lorsque celui-ci est aigu.
  • La chaîne d'osselets est composée de 3 osselets, à savoir le marteau, l'enclume et l'étrier. Ceux-ci sont placés dans cet ordre derrière le tympan. Lorsque la membrane tympanique vibre, elle fait bouger le marteau qui lui-même fait bouger l'enclume puis l'étrier, amplifiant ainsi la vibration. 
  • La cochlée est également appelé « limaçon », à cause de sa forme ressemblant à une coquille d'escargot. Liée à l'étrier, elle contient l'organe de Corti auquel les vibrations sonores sont transmises.
  • L'organe de Corti est le responsable de l'ouïe. Il est composé de cellules ciliées, autrement dit des cils baignant dans un liquide appelé endolymphe. Disposés en ligne, ces cils sont sensibles à certaines fréquences sonores en fonction de leur position. Ainsi, ceux situés au début de la spirale de la cochlée sont destinés à transmettre les sons aigus quand ceux du fond s'occupent des graves. Ils jouent également le rôle de traducteur, transformant les vibrations en impulsions électriques transmises ensuite au nerf auditif.
  • Le nerf auditif : transmet les informations au cerveau pour qu'elles soient interprétées. 

En résumé

  • Le son est capté par le pavillon et est transmis à la membrane tympanique (tympan), via le conduit auditif.
  • La membrane tympanique vibre et fait bouger la chaîne d'osselet.
  • En dernière place de la chaîne, l'étrier transmet la vibration à l'organe de Corti compris dans la cochlée.
  • Cela fait vibrer les cellules ciliées qui traduisent l'information et la font suivre au nerf optique.
  • Ce dernier fait transiter l'information jusqu'au cerveau qui l'interprète.

La preuve en images

  • « Le bruit » par C'est pas sorcier

Les 8 premières minutes de l'émission « C'est pas sorcier » sur le bruit décortiquent simplement le fonctionnement de l'oreille et la transmission des informations au cerveau, grâce à des maquettes. On y retrouve également des explications sur les différentes fréquences sonores perceptibles par l'homme. De même, les phénomènes de l'acouphène ou de la surdité sont abordés.

  • « Fonctionnement de l'oreille » par Neurelec

Cette vidéo est une explication rapide du circuit emprunté par un son pour être transmis au cerveau. Au niveau de la cochlée, un code couleur permet de distinguer les cellules ciliées et les fréquences auxquelles elles sont associées.

Des liens pour approfondir

Cet article pour comprendre comment fonctionne une oreille  a été rédigé par
Nawel P.

Vous avez aimé ?