Comment planter des poireaux ?

La culture du poireau est relativement simple si l’on respecte les étapes du semis et du repiquage, et que certains moyens sont mis en place pour protéger les plantations de certains parasites ravageurs (ver, mineuse, mouche, teigne).

Article ajouté le 22/05/2014

Le poireau est un légume rustique qui supporte bien les températures négatives (jusqu’à -7°). Il se cultive été comme hiver et apprécie particulièrement les sols azotés, bien drainés et riches en humus. Pour profiter d’une récolte régulière tout au long de l’année, les périodes de semis peuvent être échelonnées du mois de février jusqu’au mois de septembre.

Ce qu’il faut retenir 

  • Apportez des matières organiques à la terre (fumier, compost, engrais) quelques semaines avant la plantation.
  • Ne replantez pas les poireaux au même endroit d’une année à l’autre. Pratiquez la rotation des cultures.
  • Semez des carottes à proximité de vos poireaux. L'odeur du poireau repousse les parasites de la carotte et inversement.
  • Disposez un filet à insectes (moustiquaire) au-dessus des cultures afin de protéger les poireaux des mouches, papillons et autres nuisibles qui viennent pondre dans le feuillage.
  • Avant d’effectuer le repiquage, déterrez les plants et laissez les sécher au soleil pendant 2 jours. Ceci permet de prévenir les attaques de vers (teigne du poireau) et d’insectes. Vous pouvez également tremper les pousses quelques minutes dans un seau d’eau légèrement javellisée avant de les planter.
  • Après la plantation, butez les poireaux pour favoriser le développement de la partie blanche enterrée.
  • Binez la terre autour des pieds de poireaux pour limiter la pousse des mauvaises herbes et favoriser le drainage des eaux de pluie.
  • Arrosez les poireaux avec du purin d’ortie dilué à l’eau (dosage engrais) pour améliorer leur croissance.
  • Pulvérisez de la bouillie bordelaise ou une décoction de prêle pour prévenir l’apparition du mildiou (en particulier en cas de fortes pluies).
  • Paillez le sol en été pour retenir l’humidité du sol en cas de forte sécheresse.

Comment semer des poireaux ?

Le poireau possède un cycle de croissance relativement long. En fonction de la température, de l’air, la levée se produit près de trois semaines après le semis. Pour éviter que la récolte ne soit trop tardive (5 mois après le semis), il est préférable de semer précocement en intérieur dès le mois de février, ou sous abri en pleine terre dans le courant du mois de mars.
Cette vidéo présente les deux principales techniques de semis du poireau, ainsi que la méthode pour les repiquer à leur place définitive.

Le semis en bacs (mini-serres) à l’intérieur 

  1. Remplir les bacs de terreau de plantation et tasser légèrement
  2. Humidifier la terre à l’aide d’un vaporisateur
  3. Déposer les graines en les espaçant d’1 ou 2 cm
  4. Recouvrir les graines d’une fine couche de terreau
  5. Tasser et humidifier à nouveau la surface de la terre
  6. Placer les bacs au soleil
  7. Maintenir la terre humide jusqu’à la levée
  8. Repiquer les pousses au potager

Le semis en ligne en pleine terre 

  1. Ameublir la terre du potager sur une profondeur de 30 cm
  2. Creuser un sillon de 3 ou 4 cm de profondeur avec une serfouette
  3. Déposer les graines tous les centimètres le long du sillon
  4. Recouvrir les graines d’une fine couche de terre
  5. Tasser légèrement la terre avec le dos du râteau
  6. Arroser la terre en pluie fine
  7. Repiquer les pousses après la levée

Comment repiquer des poireaux ?

Le repiquage des poireaux s’effectue environ trois semaines après le semis, lorsque les tiges des plants atteignent 20 à 30 cm de hauteur. Pour vous dispenser du semis, vous pouvez choisir d’acheter de jeunes plants en godets dans une jardinerie pour les mettre en terre de la même manière. Cette vidéo explique comment procéder à cette plantation définitive.

Le matériel utilisé 

  • Paire de ciseaux
  • Transplantoir
  • Serfouette
  • Eau de javel
  • Bassine d’eau

Les étapes du repiquage 

  1. Prélever les pieds de poireau et dégager la terre des racines
  2. Raccourcir les racines et couper les feuilles hautes aux deux tiers
  3. Mettre les tiges à tremper pendant 15 min dans un mélange d’eau et de javel (diluée à 30%)
  4. Creuser un sillon dans la terre du potager
  5. Planter les poireaux tous les 10 à 15 cm en enterrant la tige jusqu’aux premières feuilles
  6. Recouvrir de terre puis tasser la terre avec les pieds en maintenant la forme du sillon

Astuces : une autre solution contre le ver du poireau consiste à faire macérer des feuilles et des tiges de tomate quelques jours, avant de pulvériser le jus obtenu sur les plantations.


Comment lutter contre la mineuse du poireau (teigne) ?

Cette vidéo présente trois méthodes, autres que celles citées précédemment (séchage, javel, purin de tomate), utilisées pour éliminer les vers des plantations de poireaux (larve de la mouche ou du papillon).

  • Le piège à glu jaune : placé sur l’extrémité des feuilles, sa couleur attire les insectes pondeurs qui se retrouvent piégés sur la colle.
  • Les filets anti-insectes à maille fine : déposés au-dessus des cultures (ils peuvent être retirés après les périodes de ponte), ils empêchent les insectes de pondre des larves dans les feuilles.
  • L'humidité stagnante : le maintien d’une faible quantité d’eau dans le fût du poireau rend impossible la colonisation du plant par les parasites.

Cette fiche pour apprendre à planter des poireaux a été rédigée par
Émilie V.


DOSSIER SPÉCIAL

La culture des légumes au potager

Autres articles populaires dans cette catégorie

Comment fabriquer une serre de jardin ?

Construire soi-même une serre pour son jardin ou son balcon ne relève pas de l’impossible. Pour vous aider dans la réalisation d'une telle construction, cet article regroupe une sélection de tutoriels vidéo détaillant les étapes de plusieurs montages.

Comment lutter contre les chenilles ?

La chenille est une larve de papillon qui, en se nourrissant des feuilles, peut causer d’importants dégâts au jardin (rosier, fusain, buis), au potager (chou, navet, salade) et au verger. Il faut donc agir vite et privilégier les traitements préventifs.

Comment créer un massif de fleurs ?

L’aménagement d’un parterre fleuri au jardin (vivaces, persistantes, annuelles…) nécessite de choisir des plantes adaptées à l’environnement, tout en faisant varier les formes et les couleurs pour obtenir un rendu final décoratif et harmonieux.

Comment faire un engrais naturel ?

Pour son jardin ou son potager, Il n’y a que des avantages à fabriquer soi-même son engrais. Faciles à réaliser, efficaces et 100% bio, les fertilisants maison sont une alternative aux produits chimiques et coûteux du commerce.

Comment faire une allée de jardin ?

Gravillons décoratifs, pavés en pierre, pas japonais, écorces de bois, de nombreuses possibilités existent pour créer un petit chemin paysager ou une voie d’accès fonctionnelle et résistante, et ainsi garder les pieds au sec dans son jardin.

Nouveau sur le site

Montre-Moi Comment

Montre-Moi Comment évolue et devient une véritable plateforme collaborative du DIY : publiez du contenu (vidéo, texte, lien), partagez, commentez, notez, transmettez votre savoir et apprenez sur MMC !

Montre-Moi Comment découle d'un constat assez simple. Il existe des milliers de vidéos sur Internet pour apprendre et se former. Malheureusement il est difficile de trouver les meilleures vidéos et formation.

Montre-Moi Comment tente de répondre à ce problème en proposant des compilations de tutoriels et vidéos dans de multiples domaines.

MontreMoiComment.com

MontreMoiComment.com, le site pour apprendre par Médiawix © 2013 - 2020