Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment rempoter une plante ?

Votre plante préférée ne pousse plus et ses feuilles paraissent chétives. Pas de panique, il suffit juste de réaliser un rempotage. A travers ces vidéos, vous apprendrez à effectuer cette opération pour tous vos plants en pot d’intérieur ou d’extérieur.

Au fur et à mesure des années, lorsqu’une plante en pot ne se développe plus, que son feuillage devient épars et a tendance à jaunir, c’est certainement que la terre s’est appauvrie en matières organiques nutritives et que le plant ne dispose plus d’une espace suffisant pour s’épanouir. Pour lui redonner une seconde jeunesse, un rempotage (ou surfaçage) s’impose.

Quelques conseils avant de se lancer 

  • Rempotez vos plants en pot ou en jardinière une fois par an.
  • Effectuez le rempotage de préférence à la fin de l’hiver (février-mars).
  • Garnissez le fond du pot d’une couche drainante de billes d’argile ou de graviers.
  • Retirez un maximum d'ancienne terre entre les racines en utilisant une griffe de jardin.
  • Supprimez les racines mortes ou abîmées et démêlez les racines saines.
  • Mélanger au nouveau terreau, un amendement organique, du compost ou de l’engrais prêt à l’emploi.
  • Dispersez environ une fois par mois, une petite dose d’engrais (granulés) à la surface de la terre. Effectuez ensuite un arrosage pour le faire pénétrer dans le substrat.

Le rempotage d’une plante d'intérieur

Dans cette vidéo, Marc Gueguen, spécialiste en jardinage, vous décrit la marche à suivre pour réussir le rempotage de vos plantes d’intérieur afin de leur redonner vie.

Quels signes vous indiquent qu’une plante a besoin d’être rempotée ?

  • La croissance diminue
  • Les feuilles sont plus petites
  • Les feuilles jaunissent
  • Les racines tapissent la motte
  • Les racines sortent par les trous de drainage

Quel matériel utiliser ?

  • Pot à fond percé de diamètre et de profondeur plus importante
  • Petit sécateur manuel
  • Sac de billes d’argile
  • Sac de terreau pour plante d’intérieur
  • Feutre de jardin (évite au terreau de sortir par le trou de drainage)
  • Seau rempli d’eau
  • Arrosoir

Comment procéder ?

  1. Supprimer les feuilles abîmées ou jaunies
  2. Démêler les racines de la motte
  3. Étaler les billes d’argile dans le fond du pot (sur 2 à 3 cm de hauteur)
  4. Poser le feutre au-dessus des billes d’argile
  5. Immerger la motte dans le seau jusqu’à faire disparaître les bulles d'air
  6. Verser une couche de terreau dans le pot
  7. Positionner la plante à la bonne hauteur
  8. Compléter les espaces vides avec le terreau
  9. Tasser la terre et arroser la plante

Comment rempoter une orchidée ?

Pour ce type de plante, le rempotage s’effectue environ tous les deux ou trois ans. Afin de lui apporter tous les nutriments dont elle a besoin pour fleurir et se développer, il est conseillé de remplacer la terre par un terreau “spécial orchidée”.

Les étapes 

  1. Retirer l’ancien pot
  2. Secouer délicatement les racines pour éliminer la terre
  3. Couper toutes les racines mortes
  4. Déposer une couche de substrat dans le fond du pot
  5. Replacer le système racinaire dans le pot
  6. Compléter avec le substrat
  7. Disperser quelques écorces de pin à la surface
  8. Tasser manuellement puis arroser
  9. Poser la plante dans un endroit lumineux sans soleil direct
  10. Apporter un engrais pour Orchidée tous les deux arrosages

Comment rempoter un bonsai ?

Après avoir laissé votre Bonsaï dans son bac d’origine durant trois ans, vient le moment de renouveler sa terre et de lui apporter les éléments organiques essentiels à son développement.

Le matériel 

  • Sécateur
  • Petites grilles en plastique
  • Fil de fer
  • Sac de terreau pour Bonsaï

Les étapes 

  1. Laisser sécher la terre pour la retirer plus facilement entre les racines
  2. Sortir la motte en la poussant par les trous de drainage
  3. Gratter la terre avec une petite griffe (fourchette) pour mettre les racines à nu
  4. Couper les racines les plus longues et les structurer selon les dimensions du pot
  5. Placer les petits grillages en plastique sur les trous de drainage
  6. Disperser le terreau au centre du pot
  7. Poser l’arbre en le tournant dans le monticule de terre pour enfouir les racines
  8. Combler le pot en rajoutant du terreau
  9. Tasser la terre pour éliminer les bulles et poches d’air
  10. Arroser copieusement l’ensemble de la nouvelle terre.

Comment rempoter un agrume ?

Citronnier, mandarinier, kumquat, pamplemoussier, poncirus, bigaradier, calamondin, toutes ces variétés d’agrumes se cultivent très bien en pot, à condition de réaliser un rempotage de printemps efficace lorsque la taille du contenant n’est plus adaptée à l’arbre et que celui-ci a épuisé les réserves de la terre.

Les étapes 

  1. Se munir d’un pot d’un volume double
  2. Mélanger de la terre de jardin à du terreau
  3. Déposer un peu du mélange au fond du pot
  4. Placer la motte et la recouvrir du mélange de terre sans enfouir le porte-greffe
  5. Tasser la terre et arroser abondamment pour chasser l’air des racines

Comment rempoter un cactus ?

la période idéale pour réaliser cette opération se situe à la fin de l’hiver ou au début de printemps, lorsque les plants sont au repos végétatif.

Il faut porter une attention particulière au drainage du sol pour préserver le système racinaire des cactées et éviter l’excès d'humidité du substrat. Avant de commencer le rempotage, il est donc préférable de choisir un pot à fond troué, adapté à la taille du cactus, et d'y déposer un lit de billes d’argile.

Les étapes 

  1. Mélanger du sable à du terreau universel (de moitié)
  2. Déposer une couche de terre au fond du pot
  3. Dépoter le cactus et le placer dans le nouveau pot
  4. Incorporer à nouveau de la terre autour du cactus
  5. Tasser le pourtour du cactus
  6. Ajouter une fine couche de sable noire en surface

Cet article pour apprendre à rempoter une plante a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?