Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment planter un rosier ?

Apprécié pour leur floraison colorée et odorante, le rosier se décline sous de nombreuses variétés (liane, arbustif, grimpant, couvre-sol). La culture, en pot ou en pleine terre, demande quelques connaissances de base pour voir s’épanouir un plant.

Bien que les rosiers ne nécessitent pas d’une terre particulièrement riche pour se développer, ils ont besoin d’un bon ensoleillement pour produire une floraison abondante.
Lorsqu’ils sont vendus en conteneurs, les rosiers peuvent être mis en terre d’octobre à mai en dehors des période de gel. La période idéale reste l’automne afin de favoriser l’enracinement pendant l’hiver avant la future floraison.

Conseils pratiques et recommandations 

  • Lors de l’achat, choisissez une variété résistante aux maladies (odium et marsonia).
  • Plantez le rosier dans une terre légère et bien drainée. Si la terre est trop calcaire, mélangez un peu de tourbe, et si elle est trop lourde, ajoutez du sable.
  • N'enfouissez pas le point de greffe.
  • Privilégiez les endroits à l’abri du vent ou le long d'un mu pour planter les rosiers.
  • Pour créer une haie ou un massif de rosiers, respectez les distances de plantation entre chaque plant (30 à 40 cm) et disposez-les de préférence en quinconce.
  •  Pendant les périodes sèches, réalisez les arrosages tôt le matin ou en soirée. N’aspergez pas le feuillage pour éviter l’apparition de maladies et champignons.
  • Paillez le sol pour garder le sol frais et humide en été.
  • S’il s’agit d’un rosier grimpant, installer un treillis pour maintenir ses tiges à la verticale. Ces variétés conviennent particulièrement à l’ornement d'une tonnelle ou d'une pergola.

L’entretien des rosiers 

Au printemps 

  1. Binez la terre et apportez un engrais naturel ou une fumure bien décomposée pour améliorer la floraison et la résistance aux maladies.
  2. Pulvérisez le feuillage d’un traitement préventif fongicide (bouillie bordelaise).

En été 

  1. Contrôlez les attaques de pucerons et traitez en cas d’envahissement. Pour éviter une colonisation, aspergez préventivement les tiges et les feuilles de savon noir dilué à l'eau tiède.
  2. Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure pour prolonger la floraison.
  3. Ameublissez la terre régulièrement et éliminez les mauvaises herbes.

En automne 

  1. Éliminez les fleurs fanées et retirez les bois morts, mal positionnés ou malades.
  2. Reformez la silhouette du rosier.
  3. Déposez un peu de compost au pied du plant.

En hiver 

  1. Taillez les rosiers en début ou en fin d’hiver. Taillez les remontants après la floraison principale.
  2. Paillez le sol et installez une toile d’hivernage en cas de températures inférieures à -10°C.
  3. Dispersez de la bouillie bordelaise sur les rosiers (après la taille) pour les aider à lutter contre le froid et les maladies.

Planter un rosier vendu en conteneur

Le matériel 

  • Fourchette
  • Petite griffe
  • Gants de jardin
  • Sac d’amendement ou de compost (bien décomposé)
  • Engrais naturel (type corne broyée)
  • Bêche
  • Arrosoir
  • Bassine

Les étapes 

  1. Placer la motte dans la bassine remplie d’eau
  2. Creuser le trou (2 fois la taille du pot en hauteur et profondeur)
  3. Ameublir la terre et mélanger de l’amendement dans le fond du trou
  4. Gratter la motte du rosier pour dégager les radicelles
  5. Enfouir la motte en terre sans recouvrir le point de greffe
  6. Disperser l’engrais dans la terre autour du pied
  7. Tasser fermement la terre et arroser abondamment

Cultiver un rosier en pot

Lorsque l’on souhaite faire pousser un rosier dans un bac, pour décorer son balcon, sa terrasse ou son intérieur, il faut choisir un pot suffisamment profond pour favoriser le développement racinaire, et s'assurer qu'il présente un fond percé pour assurer un bon drainage. 

Le matériel 

  • Pot à fond percé
  • Sac de billes d’argile
  • Sac de terreau pour plantation en bac
  • Feutre de jardin
  • Paillage décoratif

Les étapes 

  1. Disposer les billes d’argile au fond du pot
  2. Étaler le feutre au-dessus des billes
  3. Mettre du terreau sur le feutre
  4. Placer la motte et combler le pot en ajoutant le reste de terre

Planter un rosier tige à racines nues

Pour une culture en pot ou en pleine terre, l’automne est la saison idéale de plantation. A cette période, vous trouvez en jardinerie ou en pépinière, différentes variétés de rosiers “prêts-à-planter” dont les racines sont laissées à nues. Ce type de conditionnement a l’avantage d’être moins coûteux que les plants vendus en conteneur. Il est important de vérifier que les racines sont en bon état (souples), à réaliser la mise en terre dans les jours qui suivent.

  1. Retourner la terre à l’aide d’une fourche-bêche
  2. Creuser un large trou et déposer une bonne quantité de terreau dans le fond
  3. Mélanger le terreau à la terre avec un croc de jardin
  4. Éliminer quelques tiges si le feuillage est trop fourni
  5. Couper l’extrémité des radicelles du rosier
  6. Arroser le fond du trou
  7. Positionner le rosier en écartant ses racines
  8. Recouvrir de terre fine et secouer la tige pour faire glisser la terre entre les racines
  9. Arroser à nouveau pour étaler la terre puis combler complètement le trou
  10. Incorporer un tuteur au sol et tasser pour éliminer les bulles d’air
  11. Arroser et lier la tige au tuteur

Le pralinage : afin de protéger le système racinaire pendant l’hiver et de favoriser la reprise du rosier, il est conseillé d’enduire les racines d’un mélange boueux appelé “pralin”, fabriqué à partir de terre, de fumier et d’eau.


Comment traiter un rosier malade ?

Cette vidéo présente les maladies auxquelles les rosiers sont fréquemment confrontés. Elle explique comment repérer les symptômes typiques de ces affections et choisir un moyen de lutte efficace pour protéger les plantations.

Traitement de l’odium (poudre blanche ou grisâtre) 

  • Produit chimique spécifique
  • Souffre
  • Extrait de fenouil
  • Purin de prêle

Traitement des tâches noires (mildiou, marsonia) 

  • Produit chimique spécifique (effectuer systématiquement un traitement préventif sur un rosier sain)
  • Cuivre
  • Extrait de fenouil

Traitement de la rouille (pustules de couleur orange) 

  • Produit chimique spécifique
  • Bouillie bordelaise (préventif)
  • Purin de prêle

Pucerons et autres insectes ravageurs 

  • Pyrèthre (insecticide naturel)
  • Purin d’orties ou de fougères
  • Potasse
  • Eau savonneuse
  • Prédateurs : larves de coccinelles ou d’aphidoletes
  • Espèces végétales répulsives : capucines, oeillets, lavande

Cet article pour apprendre à planter un rosier a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?