Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment faire un kokedama ?

Apparu dans les années 1990 au Japon, le kokedama est une petite boule de mousse renfermant une plante verte ou fleurie. Posé sur un support ou présenté en suspension, c’est un véritable concentré de nature décoratif et facile à réaliser soi-même.

Cet article regroupe les informations essentielles à connaître pour s’initier à l’art du kokedama, ainsi que 3 tutoriels vidéo expliquant en images, étape par étape, différentes techniques pour faire un “kokedama maison”.

Quelle plante pour faire un kokedama ? 

Pour débuter, il est conseillé de choisir des petits modèles de plantes vertes de type fougères, lierres, ficus ou plantes succulentes. Elles sont résistantes et demandent peu d’entretien. Après avoir assimilé les techniques de base et acquis l’expérience suffisante, on peut tenter de créer des compositions de plusieurs variétés de plantes, des mini jardins suspendus, des murs végétaux ou des kokedamas de fleurs exotiques (Orchidée, Guzmania).

Quel matériel pour faire un kokedama ?

  • Une plante en pot 
  • Du substrat : argile + terreau (proportion 1 / 2)
  • De la mousse végétale ou sphaigne 
  • De la ficelle, du fil de nylon ou de couture
  • De l’eau et un vapo
  • Un bac ou une auge
  • Des gants (l’argile a tendance à coller à la peau et la dessécher)
  • Des ciseaux

Comment faire son mélange de terre kokedama ?

Pour préparer le substrat nutritif sous la couche de mousse, les japonais utilisent traditionnellement un mélange d’argile ketoh, d’argile akadama, de charbon de bois de bambou et de sable volcanique du mont Fuji. Tandis que l’argile ketoh se présente comme une pâte compacte noire et collante, l’argile akadama est une forme d’argile en granulés qui permet d'aérer le mélange. La vermiculite ou la perlite conviennent aussi. 
Le charbon de bois et le sable volcanique peuvent être remplacés par du terreau auquel on peut ajouter une faible quantité d’engrais. 
Certaines jardineries, fleuristes et magasins de loisirs créatifs commercialisent des sachets de substrat pour kokedama prêt à l’emploi. 
En jardinerie ou magasins spécialisés dans la culture du Bonsaï, on trouve facilement de la sphaigne ou de la mousse végétale asséchée, conditionnée en plaque, ainsi que de l’argile ketoh. On peut cependant avoir recours à de l'argile traditionnel pour poterie (loisirs créatifs) qui retient bien l’humidité comme l’argile noire du Japon.

Bon à savoir

Il est interdit de prélever de la mousse sur les chemins ou en forêt, sans autorisation préfectorale. Dans la nature, les mousses sont fragiles et mettent longtemps à se former. Elles jouent un rôle important dans le maintien des écosystèmes du sol et constitue le lieu d’habitat de toute une micro-faune. 

Comment entretenir un kokedama ?

Les besoins en luminosité, en eau et nutriments sont bien sûr fonction de la plante choisie mais en moyenne, un kokedama s’arrose 1 fois par semaine en hiver et 1 à 2 fois par semaine en été. L’arrosage se fait idéalement par immersion de la boule dans l’eau pendant quelques minutes jusqu’à ce que toutes les bulles d’air disparaissent. Mais pour éviter trop de manipulation, une astuce consiste à utiliser un mini-entonnoir. Planté dans le substrat, il permet de gorger progressivement la boule d'eau.

Quelques conseils avant de se lancer 

  • Trempez l’argile dans l’eau en le coupant en morceaux pour faciliter le modelage de la boule.
  • Diluez un peu d'engrais liquide pour plantes d’intérieur dans l’eau d’arrosage pour relancer la végétation au printemps pour relancer la végétation.
  • Déposez votre kokedama sur un support (ardoise, bois, pierre, poterie) ou suspendez-le à distance de la cheminée, des radiateurs, ou des courants d’air pour éviter qu’il se dessèche. Évitez aussi la lumière directe du soleil.
  • Lors de la transplantation du végétal dans la boule, taillez les plus grosses racines d’un tiers mais laissez intactes les jeunes radicelles de la base pour faciliter la reprise.

Comment créer une Kokedama - Bonsaï ?

Le matériel utilisé 

  • Mousse Aigoke
  • Film mousse polyuréthane 
  • Plante en pot
  • Terre pour Kokedama : argile ketoh + argile akadama + sable volcanique du mont Fuji + engrais 
  • Tige de bois (pour retirer la terre entre les racines)
  • Vaporisateur d’eau 
  • Fil de couture ou de pêche 

Les étapes de réalisation 

  1. Humidifier la terre et former une boule en ajustant la  quantité en fonction de la taille de boule souhaitée
  2. Retirer la plante de son pot, éliminer une partie de la terre et démêler les racines 
  3. Étaler la boule en cercle sur le film mousse avec un peu plus de matière au centre
  4. Humidifier la plante, la terre et la mousse
  5. Placer la plante dans la terre au milieu du film 
  6. Modeler la boule en ajoutant progressivement le reste de terre et en réhumidifiant l’ensemble
  7. Habiller la boule de mousse en tassant toute la surface
  8. Encercler la boule de fil et refermer par un noeud pour la maintenir 

Comment faire un kokedama ? Plante à suspendre - DIY/Tuto déco-jardin

Le matériel uilisé 

  • Petite plante en godet 
  • Terreau 
  • Mousse 
  • Bloc d’argile 
  • Couverts en plastique 
  • Ciseaux
  • Ficelle 
  • Gants 
  • Saladier 

Les étapes de réalisation 

  • Émietter l’argile dans le bol et recouvrir d’eau
  • Sortir la plante du godet et raccourcir les racines d’un tiers
  • Entourer le reste de la motte un morceau de mousse
  • Tasser et ficeler la mousse sur l’extérieur 
  • Dans le saladier d’argile, ajouter la même dose de mousse et de terreau
  • Malaxer jusqu’à obtenir une pâte homogène 
  • Recouvrir la boule précédemment formée de pâte 
  • Entourer à nouveau la boule de mousse 
  • Fixer la ficelle autour de la boule et à la base de la plante 
  • Immerger la boule dans l’eau pendant quelques heures 
  • Suspendre la boule kokedama 

Kokedama comment faire ? Kokedama instructions - Kokedama DIY

Le matériel utilisé 

  • Plante verte 
  • Mousse naturelle 
  • Fil de nylon ou coton
  • Vermiculite
  • Argile Akadama (grains moyens)
  • Argile Ketoh
  • Ciseaux 
  • Vaporisateur 

Les étapes de réalisation 

  1. Réaliser le substrat. Mélanger 30% d’Akadama, 50% de Ketoh et 20% de vermiculite.
  2. Préparer la plante. Retirer la terre et couper l’extrémité des racines trop grandes.
  3. Créer la boule Kokedama. Placer le substrat autour de racines en formant une boule compacte. Humidifier l’intérieur de la mousse et la fixer autour de la boule avec le fil.
  4. Tailler la mousse en surface et plonger le Kokedama dans l’eau pendant 5 minutes.

Cet article pour apprendre à faire un kokedama a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

Les cadeaux pour femme à faire soi-même

Le jardinage au naturel