Différence entre DLC et la DMC

Ces deux acronymes font référence à la date limite de consommation mais selon le type de produits alimentaires, elle est indiquée par la mention “à consommer jusqu'au…” ou “à consommer de préférence avant”. Une explication s’impose pour saisir la nuance.

Article ajouté le 28/09/2016

Qu’est-ce que ça signifie ? Que risque-t-on si l’on mange des produits dont la date de péremption est dépassée ? Qui fixe les dates de péremption ? 
Face à ces questions, voici quelques éléments de réponse pour mieux comprendre les étiquettes des produits alimentaires.

DLC : Date Limite de Consommation

Elle est indiquée sur les emballages après la mention “à consommer jusqu'au”, suivie du jour et du mois.
Elle concerne les produits laitiers, les viandes et poissons emballés, les charcuteries, les plats cuisinés frais, et tous autres denrées alimentaires dites microbiologiquement périssables.



Attention, cette date n’est valable que si l’aliment a été conservé dans les conditions de fraîcheur optimales indiquées sur l’emballage (température).
Consommer un produit dont la DLC est dépassée comporte des risques pour la santé. Elle présente en ce sens un caractère obligatoire. Lorsque la DLC d’un produit est atteinte, il n’est plus consommable et interdit à la vente.

DMC : Date de Durabilité Minimale

Elle est indiquée sur les emballages après la mention “À consommer de préférence avant le”. 
Elle concerne les paquets de gâteaux secs salés ou sucrés, les produits d'épicerie, le café, les aliments surgelés...
Remplacée par la DMC, la DLUO (date limite d'utilisation optimale) n’est plus d’actualité depuis 2015.
La DMC passée, le produit reste encore consommable sans risque pour la santé mais ses qualités gustatives et nutritionnelles ne sont plus garanties. Il peut ainsi avoir une autre consistance, un goût différent, ou perdre ses teneurs en minéraux, vitamines, etc.
La DMC se présente donc comme une recommandation et non pas une obligation pour le comsommateur. 

Les DLC et DMC sont est fixées par la réglementation en matière de contrôle sanitaire ou par les fabricants eux-mêmes.

Cet article a été rédigé par
Émilie V.

Comment fabriquer un short soi-même ?

Que vous soyez débutant ou confirmé en couture, apprenez à réaliser vous-même un short qui sera à votre image, parfaitement à votre taille et surtout unique. Short en tissu, uni ou à motifs, short en jean, short avec poches… Vous ne serez pas peu fiers de sortir votre short personnalisé tout l’été !

Comment recycler une carte routière ?

Votre bonne vieille carte routière ne sort plus du tiroir depuis que vous l’avez troquée pour un GPS ? De nombreuses idées déco existent pour lui offrir une seconde vie : motif pour abat-jour, meuble, sous-verres, bijoux, emballage cadeau, horloge, pot de fleurs, guirlande… Faites voyager votre décoration en recyclant votre carte routière de manière originale !

Comment débuter en aquaponie ?

Alternative à la culture en terre, l’aquaponie est un système de culture des plantes associée à l’élevage de poissons, dont les déjections servent d’engrais. Comme le principe de la permaculture, elle prend en compte la biodiversité et les bienfaits qu’apporte chaque organisme vivant entre eux, pour une production plus durable, respectueuse et économe en énergie.

Comment recycler ses vieux volets en bois ?

Vous ne pouvez plus voir en peinture vos volets en bois ou persiennes demandant beaucoup d’entretien mais ne savez pas quoi en faire ? Avec notre sélection de tutoriels récup’, un peu d’imagination et de bricolage, vos vieux volets deviendront un vrai atout déco et rangement dans votre maison.

Faire des abdos à la maison sans matériel

Vous n’osez pas aller dans une salle de musculation ou vous trouvez que les abonnements sont trop onéreux ? Si les exercices d’abdominaux sont bien exécutés, nul besoin d’aller dans une salle de sport pour les travailler ! Voici des conseils et exercices pour commencer à muscler ses abdos à la maison, sans matériel.