Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment fonctionne un prêt relais ?

Le prêt relais permet d'emprunter une partie de la valeur de sa maison en vente pour acheter un nouveau bien. Sous contrat, l'emprunteur ne rembourse alors que les intérêts et donne le capital restant lorsque son bien immobilier est vendu.

Définition et applications

Une personne souhaitant vendre sa maison peut se tourner vers un prêt relais et se voir «avancer» un pourcentage de son prix de vente, en vue d'acheter un nouveau bien immobilier. Comme pour un prêt classique, un contrat est alors établit entre le prêteur et l'emprunteur définissant la durée et les conditions de l'emprunt. A la différence que seuls les intérêts et la prime d'assurance sont dus, le reste de la somme étant à restituer lors de la conclusion de la vente de la première habitation. 

Ainsi, 50 à 80% de la valeur estimée du bien peuvent être prêtés au propriétaire, à taux fixe, pour une durée variant généralement entre 12 et 24 mois. Il est toutefois impossible que ce crédit soit équivalent au prix total de la revente, étant donné que l'organisme de prêt prend en compte une marge de sécurité. Cela s'effectue afin de pallier une éventuelle revente de l'ancien bien à un prix moins élevé que celui prévu initialement. 

De son côté, le propriétaire rembourse les intérêts et la prime d'assurance, en choisissant de les verser sous forme de mensualités, chaque mois, chaque trimestre ou à la fin du contrat. Le restant du capital emprunté sera quant à lui, à restituer à l'échéance de l'engagement. Cette dernière correspond généralement à la conclusion de la revente de l'ancienne habitation. Si le prêt relais ne couvre pas le montant du nouvel achat, il est possible de souscrire à un crédit relais jumelé, en comparaison au prêt relais sec. Cela correspond à cumuler le prêt relais avec un crédit classique. 

Par ailleurs, il est très important de garder à l'esprit que le montant global emprunté (intérêts, capital et prime d'assurance) restent dus à la fin du contrat, même si le bien n'a pas été vendu

Les démarches

Dans un premier temps, le propriétaire met en vente son domicile et en fait estimer la valeur par un professionnel. Il calcule les éventuelles baisses de prix, coûts de travaux et autres paramètres pouvant diminuer le montant de la transaction.

Une demande est ensuite à réaliser auprès d'un organisme bancaire, ainsi que celle du crédit classique dans le cas d'un prêt relais jumelé. Si celle-ci est acceptée, un contrat est signé entre le prêteur et l'emprunteur, stipulant la durée et les condition du prêt. Lorsque les fonds sont versés, le revendeur achète sa nouvelle propriété et rembourse les intérêts du crédit relais, ainsi que la prime d'assurance. Durant la période de l'engagement, le conseiller bancaire suit l'évolution de la revente. A la date de fin du contrat, le reste du capital emprunté est à reverser à l'organisme bancaire.

Attention, quelque soit l'issue de la revente de l'ancien domicile, le capital, les intérêts et la prime d'assurance restent dus, au terme de l'accord avec la banque. Autrement dit, même si le bien immobilier n'est pas acheté, l'emprunteur se doit d'honorer son engagement. Des solutions peuvent être trouvées avec la banque, comme un délais supplémentaire d'un an ou la conversion du crédit relais en crédit immobilier classique. Toutefois, l'organisme n'a aucune obligation et est en droit d'engager des procédures judiciaires et une saisie des biens, à commencer par l'immobilier.

En résumé

  • Le propriétaire fait évaluer son bien et le met en vente.
  • Il fait une demande de prêt relais, et éventuellement de crédit immobilier classique en complément, auprès d'un organisme bancaire.
  • Si celle-ci est acceptée, un contrat est signé entre les deux parties, stipulant la durée et les conditions de l'emprunt.
  • Les fonds sont versés et le client peut alors acquérir son nouveau bien immobilier.
  • L'emprunteur rembourse les intérêts et la prime d'assurance chaque mois, chaque trimestre ou à la fin du contrat. 
  • Lorsque ce dernier arrive à échéance, le propriétaire verse la totalité du capital emprunté, et ce même si l'ancien bien n'a pas été vendu et que le nouveau a été acheté.

Les explications en images

Cette vidéo de la société immobilière Nexity explique en quelques points, le fonctionnement et les conditions de remboursement d'un prêt relais.

 

Pour en savoir plus

Cet article pour comprendre comment fonctionne un prêt relais  a été rédigé par
Nawel P.

Vous avez aimé ?

Vie pratique : les démarches administratives