Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Différence entre DLC et la DMC

Ces deux acronymes font référence à la date limite de consommation mais selon le type de produits alimentaires, elle est indiquée par la mention “à consommer jusqu'au…” ou “à consommer de préférence avant”. Une explication s’impose pour saisir la nuance.

Qu’est-ce que ça signifie ? Que risque-t-on si l’on mange des produits dont la date de péremption est dépassée ? Qui fixe les dates de péremption ? 
Face à ces questions, voici quelques éléments de réponse pour mieux comprendre les étiquettes des produits alimentaires.

DLC : Date Limite de Consommation

Elle est indiquée sur les emballages après la mention “à consommer jusqu'au”, suivie du jour et du mois.
Elle concerne les produits laitiers, les viandes et poissons emballés, les charcuteries, les plats cuisinés frais, et tous autres denrées alimentaires dites microbiologiquement périssables.

Attention, cette date n’est valable que si l’aliment a été conservé dans les conditions de fraîcheur optimales indiquées sur l’emballage (température).
Consommer un produit dont la DLC est dépassée comporte des risques pour la santé. Elle présente en ce sens un caractère obligatoire. Lorsque la DLC d’un produit est atteinte, il n’est plus consommable et interdit à la vente.

DMC : Date de Durabilité Minimale

Elle est indiquée sur les emballages après la mention “À consommer de préférence avant le”. 
Elle concerne les paquets de gâteaux secs salés ou sucrés, les produits d'épicerie, le café, les aliments surgelés...
Remplacée par la DMC, la DLUO (date limite d'utilisation optimale) n’est plus d’actualité depuis 2015.
La DMC passée, le produit reste encore consommable sans risque pour la santé mais ses qualités gustatives et nutritionnelles ne sont plus garanties. Il peut ainsi avoir une autre consistance, un goût différent, ou perdre ses teneurs en minéraux, vitamines, etc.
La DMC se présente donc comme une recommandation et non pas une obligation pour le comsommateur. 

Les DLC et DMC sont est fixées par la réglementation en matière de contrôle sanitaire ou par les fabricants eux-mêmes.

Cet article a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

Vie pratique : des astuces pour le quotidien