Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment préparer un voyage en avion ?

Pour être certain de ne rien oublier avant le départ, cet article vous informe des démarches administratives et vérifications à faire lorsque l’on s'apprête à prendre l’avion en France et à l’étranger. Retrouvez également de nombreux conseils en vidéo.

Passée l’étape de la réservation du billet, en ligne, par téléphone ou via un point de vente, on s’affaire à préparer ses papiers et sa valise pour être prêts pour le jour J. A la date du départ, il faut se présenter à l’aéroport une heure avant le décollage pour effectuer l’enregistrement des bagages, avant de se rendre sur le terminal d’embarquement.
Lors de cet enregistrement, une carte d’accès à bord vous est fournie, celle-ci précisant le numéro de la porte et l’heure d’embarquement.
Pour des raisons de sécurité, un certain nombre de vérifications sont réalisées (service de police et de douane) après l’enregistrement et l’on se voit contraint d’emprunter un portique de sécurité. En effet, les compagnies aériennes autorisent les passagers à emporter une petite valise en cabine(livre, vêtements, nourriture…) mais son contenu est passé au crible.
Une fois l'enregistrement réalisé et la zone de contrôle passée, il ne reste plus qu'à attendre patiemment le moment de monter à bord, dans la salle d’embarquement.

Pour éviter de faire gonfler le prix de son billet au dernier moment ou se voir refuser l’enregistrement d’un bagage ou l’accès à la salle d’embarquement, il est indispensable de s'informer de quelques données importantes qui peuvent varier selon les aéroports et les compagnies aériennes :

  • Les dimensions et limites de poids réglementaires des bagages cabine.
  • Les produits autorisés et interdits en soute et en cabine.
  • Les documents exigés pour l’enregistrement et l’embarquement (carte identité, passeport, visa…).
  • Les services à bords (inclus ou non dans le prix du billet).
  • Les assurances proposées par les compagnies (transport, accompagnement, protection contre le vol…).
  • Les contrôles propres à certains pays et zones à risques (obligation de vaccination, réglementation des douanes, règles de sécurité…).

10 recommandations pratiques avant le départ 

  1. Consultez la liste noire de la commission européenne répertoriant les compagnies jugées peu sures.
  2. Soyez vigilant sur le tarif indiqué lors de la réservation. Certaines compagnies low cost proposent des billets à des tarifs très attractifs mais ceux-ci ne tiennent pas compte de certaines taxes d’aéroport, ne donnent droit à aucun service à bord (wifi, restauration, vidéo…), et permettent de voyager uniquement avec un bagage léger sous certaines conditions.
  3. Consultez le plan de l’aéroport s’il s’agit d’une grande plate-forme aéroportuaire afin de trouver rapidement le terminal du vol qui sera affiché sur les écrans de téléaffichage 1 à 2 heures avant le départ.
  4. Assurez-vous d’arriver avant l’heure limite d’enregistrement (attention, variable selon les compagnies).
  5. Étiquetez vos bagages en retirant les anciennes étiquettes afin d'éviter toute confusion lors de l'enregistrement.
  6. Dès l’arrivée, surveillez le défilement des bagages au niveau du tourniquet afin d’éviter qu’une personne vole votre valise ou la prenne par erreur.
  7. Regroupez vos papiers (identité, passeport, billet) et conservez la carte d’embarquement fournie à l’enregistrement jusqu’à l’arrivée à destination. Pensez également à prendre les documents concernant la réservation d’un hôtel, d’un transport (ticket de navette, fiche de réservation de location voiture, permis de conduire…).
  8. Prenez connaissance des conditions météo du pays de destination afin de choisir des vêtements adaptés et prévoyez une veste chaude pour le voyage (cabine climatisée).
  9. Pensez à prendre des objets pour vous divertir pendant le vol (tablette, livre, jeux…) ou des boules Quies et un masque de nuit pour vous reposer pendant le vol.

Quelques cas particuliers 

  • En cas de situation de handicap, un formulaire spécifique (INCAD) doit être rempli lors de la réservation afin que la compagnie dispose de toutes les informations nécessaires à la prise en charge du passager.
  • Si vous envisagez de voyager avec un animal de compagnie, vous devez le placer en soute si son poids est supérieur à 6 kg. Dans tous les cas, il faut qu’il dispose d’un passeport européen et d’une puce électronique d’identification sous la peau. Ces vaccins doivent également être à jour.
  • Pour prendre des médicaments en cabine, il est indispensable de disposer de votre carte d'assurance maladie et d’une ordonnance d’un médecin (présentée au niveau des contrôles de sécurité).
  • Prendre l’avion en étant enceinte est tout à fait possible et la plupart des compagnies aériennes acceptent leur présence à bord jusqu’au septième ou huitième mois de grossesse. passé cette date, il faut une attestation médicale pour embarquer. Toutefois, il est préférable de consulter son gynécologue pour vérifier l’absence de contre-indications (problème de tension, de circulation, risque de malaise…) et de porter des bas de contention pendant le voyage.
  • Lorsque vous souhaitez voyager vers les États-Unis, vous devez placer sur votre valise, un cadenas TSA (Transportation Security Association) équipé d’un système de fermeture à code et d’une serrure à clé destinée aux agents de sécurité.
  • Lorsque vous voyagez avec un enfant, le livret de famille et la carte d’identité de l’enfant vous seront demandés si vous n’avez pas le même nom de famille (le livret de famille n’est pas nécessaire en cas de passeport).
  • Si vous souhaitez faire voyager un enfant seul, vous devez effectuer une réservation spéciale. Le billet comporte la mention “mineurs non accompagnés” et l’enfant est pris en charge par le personnel de bord. Pour ce type de trajet, le tarif du billet est plus important. Attention toutefois car toutes les compagnies ne proposent pas ce service.
  • Concernant les enfants de moins de 2 ans, le vol est généralement gratuit, le parent garde alors l’enfant sur ses genoux. Toutefois, certaines compagnies n’autorisent pas la présence des nourrissons de moins d’une semaine ou 15 jours.

     Bon à savoir 

Pour faire gagner du temps aux voyageurs le jour du vol, certaines compagnies proposent un service d’enregistrement en ligne. Disponible quelques jours avant le départ, il permet à un passager de confirmer sa présence sur le vol, de choisir son siège et d'obtenir une carte d’embarquement spécifique pour monter à bord dès le dépôt de ses bagages au comptoir.
Lorsque vous passez les portiques de sécurité, vous avez alors accès aux boutiques Duty Free proposant des produits détaxés : bijoux, parfums, produits de beauté…Ces produits sont autorisés en cabine mais doivent être conditionnés par le vendeur, dans des sacs plastique transparents.


Les produits autorisés et interdits en avion

Pour vous aider à préparer votre bagage à main et votre valise de cabine, cette vidéo proposée par l’aéroport de Lyon, vous présente une liste d’objets interdits en cabine, transportables uniquement en soute. Les appareils électroniques du type portable, tablette, MP3, sont autorisés en cabine mais devront être présentés lors des contrôles.

Produits interdits pour une contenance supérieure à 100 ml 

  • Bombe aérosol
  • Produits de beauté maquillage (gel, crème, maquillage…)
  • Aliments liquides ou pâteux
  • Boîtes de conserve

Équipements non autorisés 

  • Outils de bricolage
  • Objets tranchants et pointus
  • Jouets reproduisant des armes
  • Zippo (un seul briquet peut se trouver uniquement dans une poche de pantalon)
  • Instruments contondants et neutralisants

5 conseils pour bien voyager

Dans cette vidéo, une hôtesse de l’air nous livre quelques astuces pour voyager sereinement et confortablement lors de vols long courrier.

  • S’habiller avec des vêtements amples, confortables et suffisamment chaud.
  • Boire de l’eau tout au long du trajet.
  • Marcher quelques pas toutes les heures sur les vols long courrier.
  • Relever les jambes en l’air par moments afin d’éviter la sensation de jambes lourdes
  • Régler sa montre à l’heure locale avant d’arriver à destination.

Comment gérer sa peur de l’avion ?

Bien que l’avion soit l’un des modes de transport les plus sûrs au monde, certaines personnes éprouvent une peur irrationnelle et incontrôlable au moment du décollage, de l'atterrissage ou pendant toute la durée d’un vol.
Dans cette vidéo, Eric Adam, commandant de bord sur airbus, nous explique pourquoi les phénomènes de turbulences ne sont pas à craindre et quelles attitudes adopter lorsque l'on traverse une telle zone.

Des conseils pour diminuer la peur de l’avion 

  • Analysez d’où viennent vos peurs et prenez contact avec des personnes ayant vaincu leurs angoisses (forums de discussions).
  • Partagez vos angoisses avec le personnel navigant pour être rassuré.
  • Occupez-vous pendant le vol et discutez avec les personnes qui sont placées à côté de vous.
  • Pratiquez la technique de relaxation par la respiration. Elle consiste à inspirer et expirer lentement et profondément en prenant conscience de chaque mouvement et chaque sensation.
  • Demandez à votre médecin de vous prescrire un tranquillisant pour atténuer les symptômes dus au stress.

Bon à savoir : certaines compagnies aériennes proposent des stages (payants) de gestion du stress. Destinés aux phobiques ayant une véritable peur panique de l’avion. Ces stages, qui comprennent une partie théorique et des mises en situation, ont prouvé leur efficacité dans de nombreux cas.


Comment réagir en cas de perte de bagages à l’aéroport ?

Chaque année, environ 3% des valises qui circulent dans les aéroports ne sont pas retrouvées par leur propriétaire.
Cette courte vidéo vous explique quelles peuvent être les causes de ces désagréments dont sont victimes certains passagers malchanceux, et comment réagir pour tenter de retrouver ses bagages rapidement ou bénéficier d’une indemnisation en cas de perte.

  1. Déclarez rapidement la perte au service bagage de l’aéroport afin que des recherches soient entamées. Exigez un récépissé s’il l’agent ne vous en donne pas un spontanément.
  2. Effectuez une demande d’indemnisation des objets de première nécessité que vous avez été contraints d’acheter (affaires de toilette, vêtements…). Respectez le délai de 21 jours et joignez la déclaration de perte, le justificatif de vol et les factures à votre courrier, envoyé en AR (accusé de réception).
  3. Informez-vous des conditions d’assurance propres à la compagnie. Renseignez-vous pour connaître la convention dont dépend l’aéroport. En effet, la convention de Varsovie (plafond d’environ 20 euros par kilo) et la convention de Montréal (plafond d’environ 1 200 euros par passager) ne disposent pas des mêmes conditions d'indemnisation.
  4. Si vos bagages ne vous sont pas restitués dans les 21 jours qui suivent, la compagnie doit alors vous indemniser selon un forfait ou en fonction des justificatifs qui lui ont été fournis. En cas de litiges ou de faute imputable à la compagnie, le passager dispose d’un délai de 2 ans pour exercer un recours devant le tribunal.

En  cas de bagages détériorés, le passager dispose d’un délai de sept jours pour envoyer un courrier en recommandé à la compagnie.

Quelques conseils pratiques 

  • Notez vos coordonnées à l’intérieur du bagage, au marqueur indélébile (risque arrachement étiquettes extérieures).
  • Prenez des photos du contenu de la valise. Elles serviront de preuves pour estimer la valeur des affaires volées.
  • Conservez les factures des objets de valeur ainsi que vos papiers, chéquier, carte de crédit et clefs, dans le bagage de cabine.

Astuces pour voyager en avion avec un bébé

Prendre l’avion avec un enfant en bas âge peut vite tourner au cauchemar si vous ne prenez pas certaines dispositions. Dans cette vidéo, une maman expérimentée vous livre ses conseils pour éviter les déconvenues.

  • Privilégiez les vols directs du matin ou du soir.
  • Réservez une place avec hublot.
  • Prévoyez une nacelle pour les vols long-courrier lors de la réservation.
  • Arrivez tôt à l’aéroport afin de changer le bébé avant l’embarquement.
  • Maintenez le bébé réveillé à l’aéroport afin qu’il s’endorme pendant le vol.
  • Installez l’enfant dans la nacelle seulement après les turbulences du décollage.
  • Faites téter le bébé au décollage et à l'atterrissage afin d’éviter qu’il ressente une gêne au niveau des tympans.
  • Emportez l’alimentation et le nécessaire de change en quantité suffisante pour le voyage.
  • Choisissez des vêtements confortables et chauds (pulls et chaussettes) et prévoyez du rechange pour vous et l’enfant. Évitez de prendre l’avion si l’enfant est malade.
  • Marchez dans l’allée de temps en temps afin de divertir et calmer l’enfant. Emportez un porte-bébé et quelques jouets non bruyants.
  • Préparez au préalable les doses de biberons et prévoyez une gourde d’eau.
  • Anticipez les heures de biberons pour pouvoir chauffer le lait sans que l’enfant pleure d’impatience.
  • Gardez votre sang-froid s’il se met à pleurer. Voyagez de préférence à 2 adultes pour pouvoir vous relayer.
  • Évitez les vols en avion chez les nourrissons de moins de 3 semaines.

Cet article pour apprendre à préparer un voyage en avion a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

Préparer un voyage à l'étranger