Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment s'initier à la voile ?

La voile est une activité nautique qui demande quelques connaissances techniques. Destiné aux débutants, cet article aborde quelques notions de navigation et présente à travers des vidéos de démonstration, les manœuvres de base pratiquées en voilier.

Réaliser un stage de voile 

De nombreuses écoles de voile proposent des stages d’initiation et de perfectionnement pour des personnes de tous âges et de tous niveaux, les tarifs variant environ de 60 euros à 200 euros par jour, en fonction des bateaux utilisés.
Pour les jeunes enfants, la pratique de l’optimiste s’avère être un bon moyen de s’amuser tout en apprenant les gestes élémentaires de navigation. Pour les adolescents et les adultes, les dériveurs et les catamarans offrent davantage de sensations et permettent d’acquérir des connaissances plus larges et plus approfondies.
Certains professionnels dispensent également des cours particuliers personnalisés et des stages “embarqués” pour apprendre la navigation côtière ou la navigation de croisière, à bord de bateaux plus volumineux et sophistiqués.
Un certificat médical et une attestation de natation sont obligatoires pour tous les types de stages.

Les écoles de voile agréée par la FFV (Fédération française de Voile). Voir la carte

Passer un permis bateau 

Dès lors que l’on souhaite naviguer en mer, en fleuve, dans des canaux ou sur un lac, un permis plaisance est requis, si la puissance du bateau est supérieure à 6 Cv (4,5 kilowatts). Encadré par des formateurs agréés au sein des bateaux-écoles. L’âge minimum requis est de 16 ans.
Il comporte un apprentissage théorique et une formation pratique. Il en existe de plusieurs types, selon la taille, la motorisation de l’embarcation (puissance de motorisation) et la distance des côtes à laquelle on souhaite naviguer. Il est possible de se présenter à l’épreuve en candidat libre.

Les bateaux-école de France : voir la carte

  • Le permis plaisance option "côtière" : il permet de manœuvrer un bateau de plaisance de n’importe quelle puissance, jusqu'à six milles nautiques (environ 11 km) d'un abri terrestre, de jour comme de nuit (tarif : de 300 à 500 euros).
     
  • Le permis plaisance option "Eaux intérieures" (ou permis fluvial) : il permet de conduire une embarcation à moteur, d’une longueur maximale de 20 mètres, sur les rivières, fleuves, lacs et canaux à l’intérieur du pays. Lorsque le bateau mesure plus de 20 mètres, l’extension "Grande plaisance Eaux intérieures" est exigée (tarif extension : de 800 à 1100 euros).
     
  • Le permis hauturier (permis mer ou extension hauturière) : il permet de naviguer, de jour comme de nuit, en pleine mer, sans limitation d’éloignement, de puissance, ni de longueur de bateau (tarif extension : environ 400 euros). Pour l’obtenir, il faut d’abord passer le permis côtier.

Quelques définitions 

Bôme : barre horizontale sur laquelle est fixée la partie basse d’une voile.
Border : tirer une écoute pour faire gonfler la voile. Le contraire est “choquer”.
Drisse : cordage destiné à hisser ou affaler une voile.
Écoute : cordage servant à régler l'angle d'une voile par rapport au vent.
Empanner : tourner le bateau dos au vent en changeant la voile de côté.
Foc : voile située en avant du mât.
Poupe : partie arrière d'un bateau.
Proue : partie avant d'un bateau.
Tribord : côté droit du bateau lorsque l’on regarde vers l'avant. le contraire de bâbord.
Winch : treuil manuel ou électrique servant à border les écoutes ou étarquer les drisses.


Comment se déroule le permis bateau ?

Alexandre Sar, gérant de l'école de navigation française à Paris, explique dans cette vidéo, comment se passe l’examen pratique du permis côtier mer ou rivière. Pendant cette épreuve, le candidat doit effectuer plusieurs gestes et manœuvres de base.

  • Démarrer le bateau correctement
  • Connaître certaines caractéristiques de la motorisation
  • Naviguer en effectuant des virages, des demi-tours et prendre un cap
  • Suivre un alignement par l’avant et par l’arrière
  • Récupérer une personne tombée à l’eau
  • Réaliser un accostage correctement

Apprendre à naviguer : régler ses voiles

Ce tutoriel vous explique comment doser la force d’une voile, afin d’augmenter et de diminuer la vitesse du bateau.
Cette force dite vélique dépend de 3 éléments : la surface de voilure, la cambrure de voile et le braquage (ou l’orientation de la voile par rapport au vent).


Comment virer de bord ?

En visionnant cette vidéo, vous comprendrez comment s’effectue un virement de bord. Il s’agit de changer la direction du voilier, de façon à ce que le vent vienne sur l'autre bord de la voile. La manœuvre se réalise ici à deux.

  1. Changer de direction avec la barre du gouvernail.
  2. Relâcher l’écoute de tribord du foc lorsque la voile bascule à bâbord
  3. Récupérer l’écoute du foc à bâbord

Comment lLoffer et abattre ?


Pour diriger un bateau à voiles, loffer et abattre sont deux notions élémentaires à connaitre.
A travers cette démonstration pratique, vous comprendrez en quoi cela consiste.

  • Lofer : tirer sur la barre pour rapprocher le voilier de l'axe du vent.
  • Abattre : tirer sur la barre pour éloigner le bateau de la direction du vent.

D'autres démonstrations vidéos sont disponibles sur la chaîne “netprof” 

  • Hisser la grand voile : voir
  • Manœuvre d’empannage  : voir
  • Choquer et border : voir
  • Hisser la grand voile : voir
  • Le largue : voir
  • Le foc à enrouleur : voir
  • Les taquets : voir
  • Les amarres : voir

Cet article pour apprendre à s'initier à la voile a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?