Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment traiter un rosier malade ?

Cet article présente les principales maladies du rosier, vous apprend à repérer les premiers signes et propose des remèdes naturels et des traitements bio pour les prévenir et les traiter efficacement.

Quelques conseils pour prévenir les maladies du rosier

  • Lors de l’achat d’un rosier, choisissez une variété rustique résistante aux maladies. Les espèces hybrides sont plus sensibles aux maladies.
  • Ne plantez pas les rosiers trop rapprochés et taillez-les régulièrement pour aérer le feuillage.
  • Désinfectez les outils de taille avant de les utiliser.
  • Arrosez sans mouiller le feuillage. 
  • Pulvérisez un traitement préventif en début de printemps et à la fin de l’automne. 2 à 3 pulvérisations espacées d’une dizaine de jours. 
  • Observez régulièrement vos plants pour éliminer les zones infectées dès les premiers signes. Coupez systématiquement les sections de tiges malades.
  • A l'automne, éliminez les feuilles mortes aux pieds des rosiers.

Reconnaître les premiers signes pour traiter précocement 

Les maladies qui touchent le plus fréquemment les rosiers sont la rouille, l'oïdium et la maladie des tâches noires également appelée marsonia. 

La rouille 


Symptômes : formation de petites pustules oranger principalement sous les feuilles.


L’oidium 


Symptômes : dépôts de poudre blanchâtres ou grisâtre sur les tiges et les feuilles.


La maladie des tâches noires


Symptômes : apparition de tâches brunâtres plus ou moins rondes et jaunissement des feuilles.


Les traitements naturels 

Ces trois affections sont des maladies dites cryptogamiques. Elles sont dues à un champignon, et pour les prévenir comme pour les traiter, vous devez utiliser des produits aux propriétés fongicides
Dans la lutte biologique, trois principaux traitements sont particulièrement efficaces pour traiter les plants atteints d’oïdium, de rouille ou de la maladie des taches noires. 
L’utilisation se fait par pulvérisation directe sur le rosiers.
Ces traitements peuvent également être utilisés pour traiter d’autres plants ou légumes du potager.

  • Les produits de traitement à base de soufre ou de cuivre comme la bouille bordelaise, estampillés "produit biologique" en jardinerie.
  • Les décoctions ou purins de prèle, d’ortie, de consoude. En plus de leur action fongicide, ils apportent des nutriments à la plante et renforcent ses défenses.
  • Un mélange d’eau et de lait, dilué entre 10 et 20%. Privilégier le lait entier qui adhère davantage au feuillage.

Traitez de préférence le soir, pour ne pas brûler les feuilles et par temps sec, car la pluie risque de laver.

Ci-dessous quelques exemples de traitements expliqués en vidéo. 


Les maladies du rosier par Rustica

Cette vidéo explique comment préparer et utiliser du purin de prêle. Des bouteilles prêtes à l’emploi sont également vendues en jardinerie.

  1. Récolter environ 100g de feuilles de prêle
  2. Faire macérer les feuilles pendant 24h dans 1L d’eau de pluie
  3. Faire bouillir le liquide pendant 30 minutes
  4. Laisser refroidir la décoction
  5. Pulvériser le liquide dilué à 10% (1L de produit pur mélangé à 10L d’eau) sur la plante

Comment éliminer les pucerons des rosiers ? par Les artisans du végétal 

Mis à part les maladies cryptogamiques, les rosiers sont souvent sujets aux invasions de pucerons. Pour y remédier, cette vidéo propose quelques astuces simples et naturelles.

  • En cas de petite attaque sur les jeunes pousses : retirez manuellement les pucerons en les écrasant avec les doigts.
  • En cas d’attaque plus importante : arrosez les rosiers au jet pour éliminer le maximum de pucerons et traitez avec un mélange d’eau et de savon noir.
  • En prévention : plantez des capucines à proximité. Elles vont agir comme un leurre et les pucerons n’attaqueront pas vos rosiers.

D’autres conseils dans notre guide Comment lutter contre les pucerons ?


Comment soigner des rosiers avec du lait ? par Minute Facile

Cette vidéo propose un remède à base de lait et d’eau.

  • La dilution pour du lait est de 5 volumes d’eau pour 1 volume de lait.
  • Après avoir bien mélangé le produit, il suffit de l’appliquer sur la plante à l’aide d’un pulvérisateur.

Cet article pour apprendre à traiter un rosier malade a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

Le jardinage au naturel