Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment planter et entretenir un Olivier ?

Cultivé en pot ou en plein terre, un Olivier a besoin de soleil pour s’épanouir. Facile d’entretien et résistant aux maladies, il demande d’être taillé régulièrement pour garder une forme harmonieuse, mieux capter la lumière et produire plus d’olives.

Nos conseils pratiques avant de se lancer :

  • Choisissez un sujet sain. Vérifiez la présence de pousses bien vertes et assurez-vous que les feuilles ne comportent pas de tâches ou de parasites.
  • Faites tremper la motte dans une bassine d’eau environ une heure avant la plantation et griffez légèrement les racines pour les démêler avant de le mettre en terre.
  • Les Oliviers redoutent l’eau stagnante. Si vous habitez une région relativement humide, il est important de mélanger du sable à la terre et de former un lit de gravier dans le fond du trou de plantation pour assurer le drainage.
  • En revanche, les Oliviers résistent bien aux températures négatives (jusqu’à -15°C). Il n’est donc pas nécessaire de les couvrir d’un voile d’hivernage en hiver. Un paillage au pied suffit. S’il s’agit d’un Olivier en pot cultivé dans une région froide qui ne peut être rentré en hiver, il est alors préférable de le couvrir (plant et pot).

Comment planter un olivier en pleine terre au jardin ?

Un olivier peut être planté toute l'année en dehors des périodes de gel et de forte chaleur, mais une meilleure reprise, il est conseillé de le planter au printemps, de mars à juin.
Dans les régions froides (températures en dessous de -10°C), il est préférable de sélectionner un sujet de plus de 5 ans, car il aura une meilleure résistance au froid. L’olivier peut résiste au gel jusqu’à -15 °C environ, à condition que le temps ne soit pas humide et que les racines restent au sec.

Idéalement, l’Olivier se plante au Sud à l’abri des vents dominants et sur un terrain qui n’est pas en pente afin d’éviter l’humidité stagnante. La terre doit être bien drainée.

Le matériel :

  • Bêche
  • Terreau
  • Sac de gravier
  • Sac de sable
  • Engrais à décomposition lente (corne torréfiée)

Les étapes :

  1. Creusez un trou au minimum trois fois supérieur en profondeur et en largeur à la taille du conteneur
  2. Ameublissez la terre extraite et mélangez-la au terreau (proportion ? de terreau, ? de terre)
  3. Disposez un lit de gravier au fond du trou sur une hauteur de 10 à 15 cm
  4. Versez la moitié du mélange dans le trou et incorporez un peu de sable et d’engrais
  5. Retirez le conteneur et placez la motte au centre du trou en la faisant légèrement dépasser de la surface du sol
  6. Ajoutez le reste du mélange de terre et tassez avec le pied autour du plant
  7. Formez une cuvette sur le pourtour et arrosez copieusement en pluie fine pour mettre en contact les racines à la terre

Astuce : si la terre est argileuse (compacte et collante), prévoyez un mélange composé de ? terreau et de ? de terre.


Comment planter un olivier en pot ?

L’Olivier s’adapte bien à la culture en pot mais il exige un emplacement suffisamment ensoleillé et de préférence à l’abri du vent. Il demande davantage d’entretien qu’un Olivier planté en pleine terre. C’est cependant un bon moyen de profiter d’un Olivier sur une terrasse ou un balcon, même dans les régions les plus froides, puisqu’il peut être rentré en hiver.

Le matériel :

  • Pot à fond troué d’un volume égal 2 ou 3 fois la motte
  • Sac de terreau pour olivier (plante méditerranéenne) ou de terreau de plantation
  • Petite pelle (transplantoir)
  • Arrosoir
  • Engrais à libération lente

Les étapes :

  1. Versez dans le pot une quantité de terre suffisante pour que le haut de motte arrive en haut du pot
  2. Retirez la motte de son conteneur et disposez-la au centre du pot
  3. Comblez les vides avec la terre en soulevant légèrement le tronc pour que la terre glisse entre les racines
  4. Tassez manuellement la terre tout autour du pied et tapotez le pot pour enlever les poches d’air
  5. Arrosez le pot et rajoutez encore un peu de terre si besoin pour remplir les creux formés et couvrir les racines à nues
  6. Enterrez en surface quelques boules d’engrais à effet retard pour Olivier

Astuce : Posez l’Olivier sur un support de pot a roulettes pour pouvoir le déplacer facilement


Comment tailler un Olivier ?

On distingue trois tailles différentes de l’Olivier : la taille de formation qui donne sa forme à un jeune sujet, la taille de fructification qui vise a améliorer la production d’olive et la taille d’ornement destinée à maintenir la forme harmonieuse de l’arbre. Dans cette vidéo, c’est la taille de fructification qui est abordée. Elle s’effectue tous les 3 ou 4 ans.
La taille est pratiquée à la fin de l’hiver ou au début du printemps (mars, avril, mai) en dehors des périodes de gel, et pour éviter toute apparition de maladie ou champignon, il est conseillé de pulvériser après la taille, un traitement préventif à base de bouillie bordelaise.

Le matériel :

  • Sécateur à main
  • Cisaille
  • Sécateur à bras
  • Scie d'élagage (en cas de coupe branches-troncs)
  • Bouille bordelaise
  • Pulvérisateur
  • Sac de fumier
  • Griffe de jardin

Avant de commencer la taille, pensez à nettoyer la lame des outils avec un produit désinfectant.

La taille de fructification

  1. Supprimez les rejets au pied de l’arbre
  2. Retirez les branches intérieures pour faire entrer la lumière au coeur de l’olivier
  3. Coupez les branches sèches et les branches basses tombantes
  4. Taillez les branches hautes qui poussent à la verticale
  5. Coupez les branches de l'année précédente ayant fructifié
  6. Raccourcissez d'un tiers les branches restantes les plus épaisses
  7. Appliquez le traitement de bouillie bordelaise en insistant sur les coupes
  8. Déposez la fumure organique au sol et griffez la terre

La taille de formation

  1. Coupez les départs de petits rameaux et les branches basses au niveau du tronc
  2. Supprimez toutes les branches centrales qui se croisent
  3. Repérez les 4 à 5 branches charpentières les plus vigoureuses
  4. Laissez 5 à 6 branches sur chaque charpentière et coupez le reste
  5. Coupez les branches principales qui poussent au départ d’une charpentière
  6. Raccourcissez les branches trop longues

Cette taille est réalisée après la plantation puis chaque année, jusqu’à ce que l’arbre atteigne 1.5 m environ.

La taille d’ornement

  1. Coupez les rejets au pied de l’arbre et les départs de petits rameaux au niveau du tronc
  2. Taillez les branches qui poussent vers l'intérieur et aérez le centre de l’arbre
  3. Supprimez les branches fines, tordues et les bois morts
  4. Coupez le pourtour de l’arbre à la cisaille pour réduire la masse végétale et lui redonner sa forme

Cette taille d’entretien se pratique annuellement pour tous les arbres à vocation décorative.

Cet article pour apprendre à planter et entretenir un olivier a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?