Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment planter et entretenir un géranium ?

Le géranium est l’une des plantes fleuries les plus populaires. Utilisé pour décorer les balcons et les jardins, il se cultive facilement en massif ou en pot, mais demande quelques précautions pour pouvoir passer l’hiver et repartir au printemps.

Également appelé Pelargonium, le géranium se plante en mai pour fleurir du printemps jusqu’à l’automne. Il offre un large panel de couleur et se plaît au soleil comme à la mi-ombre, selon la variété choisie.
Craignant davantage l’excès d'humidité que la sécheresse, il se cultive dans un sol ordinaire, léger et bien drainé.

Ci-dessous, ces tutoriels rassemblent toutes les informations utiles pour réussir la culture des géraniums, la dernière vidéo étant consacrée au géranium vivace.

Nos conseils pratiques avant de se lancer :

  • Attendez les saints de glace (mi-mai ) pour planter vos géraniums à l’extérieur.
  • Privilégiez les terreaux conçus pour la culture de géranium qui intègrent des engrais à libération lente.
  • Pour favoriser l’enracinement après la plantation, grattez la motte avec un petit râteau pour séparer les racines et coupez les pointes.
  • Arrosez les géraniums modérément, aux pieds et sans mouiller le feuillage.
  • Pensez toujours à bien désinfecter et aiguiser les outils de coupe avant de les utiliser.
  • Coupez régulièrement les fleurs fanées et les feuilles jaunies pour prolonger la floraison et éviter l’épuisement de la plante.

Comment créer une jardinière de géranium ?

Un modèle de jardinière classique de 40 cm de long peut accueillir jusqu’à 3 pieds de géranium.

Le matériel :

  • Sac de billes d’argile
  • Terreau pour plantes fleuries ou “spécial géranium”
  • Engrais naturel (corne broyée)
  • Pot ou jardinière à fond percé et sa soucoupe

Les étapes :

  1. Formez un lit de billes d’argile d’environ 7 cm au fond du bac
  2. Ajoutez le terreau jusqu’à remplir le bac de moitié
  3. Positionnez les mottes dans le bac
  4. Épandez un peu d’engrais autour des pieds
  5. Versez le restant de terreau en tassant légèrement

Comment conserver les géraniums en hiver ?

Bien qu’il existe des espèces vivaces rustiques, la plupart des géraniums sont sensibles températures négatives.
Dans les régions les plus froides, il est donc conseillé de les hiverner dès la fin de l’automne, en respectant quelques règles de base, afin qu’ils puissent refleurir au printemps suivant.

Avant l’hiver :

  1. Déterrez les pieds de géranium de leur jardinière
  2. Coupez les tiges à quelques centimètres au-dessus du collet
  3. Réduisez la longueur des racines à la même taille que les tiges
  4. Éliminez les petits branchages, les feuilles et les racines pourries
  5. Replantez les géraniums dans leur jardinière
  6. Déposez le bac dans un garage, une cabane ou à l’intérieur
  7. Stoppez l’arrosage jusqu’à la reprise de la végétation

À l’arrivée du printemps :

  1. Déterrez les pieds de géranium de leur jardinière
  2. Renouvelez le terreau des jardinières en incorporant un peu d’engrais
  3. Rempotez les pieds et replacez les bacs au jardin après les avoir arrosés

Comment bouturer un géranium ?

Le bouturage est une technique de multiplication des plants qui permet également de conserver les plantes fleuries sensibles au gel d’une année à l’autre.
Les boutures de géranium d’une longueur de 15  à 20 cm sont prélevées en été et conservées à l’intérieur pendant l’hiver à une température de 12 à 15°C.

L’entretien des boutures consiste à maintenir le sol humide à l’aide d’un petit arrosoir ou d’un vaporisateur.

Les plants seront ensuite repiqués en pleine terre ou dans une jardinière, au printemps après les dernières gelées.

Le matériel :

  • Sécateur
  • Couteau
  • Bol d’eau
  • Hormone de bouturage en poudre
  • Bac de culture
  • Terreau pour plantation

Les étapes :

  1. Préparez le bac de culture, le bol d’eau et l’hormone de bouturage
  2. Sélectionnez un pied mère vigoureux qui ne présente pas de trace de maladie
  3. Repérez une pousse haute qui ne comporte pas de bouton floral
  4. Coupez la tige en biais environ 1 cm au-dessous d’un noeud
  5. Supprimez les feuilles de la base et laissez celles du sommet
  6. Réalisez une incision en croix à l’extrémité inférieure
  7. Trempez la base de la tige dans l’eau puis dans l’hormone de bouturage
  8. Retirez l’excédent de poudre et mettez la bouture en terre en tassant autour
  9. Arrosez en pluie fine et déposez le bac dans un emplacement lumineux

Comment cultiver un géranium vivace ?

Contrairement au Pélargonium, le géranium vivace ne nécessite pas d’hivernage car il résiste aux températures négatives (-20°C) et refleurit spontanément chaque printemps. Un seul voile de protection suffit à préserver ses racines et ses branchages en cas de grand froid.

Formant de petites fleurs colorées roses, rouges ou mauves, visuellement différentes de celles des géraniums traditionnels, il se cultive en pot ou se plante en pleine terre, dans tous types de sols.
D’une hauteur limitée (20 à 60 cm), il est particulièrement apprécié comme couvre-sol, dans une rocaille, un massif, un talus ou une bordure. Ses variétés retombantes sont idéales pour les suspensions et balconnières.

Un géranium vivace se plante en dehors des périodes de gel, de préférence au printemps ou à l’automne.
Selon les espèces, le feuillage peut être caduc ou persistant.

Pour entretenir un géranium vivace :

  1. Arrosez les pieds le soir pendant les périodes de sécheresse
  2. Retirez au fur et à mesure les feuilles et fleurs fanées
  3. Rabattez les tiges à la base après la floraison
  4. Après 3 années de culture, divisez la motte pour multiplier le nombre de sujets et relancer la floraison

Cet article pour apprendre à planter et entretenir un géranium a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?