Comment faire une tour à patates ?

Selon certains jardiniers, la culture de pomme de terre en tour (bois, pneus, grillage) permettrait de produire les légumes avec un rendement maximum en un minimum d’espace. Sur un balcon ou au potager, ce tutoriel explique les bases de cette technique.

Article ajouté le 08/02/2017

Le principe de la tour à patate consiste à forcer le développement des tubercules et racines souterraines en recouvrant de terre la partie aérienne du plant (tige et feuilles basses) au fur et à mesure de sa croissance. La tour s’élève progressivement et les pommes de terre se forment ainsi sur plusieurs couches verticales. Offrant un bon rendement et un gain de place, cette technique est particulièrement intéressante pour une culture urbaine de la pomme de terre, sur un balcon ou une terrasse.
Pour un meilleur résultat, il est conseillé de privilégier les variétés hâtives à haut rendement comme par exemple la Ratte ou la Safrane. Il faut éviter de planter des pommes de terre différentes dans une même tour car elles ne poussent pas à la même vitesse.

Fabrication de la tour à patate 

De forme carrée, ronde ou rectangulaire, ses dimensions peuvent varier selon l’espace dont on dispose et la quantité de pommes de terre que l’on souhaite y mettre au départ et récolter en fin de saison. Elle doit être installée sur surface plane à un emplacement ensoleillé, à l’abri des vents forts
Elle peut être construite par un empilement de cadres en planches de bois comme pour un carré de potager, ou de pneus, que l’on remplit de terre à mesure que les plants se développent en hauteur. Les structures cylindriques en grillage serré, à poule ou à lapin, sont également économiques et simples à mettre en place (liens métalliques pour ouvrir et fermer facilement le grillage).
On peut aussi avoir recours des parpaings, briques, pierres, plaques de béton, ou simplement utiliser un grand sac en plastique épais (percer le fond pour le drainage des eaux de pluie), en toile géotextile ou de jute, l’essentiel étant d’assurer la retenue de terre verticalement. 

Plantation des premiers tubercules

Lorsque la base de la tour est prête, les tubercules germés sont plantés entre mars (pour les régions les plus douces) et mai (pour les régions les plus froides). 

  1. Remplir le fond d’un mélange de terre et de compost bien ameubli sur 15 cm de hauteur. Attention la terre ne soit pas trop lourde et argileuse. Dans ce cas, il faut l’alléger avec de la paille ou de la tourbe.
  2. Déposer quelques pommes de terre germées, germes vers le haut, en les espaçant de 20 cm environ. Choisir de belle pommes de terre de moyen calibre sans tache ni coupure.
  3. Les recouvrir de terre en laissant affleurer le germe et arroser en pluie fine.
  4. Laisser les plants se développer en maintenant le substrat humide jusqu’à ce qu’ils atteignent 15-20 cm et qu’apparaissent plusieurs groupes de feuilles. 

Entretien et gestes pendant la croissance 

Les plants vont pousser dans la tour comme en pleine terre mais ils seront butés pour laisser seulement quelques feuilles en hauteur afin que d’autres racines et tubercules (ou stolons) se forment le long de la tige progressivement enterrée. 

  1. Arroser en pluie fine lorsque la terre se dessèche.
  2. Déposer régulièrement une couche de terre autour des plants en laissant dépasser les tiges et le feuillage de 20 cm environ.
  3. Renouveler l’opération au fur et à mesure de la croissance des tiges. La tour à patates peut s’élever à plus d’1,5 mètre. 

Récolte des pommes de terre 

Selon la variété, la météo et la qualité de la terre, les légumes sont récoltés après 3 à 6 mois de culture, lorsque le feuillage devient jaune et se flétrit.

  1. Couper les fanes et laisser les légumes terminer leur maturation 2-3 semaines en terre.
  2. Trier les pommes de terre. Retirer celles qui sont vertes, trop abîmées ou malades.
  3. Nettoyer et faire sécher les pommes de terre au soleil. 
  4. Placer les pommes de terre en clayettes ou sacs de jute.
  5. Les conserver jusqu’à consommation (sauf variétés primeurs à manger dès la récolte) dans un endroit sec et frais à l’abri de la lumière.

Préparer une tour à patates

Cette vidéo montre un exemple de tour à patate Ratte fabriquée avec des pneus de voiture recyclés.

Les étapes de réalisation

  1. Poser le premier pneu (le plus large) en le stabilisant bien au sol.
  2. Le remplir de vieux fumier et de compost.
  3. Ajouter de la corne broyée ou du fumier de volaille pour stimuler la croissance.
  4. Mélanger la terre.
  5. Incorporer les pommes de terre germées à faible profondeur.
  6. Égaliser la terre et arroser. 
  7. Après 2 semaines-1mois, ajouter un 2eme pneu sur le premier.
  8. Buter les plants sur la hauteur du pneu et tasser la terre. 
  9. Maintenir l’humidité de la terre au besoin.
  10. Continuer sur plusieurs étages jusqu’à la la récolte.

Cultiver des pommes de terre sur un balcon 

Cette vidéo présente de deux modèles de tour à patates pour cultiver ses légumes sur un balcon. L’une, la plus facile et la moins chère, avec un sac poubelle et l’autre, plus solide et esthétique avec des jardinières en bois superposées.

Tour à pommes de terre dans un bac en bois

  1. Placer un film géotextile dans le fond d’une jardinière carrée en bois pour retenir la terre.
  2. Verser du terreau universel sur 10-15 cm de hauteur.
  3. Positionner les pommes de terre germées dans le bac et les recouvrir de terre.
  4. Arroser et ajouter progressivement la terre pendant la croissance des plants.
  5. Lorsque la terre arrive le haut du bac, ajouter un 2eme bac sans fond en hauteur.
  6. Continuer ainsi avec des apports d’eau suffisants jusqu’à récolte.

Dans un sac, le principe est le même. À mesure que l’on veut rajouter de la terre, on déplie les bords du sac vers le haut. 

Cet article pour apprendre à faire une tour à patates a été rédigé par
Émilie V.