Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question
VLADULOL® : matin, midi et soir tous les jours pendant 3 mois

Spécial Halloween : comment se faire peur en famille

La fête d'Halloween approche et, avec elle, la tradition de faire des blagues effrayantes. Sans aller jusqu'à préparer des mises en scènes élaborées et sanguinolentes, vous verrez ici qu'il est possible de faire peur très simplement.

La fête d'Halloween nous vient des pays anglo-saxons et, depuis une bonne vingtaine d'années, il est à la mode de la célébrer en France également. Déguisements, maquillages, décorations, canulars, repas traditionnel, chasse aux bonbecs : c'est difficile de passer à côté du folklore d'Halloween.

Comme nous ne sommes pas les derniers à aimer une bonne blague, nous allons vous montrer ici comment faire peur aux membres de votre famille de façon soft (avec des changements de comportement) ou un peu plus trash (quelques petits accessoires pourront être nécessaires).

Bien sûr, nous déclinons toute responsabilité quant aux conséquences (engueulade, punition, crise cardiaque).

PS : Ne vous retournez pas tout de suite mais y'a un type super bizarre juste derrière vous.


Comment faire peur à vos parents

Vos parents vous voient comme un grand truc mou, négligent, flemmard, râleur, avec parfois un sens de l'hygiène passablement atrophié. Ils sont tellement habitués à vous voir comme ça que votre transformation subite en être civilisé peut leur faire assez peur.

Soft

  • Soyez aimable et souriant dès que vous sortez du lit.
  • Transformez votre dépotoir pestilentiel en chambre propre et rangée.
  • Habillez-vous de vêtements propres.
  • Lacez vos baskets.
  • Parlez en articulant.
  • N'ayez plus en permanence un écouteur fiché dans l'oreille.
  • Tirez la chasse d'eau avant de sortir des toilettes.
  • Proposez votre aide.
  • Lisez des livres (les vrais, ceux en papier).
  • Cessez de traîner les pieds quand vous vous déplacez.
  • Remplacez “mgroumpf” par bonjour / merci / s'il-te-plaît, selon les cas.
  • Arrêtez de bafrer entre les repas.

Un peu plus trash

  • Étalez sur votre housse de matelas une ou deux boîtes de raviolis (de la sauce Bolognaise peut faire l'affaire, du moment qu'il y a des bouts de viande), rajoutez du ketchup. Rabattez un peu la couette dessus mais pas trop. Cachez-vous de façon à pouvoir observer la scène et attendez que quelqu'un se préoccupe de ce que vous devenez et vienne dans votre chambre voir ce qui se passe (ça peut prendre du temps, n'en soyez pas vexé).
  • Achetez un grand bocal en verre (genre bocal de légumes en conserve). Imprimez en couleurs une photo de vous et faites la plastifier. Vous l'aurez compris : la photo doit pouvoir rentrer dans le bocal. Videz le bocal, placez-y la photo, face vers l'extérieur, bien plaquée contre les parois. Remplissez le bocal à ras-bord avec de l'eau un peu crassouille, fermez-le, laissez-le traîner dans la cuisine ou rangez-le dans un placard ou le frigo.

Comment faire peur à vos ados

Depuis toujours vous vous êtes montrés attentionnés, patients et dévoués pour vos enfants. Mais aujourd'hui ce sont des ados et ils ont tendance à considérer votre bienveillance comme un dû, ignorant qui-plus-est les règles de base de la vie en communauté. Vous avec donc des chances de les faire flipper en changeant de méthode (temporairement, s'entend).

Soft

  • Ne leur demandez pas de baisser le son de la télé, de ramasser leur miettes, d'essuyer leurs pompes boueuses.
  • Ne rangez rien, ne lavez rien derrière eux.
  • Ne répondez pas dès leur première sollicitation.
  • Ne râlez pas quand, après leur passage dans la salle de bains, elle ressemble à une zone post-tsunami avec la serviette de bain mouillée par terre et les fringues dispersées.
  • Ne les prévenez pas quand il est l'heure de passer à table (“oups, je t'avais oublié”).
  • Laissez traîner des magazines et des livres ésotériques sur les thèmes de la vie après la mort, des extra-terrestres, de la voyance, du spiritisme, de la magie noire, du paranormal. Avec une ou deux photos d'eux et de grosses aiguilles en métal.
  • Regardez-les d'un air pensif qui voudrait dire “mmh voyons, comment vais-je bien pouvoir me débarrasser de ton corps après...”.
  • Postez-vous à l'entrée de leur chambre et détaillez la pièce (“mmh voyons, comment vais-je bien pouvoir aménager cette pièce après...”).
  • S'ils vous interrogent, un “non non, rien...” lancé avec un petit sourire équivoque suffira.

Un peu plus trash

  • Apparaissez avec un masque un peu naze, mais portez-en un autre en-dessous, un qui soit vraiment gore et effrayant (ou bien, si vous avez le temps et le talent, faites-vous un bon maquillage monstrueux). Laissez votre ado se moquer de vous puis ôtez le premier masque en hurlant.
  • Sortez la bouteille de lait entamée du frigo, videz-la puis remplissez-la à moitié de faux sang.
  • Ou plus simplement, mettez-y un faux oeil (en plastique, pour qu'il flotte dans le lait).
  • Disséminez de fausses araignées dans les paquets de céréales, dans le pot de café, le tiroir à couverts, sous la couette. Si vous en trouvez d'assez plates ou toutes molles, elles sont très efficaces cachées dans l'ordinateur portable refermé ou le rouleau de PQ.

Comment faire peur à vos jeunes enfants

C'est tellement drôle... Non. C'est méchant et beaucoup trop facile de faire peur aux plus petits que soi. Cependant le gag du “J'ai mangé tous tes bonbons d'Halloween”, lancé par le présentateur américain Jimmy Kimmel il y a quatre ans est une mine de lol (ça chouine, ça pleure, il y a une ou deux baffes qui se perdent mais il y a aussi quelques trésors).

Cet article a été rédigé par
Cécile L.

Vous avez aimé ?