Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment fonctionne un lave-vaisselle ?

Créé en 1886 par Josephine Cochrane, le lave-vaisselle s'est répandu à grande échelle dans les foyers, seulement depuis les années 80. Si la structure a évolué, le principe reste le même : utiliser la chaleur et la projection d'eau pour laver les plats.

Histoire et applications

Le lave-vaisselle ne date pas des dernières décennies. Si sa diffusion à grande échelle est apparue dans les années 80, son invention remonte à la fin du XIXème siècle. Le premier modèle ayant inspiré les versions actuelles a été créé en 1886 par l'américaine Josephine Cochrane qui se serait exclamée : « si personne ne veut inventer de machine à laver la vaisselle, je le ferai moi-même ». Faisant partie de la bourgeoisie et aimant recevoir, elle a conçu une machine sur-mesure composée de plusieurs compartiments adaptés à la vaisselle et imbriqués sur une roue horizontale. L'eau chaude savonneuse détrempaient jusqu'à 240 couverts et les lavaient sans les ébrécher. 

Présenté à l'exposition universelle de 1893, le «lave-vaisselle Cochrane» remporta un franc succès et rejoignit les cuisines des hôtels et des restaurants. Les éléments électriques furent ajoutés en 1920 favorisant son développement chez les particuliers. La société Garis-Cochrane Dish Washer créée par l'inventrice fût d'ailleurs ensuite intégré à l'entreprise KitchenAid, reconnue aujourd'hui pour ses appareils domestiques et de cuisine. Toutefois, ce n'est que dans les années 80 que l'utilisation et la possession de cet appareil devient courante.

Composition et fonctionnement

Les lave-vaisselles modernes sont équipés de bras rotatifs projetant de l'eau de manière puissante et continue. En parallèle, la chaleur augmente progressivement pour atteindre une température oscillant entre 60 et 75°. Ces actions sont accompagnées par celle du détergent qui aide la décomposition des restes alimentaires. Pour fonctionner, l'appareil suit des étapes similaires à tous les produits.

  • Vidange 

Avant de démarrer, le lave-vaisselle récupère les éventuels liquides s'étant déversés, en déposant la vaisselle dans le bac. 

  • Arrivée d'eau 

L'électrovanne autorise l'arrivée de l'eau. Ainsi, la machine se remplit, selon la quantité nécessaire et prédéfinie par le constructeur. Son niveau est contrôlé par un pressostat, un système de flotteur ou un remplisseur couplé à un débit-mètre.

  • Lavage 

L'eau est ensuite aspirée par la pompe de cyclage et répartie dans les différents bras rotatifs. Elle récupère au passage, le détergent dans le compartiment dédié. La température commence à monter progressivement grâce à la résistance ou au thermoplongeur. La sonde de température vérifie celle de la machine et stabilise le niveau de chaleur, dès que celui prédéfini est atteint. Le détergent, la chaleur et la puissance de l'eau projetée en continu décollent les saletés.

  • Vidange 

L'eau utilisée pour le lavage est évacuée et son niveau est contrôlé par le pressostat, comme pour l'étape d'arrivée d'eau.

  • Rinçage 

La procédure suit les étapes du lavage (remplissage et répartition de l'eau dans les bras rotatifs), excepté que cela est effectué à froid. Une nouvelle vidange s'opère.

  • Rinçage à chaud 

L'appareil chauffe de manière à atteindre la température prédéfinie par le constructeur (environ 65°). A ce moment le liquide de rinçage est récupéré et additionné à l'eau pour un dernier rinçage, favorisant le séchage. L'eau est de nouveau vidangée.

  • Séchage 

Il existe plusieurs manières de sécher la vaisselle, selon la consommation énergétique et le modèle de la machine. Le séchage naturel repose sur le fait que la vapeur d'eau se condense d'elle-même sur les parois du lave-vaisselle (classe C). Celui par condensation est obtenu par l'ajout d'eau froide dans l'appareil, accélérant le dépôt de vapeur sur les parois (classe B). Enfin, le séchage par évacuation s'aide d'un ventilateur repoussant l'eau vers le fond de la machine.

En résumé

  • Le lave-vaisselle récupère l'eau s'écoulant de la vaisselle déposée dans le bac.
  • La machine se remplit d'eau et le niveau est vérifié par un pressostat.
  • Pompage et répartition de l'eau dans les bras rotatifs, en récupérant le détergent. Chauffage de l'appareil et stabilisation de la température. Lavage.
  • Vidange pour récupérer l'eau usée.
  • Rinçage à froid et vidange.
  • Rinçage à chaud, vidange et séchage.

La preuve en images

L'extrait de l'émission E=M6 démontre en images le fonctionnement interne d'un lave-vaisselle, en utilisant une machine aux parois transparentes. La fonction des produits adaptés à la machine y est également expliquée.

http://www.m6.fr/emission-e_m6/videos/67232-lave_vaisselle_vu_de_l_interieur.html 

* Plan du lave-vaisselle Cochrane extrait du site Watercrunch : http://watercrunch.com/2010/08/women-and-washing-dishes-two-lessons/ 

Cet article pour comprendre comment fonctionne un lave-vaisselle  a été rédigé par
Nawel P.

Vous avez aimé ?

Un commentaire

mario commentaire ajouté le 30/09/2015 à 19h30

Vous parlez d'entreprise KITCHENAID, à l'époque ce n'était qu'une division électroménager crée par HOBART MANUFACTURING COMPANYen 1919. C'est Hobart qui a développé le lave vaisselle grâce aussi à des sociétés rachetées comme CRESCENT US et même NAVARRE en France.
Elle est devenue entreprise lors de son rachat en 1986 par WHIRPOOL