Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Différence entre végétarien et végan

Tandis que le végétarien de base, si l’on peut s’exprimer ainsi, ne mange tout simplement pas de viande ni de poisson, le végan lui, va plus loin, beaucoup plus loin. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est parfois qualifié d’extrémiste du végétarisme.

Qu’est-ce qu’un végétarien ne mange pas ?

En théorie, un végétarien ne mange pas les animaux : pas de viande, pas de poisson, pas de fruits de mer ni de mollusques non plus.

Il a le droit de manger des hommes alors ? Évidemment que non sinon c’est un anthropophage qui risque la prison ! Et puis il parait que la viande d’homme est particulièrement coriace même les meilleurs morceaux.

Dans la famille végétarien, je demande…

Il existe bien sûr plusieurs formes de végétarisme qui se différencient par le fait d’autoriser ou d’interdire tel ou tel aliment. 

Exemple 

  • Si tu manges pas de viande, mais que tu dégustes régulièrement toutes sortes de poissons, ben t’est pas végétarien, t’es pesco-végétarien
  • Si tu manges pas de viande, que tu bois pas de lait mais que tu te fais de temps en temps, des oeufs sur le plat ou à la coque, ben t’est pas végétarien, t’es ovo-végétarien
  • Si tu bois du lait, mais que la viande et les oeufs c'est Niet ! Alors t’es lacto-végétarien

Et les végétaliens dans tout ça ?

Pour les végétaliens, c’est fruits, légumes, céréales et salades vertes à volonté, avec possibilité d’ajouter des champignons ou des levures alimentaires. Bref, aucun produit d'origine animale : pas de lait (sauf les laits végétaux comme le lait de soja), d’oeuf, de gélatine de porc, bœuf ou poisson, de miel, de fromage (sauf le faux)...


Qu’est-ce qu’un végan ne mange pas ?

Pour que la liste soit moins longue, je devrais peut-être plutôt préciser ce qu’ils peuvent manger…

Pour résumer, un végan ne mange aucun animal (viande, poisson, fruits de mer...) ni aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation. 

Dans le véganisme, ce principe de base est appliqué pour tout ce qui s’achète, s’utilise, se consomme. Les aliments, mais aussi les vêtements et accessoires, les produits d’hygiène ou de beauté
Ainsi, on ne voit aucun végan porter de ceinture de cuir, de bonnet en cachemire, de foulard en soie...Ni utiliser de produits cosmétiques testés sur des animaux (interdits en Europe).
Et c’est là que je les admire les végans et que je me dis qu’ils ne doivent pas avoir une vie facile tous les jours. Ils doivent passer beaucoup de temps à lire les étiquettes, loupe à la main. Mais c’est tout à leur honneur. 

Source : veganpeace.com

Végan et fier de l’être 

Vous l’aurez compris, avant d’être une pratique alimentaire, le véganisme est avant tout un mode de vie et de pensée qui se veut éthique et engagé.
Non pas pour se donner bonne conscience, mais pour défendre les animaux, lutter contre toute forme d’exploitation ou de cruauté animale. Dans cette démarche, le végan se refuse à pratiquer la chasse, la pêche. Loin de lui l’idée d’assister à une corrida ou d’aller au cirque.

Au-delà de défendre nos amis les bêtes sans discrimination, même les plus méchantes et les plus moches, les végans ont l’ambition de préserver la planète, en diminuant les dépenses énergétiques, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre donc le réchauffement, en capitalisant les ressources d’eau, etc. 

C’est vrai qu’entre 1950 et 2010, la consommation de viande a été multipliée par 5, et que la production de viande exige des besoins en eau et en énergie colossaux. Sur ce point, les végans ne sont pas les seuls à tirer la sonnette d’alarme et dénoncer les impacts désastreux d’une telle production toujours plus élevée et industrialisée.  

Mais au fait d’où vient le mot Végan ?

Des trois premières lettres et des deux dernières lettres du mot “Vegetarian”. En 1944, un certain Donald Watson a inventé le mot et développé le concept de véganisme, en fondant la Vegan Society en Angleterre. 

Voilà vous en savez plus sur les végétariens et les végans... Alors côte de boeuf ou steak de soja ?

Cet article a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?