Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment faire des toilettes sèches ?

Des conseils de base et des tutoriels pour apprendre à fabriquer et utiliser des toilettes sèches. Un système écologique qui permet de réduire ses déchets, faire des économies d’eau et produire un compost bio de qualité pour ses plantes.

Avec des toilettes sèches, pas de consommation d’eau ni de système d’évacuation. Le dispositif est économique et relativement facile à mettre en place à l’intérieur comme à l’extérieur. Il est aussi plus respectueux de l'environnement dans la mesure où il ne pollue pas les cours d'eau ni les nappes phréatiques
Lorsque l’on possède un jardin ou un potager, c’est aussi un moyen économique et écologique de fabriquer son propre engrais ou compost riche en humus

Le processus aérobie de décomposition des selles et urines accumulées dans le réservoir se fait naturellement, par simple ajout de matières carbonées séchées appelées “litière”. Il peut s‘agir de sciure, de copeaux, de broyats de branchages ou de feuilles mortes. 
Et contrairement à ce que certaines personnes pensent, ce type d’équipement sanitaire écolo ne produit pas d’odeur. La cellulose végétale contenue dans le bois neutralise les réactions enzymatiques responsables des mauvaises odeurs.

Destinée à ceux qui souhaitent se lancer dans la conception et l’utilisation de toilettes sèches, cette page regroupe des informations de base et présente plusieurs modèles à travers des tutoriels vidéo. Ce sont exclusivement des toilettes à compostage externe, dont la mise en oeuvre et l’usage sont moins contraignants que les toilettes sèches avec séparation des urines et déshydratations des matières fécales.

Le matériel et l’outillage

  • Un composteur de jardin à 2 compartiments 
  • Un grand réceptacle étanche avec couvercle (seau, bassine)
  • Une réserve de litière (sciure, copeaux de bois ou autres matières carbonées sèches)
  • Une lunette de toilette avec couvercle
  • Une louche, tasse ou petite écuelle pour prélever la sciure
  • Du bois pour monter la structure : chutes de parquet, palette, planches, contreplaqué...
  • Des charnières métalliques 
  • Des vis à bois et/ou clous
  • Des équerres de fixation
  • Du mastic à joint d’étanchéité
  • Une scie sauteuse 
  • Une perceuse-visseuse
  • Un marteau
  • Des serre-joints 
  • Du nécessaire de mesure et traçage
  • Du papier abrasif ou une ponceuse

Quelques conseils pratiques  

  • Utilisez une visserie inox pour des toilettes sèches d'extérieur afin d'éviter la corrosion.
  • Poncez les arêtes du bois pour éliminer les éclats et aspérités de la structure. 
  • Fixez des petites cales dans le fond du compartiment “déchets” pour stabiliser le bac de récupération.
  • Renseignez-vous auprès de scieries, d’entreprises de menuiserie ou de fabricants de meubles pour obtenir des grandes quantités de sciures gratuitement ou à bas prix. 
  • Utilisez un broyeur à branches pour transformer vos déchets verts du jardin en copeaux.
  • Ne déposez pas de sciures de bois traité car elles contamineraient le compost.
  • Utilisez des sacs plastiques compostables pour éviter de laver le seau à chaque vidange.
  • Privilégiez le seau inox. Il ne se tache pas et ne garde pas d’odeur.
  • Nettoyez le réceptacle avec un désinfectant biodégradable comme le vinaigre d'alcool.

Formation et utilisation du compost 

Pour ce qui concerne la technique de compostage des déchets de toilettes sèches, le site toilettesdumonde.org propose une fiche conseil qui explique l’essentiel à savoir. 
Le container recevant les vidanges doit se trouver à l’extérieur, dans un emplacement semi-ombragé et à l'abri des intempéries (couvercle). Il est recommandé de prévoir un compartiment pour le remplissage des déchets et un autre pour la maturation du compost. Il est possible et même conseillé d’ajouter des résidus organiques du jardin et les déchets ménagers de la cuisine. Pour faire un bon compost, les quantités doivent être équilibrées, les couches alternées et le mélange régulièrement aéré et brassé (au moins en surface sur une vingtaine de centimètres). Il faut par ailleurs prévoir un espace de stockage de la litière suffisamment grand. 

Le cycle de compostage varie de 16 à 24 mois après le dernier apport de matières fraîches, en fonction de divers facteurs (température, pH, luminosité, oxygénation…). Pour être certain de ne pas contaminer le sol et les plantes avec un compost immature pouvant encore contenir des bactéries et germes pathogènes, il est important d’attendre un délai de deux ans avant de l’utiliser comme engrais.
Ce temps de “maturation-hygiénisation”, est en effet nécessaire pour détruire les germes et organismes potentiellement pathogènes
D’autres sites d’information sont proposés en bas de page.


Fabriquer soi-même des toilettes sèches par leblog2roubaix

Dans cette vidéo, le cabinet de toilette est créé à partir d’un coffre à jouets et des panneaux de bois en contreplaqué.

  1. Découper l’assise légèrement plus large que le plateau du coffre. Réaliser les arrondis aux angles.
  2. Tracer le cercle à découper au centre et en avant de l’assise, en fonction de la taille de la lunette (trou plus grand que l’ouverture de la lunette).
  3. Percer un trou pour faire passer la lame de la scie et découper le cercle
  4. Découper l’arrière de l’assise pour former le couvercle du compartiment à sciure
  5. Découper une planche et la fixer avec des équerres à l’intérieur du coffre pour délimiter les deux compartiments
  6. Tracer les repères des charnières d’ouverture des deux couvercles. Pré-percer pour faciliter le vissage et éviter que le bois se fende
  7. Peindre ou vernir le bois et laisser sécher le temps nécessaire
  8. Fixer les charnières des couvercles, la lunette et l’abattant de wc

Comment fabriquer wc toilette sèche simple, pas cher et écologique ? par hollowchildband

Dans cet exemple, le toilette est fabriqué avec une malle en bois et quelques planches de bois de récupération (palette ou chutes de meuble) pour un cout d’environ 30 euros. 
Le compartiment pour la sciure est situé latéralement et un joint de silicone est déposé sur l’abattant pour rendre plus hermétique le bac à déchets.


Comment transformer des WC chimiques en toilettes sèches ? par Fab B.

Cette vidéo explique comment recycler un toilette chimique en plastique en toilette écologique à compost. Le système est idéal pour être installé dans des espaces réduits : studio, caravane, camping car, camion, tente, etc.

  1. Vider et nettoyer le toilette chimique 
  2. Retirer les vis de fixation pour soulever le bord supérieur
  3. Enlever le réservoir de produit chimique 
  4. Découper le système d’évacuation au raz de la cuvette
  5. Installer un sac poubelle biodégradable dans le bac 
  6. Repositionner la cuvette au-dessus
  7. Brancher une ventilation sur l’orifice du réservoir ou le bouchon de vidange (facultatif)

Toilettes sèches - dry toilet par papy nounn

Cette vidéo passe en revue les différentes étapes de l’utilisation de toilettes sèches. Elle donne également quelques astuces pour la conception et l’aménagement de la cabine de toilette (éclairage, fermeture, fixation). Dans cet exemple, les déjections sont mélangées à de la sciure et des déchets de tonte secs.


Sites de conseils et d’information 

  • eautarcie.orgSite d'information dédié à la gestion durable de l’eau dans le monde. Il reprend les expériences et travaux du professeur Joseph Országh qui développe des méthodes d’assainissement écologique. 
  • terreau.org : Association à but non lucratif qui sensibilise, informe et accompagne les populations pour promouvoir l’usage de sanitaires écologiques. Le but étant d’améliorer les conditions de vie des populations, d’optimiser leurs ressources en eau et leur apporter une autonomie sanitaire dans le respect de la terre et de l’environnement.
  • toiletteseches.pdf : Guide de bonne pratiques des toilettes sèches toilette sèche. Document au format pdf.

Cet article pour apprendre à faire des toilettes sèches a été rédigé par
Émilie V.

Glossaire de l'article

  • contreplaqué : Panneau de bois composé de plusieurs feuilles de placage collées les unes sur les autres.
  • scie sauteuse : Outil de coupe électroportatif muni d'une fine lame dentelée effectuant un mouvement rapide de haut en bas. Elle est généralement utilisée pour les découpes de faible épaisseur, d'éléments en bois ou de pièces métalliques. Elle permet de réaliser des coupes courbes mais manque de précision pour les coupes droites, à moins d'être associée à un rail de guidage.
Vous avez aimé ?

Le jardinage au naturel

Idées récup et recyclage

Guide de survie santé et beauté à l'usage des aventuriers

Équiper son jardin et aménager ses espaces extérieurs

Équiper sa maison et améliorer son confort