Une question ? Posez-la à la communauté MMC et répondez aux questions des autres membres Poser une question

Comment choisir son sapin de Noel ?

Pas facile de s’y retrouver devant la multitude de sapins naturels proposés dans les grandes surfaces et jardineries. Pour choisir votre sapin de Noel en toute connaissance de cause, cet article vous livre quelques informations et conseils pratiques.

Quelle variété de sapin naturel choisir ?

Les deux espèces les plus achetées dans le commerce restent depuis de nombreuses années l'Épicéa et le Nordmann.

Le Nordmann

Considéré comme un sapin de Noël haut de gamme, le Nordmann présente une teinte verte profonde et brillante. Sa forme est harmonieuse et ses ramures serrées lui donnent un aspect touffu. Ses aiguilles sont douces et souples. S’il est le plus cher des sapins, c’est aussi le plus résistant. Il garde longtemps ses aiguilles et ses branches ne s'affaissent pas sous le poids des décorations de Noël. Vous pouvez l’installer dès la fin du mois de novembre. Il supporte bien les atmosphères chaudes. Si l’emplacement de votre sapin se trouve près d’un chauffage ou d’une cheminée, c’est donc vers cette variété de sapin qu’il faut vous tourner.
Son inconvénient majeur et pas des moindres pour certaines personnes : il ne dégage pas d'odeur. Pour y remédier, il existe dans le commerce, des sprays de parfum à pulvériser de temps en temps sur les branches, qui recréent ainsi l'odeur du sapin naturel. 

L'Épicéa

L'Épicéa est le sapin de Noel traditionnel par excellence, sans doute le plus vendu en France. Il est notamment apprécié pour son parfum boisé odorant et son prix attractif. Ses aiguilles sont plus fines, légèrement piquantes, et sa teinte est plus claire. Sa base apparaît fournie tandis que sa cime plus clairsemée se dresse en pointe. Présentant une moins bonne tenue dans le temps lorsqu’il est coupé, il convient de l’acheter au dernier moment, environ une ou deux semaines avant Noël, pour qu’il affiche encore une belle allure le jour J. Ses aiguilles sont plus fragiles. Elles sont sensibles à la chaleur et se décrochent facilement en cas de manipulation ou de secousse. Vous pouvez choisir de l’acheter en conteneur pour qu’il garde sa silhouette et ses épines longtemps. Vous pourrez facilement le planter au jardin après les fêtes (en dehors des périodes de gel) ou le cultiver dans un pot adapté.


Moins courants, les sapins Pungens et Grandis sont tout de même appréciés par certaines personnes pour leur originalité et leur résistance. Mais ils restent relativement chers à l’achat, car leur culture nécessite plus de travail et de temps.

Le Pungens

 De forme pyramidale et bien fourni, le Pungens est populaire de par sa couleur particulière verte bleutée et ses jolis reflets argentés. Il dégage une agréable odeur de pin. Ses aiguilles sont longues, dures et piquantes. Il s'adapte aux fortes températures intérieures. Vendu le plus souvent en pot, il bénéficie d’une excellente reprise et peut être replanté dans tous les types de sols.

Le Grandis

Originaire d'Amérique du Nord et également connu sous le nom de sapin géant, le Grandis est moins courant mais il séduit par son parfum prononcé d’agrume et de citronelle qui crée une atmosphère chaleureuse dans la maison. Le beau feuillage sombre du Grandis se conserve bien en intérieur. Ses aiguilles sont de couleur vert foncé sur le dessus et vert plus pâle sur le dessous. Elles sont plates, souples et ne piquent pas.


Nos conseils pratiques

Lors de l’achat du sapin de Noël

  • Sélectionnez un sapin au feuillage fourni et brillant, dont les branches seront assez robustes pour supporter le poids des décorations de Noël. Vérifiez que le tronc n’est pas tordu et que la flèche supérieure se tient bien droite.
  • N'hésitez pas à demander à un vendeur de retirer le filet de protection pour vérifier son état.
  • Assurez-vous en lisant l'étiquette du produit, que le sapin est bien issu d'une culture spécialisée. Auquel cas, il pourrait être prélevé dans une forêt et participé à la déforestation.
  • Évitez les arbres recouverts d'un flocage blanc imitant un dépôt de neige, car ses poudres ont tendance à s'effriter, à assécher les branches et peuvent être nocives.

Lors de l’installation du sapin de Noël

  • S’il s’agit d’un sapin coupé, taillez l'extrémité du tronc en biseau et placez-le dans un bac d'eau. Gardez-le quelques heures à l'abri et au frais (garage, balcon, buanderie) avant de le rentrer. Vérifiez que le socle est stable. Pour augmenter la tenue du sapin, vaporisez chaque jour le feuillage à l'eau.
  • S’il s’agit d’un sapin en conteneur, rentrez-le quelques jours dans une pièce fraîche de la maison avant de l’installer définitivement au salon, pour éviter un choc thermique (risque de perte des aiguilles). Maintenez ensuite la terre humide jusqu’à ce qu’il soit planté au jardin.
  • S’il s’agit d’un sapin en motte, faites de même en plaçant la motte dans un pot de sable humide.
  • Prévoyez un emplacement à distance des sources de chaleur (chauffage, lampe forte, cheminée…) et non exposé à la lumière directe, pour éviter la perte d’aiguilles. Éloignez le sapin de la cheminée et de toutes flammes de bougies ou autres, car les résineux sont des espèces très inflammables.
  • Ne suspendez pas de décorations lourdes qui risquent de faire rapidement courber ses branches et ne la chargez pas trop afin qu’il puisse capter un minimum de lumière du jour.
  • Pensez au sac à sapin de Handicap International. Vendu 1,50€ au profit de l’association qui aident les enfants handicapés et organise des programmes d’aide sociale et sanitaire dans le monde. Il se place au pied du sapin pour protéger le sol des aiguilles tombantes et s’utilise comme sac de transport pour jeter le sapin.

Après les fêtes

Déposez votre sapin dans un point de collecte prévu à cet effet (conteneur, déchetterie) car les mairies participent à des opérations de recyclage des arbres. Se débarrasser d’un sapin dans la nature ou le déposer sur un trottoir est interdit et passible d’une amende de 150 euros. Cependant, vous pouvez vous-même le transformer en compost ou paillage.


Comment planter votre sapin de Noel au jardin ?

  1. Attendez une période sans gel.
  2. Choisissez un emplacement à l’abri des vents dominants.
  3. Faites tremper la motte dans un bac d’eau pour hydrater les racines et éliminer les bulles d'air.
  4. Creusez un trou de plantation d’environ 60 centimètres de côté et autant de profondeur, et ameublissez la terre.
  5. Ajoutez un peu de terreau si la terre est compacte et argileuse, et un peu d’engrais de fond ou de compost.
  6. Mettez la motte en terre et fixez un tuteur s’il l’arbre mesure plus de 1,50 mètre.
  7. Arrosez s'il ne gèle pas et ne neige pas puis paillez le pied de l’arbre.
  8. Arrosez ensuite régulièrement durant les trois premières années (1 arrosage copieux par semaine en été).

Astuce : badigeonnez les racines de pralin pour faciliter la reprise.

Cet article pour apprendre à choisir son sapin de noel a été rédigé par
Émilie V.

Vous avez aimé ?

Décorer sa maison et son jardin pour Noël